Le Val d’Hérens, un vrai petit coin de paradis suisse !

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/montagne/le-val-dherens-coin-de-paradis-suisse/
YouTube
YouTube
Instagram

Le Haut Val d'HérensSi tout comme nous vous n’êtes pas suisse, je présume que vous n’avez jamais entendu parlé du Val d’Hérens … Et si c’est bien le cas, tant mieux ! Cela expliquerait en partie le fait que cette destination à la beauté sauvage soit encore assez épargnée par le tourisme de masse.

D’un autre côté cela signifierait aussi que vous passez à côté de vacances inoubliables si vous aimez un tant soi peu les paysages de montagne restés intacts et parsemés de villages traditionnels. En un mot si vous aimez l’authenticité !

Allez, venez donc découvrir ce petit coin de paradis suisse …

 

Le Val d’Hérens, au coeur du Valais …

Val d'Hérens : la cartePeut être connaissez vous au moins de nom ou de réputation le canton du sud de la Suisse auquel appartient le Val d’Hérens. Je veux parler du Valais. Cette destination très prisée l’hiver possède en effet plusieurs stations de ski renommées (à l’exemple de Zermatt ou de Verbier) en plus du plus grand vignoble de Suisse.

Situé en pleine chaîne des Alpes, le Valais pose ici notre décor avec sa grande diversité de paysages : montagnes, vallées, lacs et glaciers.

Le Val d’Hérens est alors une vaste vallée verdoyante située en plein coeur de ce Valais. Il s’étend depuis le sud de Sion, la capitale du Valais, jusqu’aux pieds de sommets dominés par la Dent Blanche (4357m).

Au point de vue touristique, le Val d’Hérens regroupe cinq « régions » ayant chacune leurs spécificités : Evolène Région, Saint Martin, Mont-Noble, Hérémence et Thyon Région. Il résulte de cela un territoire à l’incroyable richesse naturelle et culturelle.

Vignobles autour de Sion (capitale du Valais)

 

Le Val d’Hérens, notre Valais de coeur !

Du côté des français on pourrait se poser une question légitime sur l’intérêt d’aller en Suisse alors que nous avons aussi de belles montagnes dans notre pays. A cela je répondrais que la montagne n’est pas qu’une question de paysages pour moi. J’y vais aussi pour rechercher une certaine ambiance, visiter des villages typiques, découvrir une culture montagnarde, profiter de spécialités locales, … c’est un tout ! Cela rejoint d’ailleurs mes propos dans un précédent article intitulé « La montagne en hiver ce n’est heureusement pas que le ski ! »

Alors bien sûr que nous avons de magnifiques régions montagnardes en France (les Vosges, le Massif Central, le Jura, les Alpes, les Pyrénées et même la Corse), nous y sommes déjà allés et nous y retournerons avec plaisir. Mais même si nous apprécions beaucoup celles ci, il n’y aura jamais cette excitation liée à la découverte d’un environnement totalement inconnu que l’on peut avoir en partant dans un autre pays. Et là on ne parle pas que de l’environnement naturel mais aussi de culture, de traditions, de terroir, de mentalité …

Voici donc ci après quelques une des raisons qui nous ont fait avoir un vrai coup de coeur pour le Val d’Hérens. Ce qui ne nous empêchera pas pour autant de séjourner à nouveau dans nos belles montagnes françaises 😉

On aime le Val d’Hérens pour ses paysages naturels

Le Val d’Hérens est un endroit qui ne peut que séduire les vrais amoureux de la montagne, ceux qui y recherchent avant tout la beauté des paysages et leur tranquillité. Le fait qu’il y ait été privilégié un tourisme durable plutôt que de masse nous permet aujourd’hui d’y apprécier une nature intacte et préservée. Avec ici et là quelques villages et hameaux pittoresques

Rencontre entre montagnes verdoyantes et glaciers
Panorama depuis l’alpage de Thyon

Le Val d’Hérens est en fait un petit paradis naturel dans lequel se côtoient des sommets de 4000m, des glaciers, des rivières, des lacs, des alpages, des forêts de mélèzes … Et pour bien découvrir ces magnifiques paysages, plus de 500km de sentiers balisés sont proposés aux adeptes des balades pédestres. De la simple promenade familiale à la vraie randonnée avec dénivelés, il y en a alors pour tous les niveaux 😉

On aime le Val d’Hérens pour sa culture

On a découvert au Val d’Hérens une nouvelle culture. La culture de montagnards attachés à leur histoire, à leur région et à leurs traditions.

Le combat des reines est d’ailleurs un bel exemple de tradition perpétuée depuis bon nombre de décennies. Nous n’avons pas eu la chance de voir ce spectacle insolite qui a lieu au printemps mais nous en avons beaucoup entendu parlé durant notre séjour. Le Val d’Hérens possède en effet une race de vache unique au monde au tempérament belliqueux : la vache d’Hérens. Noire et trapue, celle ci lutte de manière naturelle avec ses congénères afin d’élir la reine du troupeau qui marchera en tête. Bien évidemment il s’agit plus là d’un rapport de forces qu’un combat sanglant entre vaches, le but étant d’établir une hiérarchie dans le troupeau. Populaire et médiatisé, ce genre d’événement fait partie intégrante du patrimoine culturel du Valais.

Vache d’Hérens à l’alpage de Thyon

Mais la meilleure façon de comprendre la culture du Val d’Hérens d’aujourd’hui est peut être de se plonger dans son passé. Découvrir la vie d’antan, les anciens métiers, les savoir-faire … c’est ce que propose un musée réparti sur plusieurs endroits de la commune d’Hérémence. On y trouve notamment des reconstitutions de lieux de vie d’antan (cuisine, chambre, salle de classe, chalet d’alpage …), des objets et ustensiles liés à certains métiers de la vallée (agriculture, métiers du bois, fabrication de fromages …), un pressoir, un ancien moulin et un four … mais aussi de nombreuses photos d’époque.

Musée d’Hérémence (ici à la maison bourgeoisiale)

Il faut aussi avoir l’esprit curieux pour essayer de comprendre tout un tas de termes employés sur place comme les bisses, les mayens, les mazots, les raccards, les chottes … Mais cela fait aussi partie de la découverte d’un patrimoine culturel.

Et si vous commandez une raclette au restaurant (cette fameuse raclette valaisanne protégée par une AOC !), ne vous attendez pas à ce que l’on vous apporte à table le fromage et l’appareil pour le faire fondre. Et non, racler le fromage est tout un art au Val d’Hérens ! Il y a d’ailleurs des cours et un diplôme pour bien savoir faire cela. C’est alors un racleur (ou une racleuse) qui fait fondre le fromage et vous en sert régulièrement. Cela surprend la première fois mais c’est assez original, et encore plus quand cela vous est servi par une personne en costume traditionnel 😉

On aime le Val d’Hérens pour son authenticité

Ici pas d’environnement défiguré par de grandes infrastructures touristiques à l’exemple de bien d’autres endroits dans les Alpes. A l’exception de 2 lieux précis générant de l’affluence en saison estivale (la station de ski de Thyon Les Collons en hiver et le barrage de la Grande Dixence en été), c’est surtout le calme et le charme d’une vallée hors du temps que l’on va trouver au Val d’Hérens.

Les quelques villages et hameaux de la vallée sont harmonieusement intégrés dans le décor. Mieux que cela, ceux ci ont aussi gardé leur charme d’antan avec leurs constructions traditionnelles en bois noircies par le soleil.

Torrent de Ferpècle et glacier du Mont Miné
Maisons à Evolène

Si au premier abord on peut penser y avoir affaire à un ensemble de chalets, on apprend ensuite que toute construction n’est pas habitation. Certaines constructions servent en effet de granges, de greniers ou même d’écuries. La meilleure façon de découvrir alors cela est de visiter Mâche, le plus ancien village d’Hérémence. En effet celui ci propose un parcours didactique destiné à faire connaître son patrimoine bâti et la vie des montagnards d’autrefois.

Evolène est aussi un village à découvrir absolument tant il a su garder son charme d’autrefois. Il a d’ailleurs été élu en 2012 plus beau village de Suisse Romande, c’est dire …

On a rencontré aussi des personnalités attachantes tout au long de notre séjour, différentes personnes qui nous ont fait partagé leur passion pour leur région et leur métier. Et chose assez rare pour être relatée : où que nous soyons allés (dans les villages, sur les sentiers, dans les cafés et restos …), toute personne rencontrée nous disait toujours bien le bonjour. C’est basique mais on n’a plus tellement plus l’habitude de ces choses là dans le monde où nous vivons que ça fait du bien de retrouver ce genre de rapports humains. Les habitants du Val d’Hérens sont ainsi pour le moins accueillants et chaleureux.

On aime le Val d’Hérens pour le contact avec la faune

Notre séjour dans le Val d’Hérens nous a réellement donné l’impression d’être au plus près de la nature. Jamais auparavant nous n’avions eu en effet autant d’occasions de voir des animaux traverser la route juste devant nous. Deux écureuils sur deux journées distinctes, la fois suivante un renard très tôt le matin et une autre fois encore un blaireau en fin d’après-midi. Avouez que c’est peu commun ! Et cela sur une seule semaine … C’est dire s’il y a une faune abondante dans les forêts du Val d’Hérens. Il convient donc d’y être attentif sur les routes et de ne pas rouler trop vite 😉

Il n’est pas rare sinon d’observer un écureuil sauter d’arbre en arbre en forêt ou de voir jouer des marmottes à l’alpage de Mandelon. L’endroit idéal d’ailleurs pour découvrir la faune sauvage, jumelles recommandées évidemment.

Biches à l’alpage de Mandelon

Il suffit en fait de boire un verre en journée à la buvette de l’alpage de Mandelon pour pouvoir observer des marmottes ou d’y dîner le soir pour voir s’approcher timidement quelques biches et même parfois des cerfs. Cet endroit est d’ailleurs le point de départ de la réserve de Mandelon dans laquelle on peut découvrir des chamois. Des sorties d’observation de la faune sauvage y sont d’ailleurs organisées avec le garde-chasse pour guide.

On aime le Val d’Hérens pour ses spécialités

Le terroir, les spécialités locales, la gastronomie et le goût des bonnes choses sont des mots qui nous parlent. Et peut être encore plus à moi qui apprécie d’ailleurs particulièrement la France pour la diversité de ses spécialités culinaires. Je suis de ce fait toujours le premier à vouloir découvrir le terroir et les spécialités locales des endroits que nous visitons. Cela ne fait il pas en effet aussi partie de leur patrimoine ?

Le Val d’Hérens n’a donc pas échappé à la règle. Surtout qu’on y trouve à la fois différents produits du terroir labellisés Val d’Hérens (fromages, viande, confitures, sirops …) ainsi que certaines spécialités valaisannes (fondue, raclette, croûte au fromage …). Et cela sans oublier évidemment les bons vins du Valais pour les accompagner 🙂

Dégustation vins et fromages
Une belle assiette valaisanne

Du côté des fromages du Val d’Hérens, on va alors trouver le fromage à raclette, la tomme et le sérac. Nous avons d’ailleurs pu goûter ceux ci à l’alpage de Thyon après une visite de l’atelier de fabrication artisanale. Il y a sinon l’assiette valaisanne qui est pas mal aussi avec son assortiment de pain de seigle valaisan, viande séchée du Valais, jambon cru du Valais, saucisse, lard et fromages du Valais 😉

Et que dire aussi de la fondue valaisanne aux tomates qui nous a été servie à la buvette de l’alpage de Mandelon ? Un vrai régal ! Bien plus légère que la fondue tout au fromage, on la mange de la même façon à l’exception près que le pain est ici remplacé par des pommes de terre.

Fondue valaisanne aux tomates

Mais ceux qui recherchent une cuisine un peu plus évoluée peuvent toutefois trouver leur bonheur au restaurant Le Bois Sauvage situé aux Masses. Une déco montagnarde chic, une superbe vue panoramique sur toute la vallée et une cuisine inventive et de qualité ne peuvent alors que les séduire. Nous y avons notamment passé une excellente soirée, qui plus est le jour de notre anniversaire de mariage 😉

On aime le Val d’Hérens pour ses curiosités locales

Cerise sur le gâteau, le Val d’Hérens possède aussi quelques curiosités locales augmentant l’intérêt d’un séjour dans la vallée. On va donc vous citer quelques exemples.

A commencer par le barrage de la Grande Dixence. 285m de hauteur pour 15 millions de tonnes font de lui le plus haut barrage poids du monde ! On peut alors visiter l’intérieur de ses galeries et profiter d’une magnifique vue panoramique sur le lac des Dix et le Val d’Hérémence depuis le haut de son couronnement.

La barrage de la Grande Dixence

Il y a ensuite les surprenantes Pyramides d’Euseigne, des curiosités géologiques façonnées par la nature au cours des millénaires. Aussi appelées « demoiselles coiffées », elles sont protégées au titre d’objets naturels d’importance nationale. On ne peut rater celles ci en traversant le Val d’Hérens tant la route passe dans un petit tunnel creusé dans ces formations rocheuses.

Les pyramides d’Euseigne

3 églises modernes et originales sont aussi à découvrir dans le Val d’Hérens, toutes trois étant des oeuvres d’architectes :

  • l’église Saint Sylve à Vex dont le clocher est séparé du reste de l’édifice
  • l’église Saint Nicolas à Hérémence, un curieux édifice en béton contrastant fortement avec les habitations en bois qui l’entourent
  • l’église de Mase, un mélange de rénovation et de construction moderne en verre
L’église d’Hérémence
L’église de Mase

On pourrait aussi ajouter les sources d’eau chaude de Combioula dont nous avons entendu parlé mais que nous n’avons par contre pas eu le temps d’aller voir …

 

Informations pratiques

Quelques informations utiles à connaître pour séjourner dans le Val d’Hérens :

  • une vignette est nécessaire pour pouvoir circuler en voiture en Suisse. Celle ci a le même tarif que ce soit pour une journée ou pour un an. Elle peut être achetée sur place auprès de bureaux de poste ou de stations service. Dans notre cas nous l’avons commandé sur internet chez Automobile-Club.org au prix de 39,5€.
  • les prises électriques sont différentes des nôtres en France. Il peut donc être nécessaire de prévoir un adaptateur s’il n’y en a pas de prévu au niveau de l’hébergement.
  • si votre forfait mobile comprend la data en Europe, sachez que celui ci est valable en Suisse. On reçoit d’ailleurs la 4G à peu près partout dans le Val d’Hérens, je l’ai validé avec un forfait Bouygues Telecom.

Si vous cherchez un hébergement locatif du côté de Thyon Les Collons, afin d’être au plus près des activités d’été à faire dans le Val d’Hérens, nous vous recommandons de contacter l’agence immobilière 4 Vallées. C’est elle qui nous a proposé notre appartement sur Les Collons d’où nous avions une magnifique vue sur la vallée.

Si vous êtes plutôt Chambre d’hôtes de charme, nous vous recommandons alors un authentique chalet valaisan situé à Vex. Il s’agit du Chalet le Rucher géré par Patricia Almeida, une véritable ambassadrice de la destination Val d’Hérens qui saura alors bien vous conseiller sur les découvertes à faire dans la vallée.

 

Pour conclure sur le Val d’Hérens

A la lecture de cet article, vous avez dû bien comprendre pourquoi nous avons beaucoup aimé notre séjour d’été dans le Val d’Hérens. Un séjour tout en émotions et découvertes de patrimoines (naturel, culturel, culinaire, architectural …). On y a aussi et surtout découvert une réelle authenticité, jusque dans les rapports humains ! Ce qui, avouons le, commence à se faire rare par ailleurs.

Nous sommes repartis du Val d’Hérens non seulement charmés par cette vallée mais aussi regonflés à bloc grâce à la qualité du séjour réalisé. Mais en ce qui me concerne aussi quelque part un peu frustré de n’avoir pas pu faire une vraie randonnée, Valérie étant assez réfractaire aux longues marches avec dénivelés … Ceci dit on a partagé tellement de bons moments ensemble que je n’ai pas vraiment eu le temps d’y penser au cours du séjour.

Et le temps est passé si vite ! Comme toujours quand on est bien quelque part … Cela alors qu’il y avait encore tant de choses à découvrir avec les divers lacs, les sources d’eau chaude, les sentiers didactiques, d’autres villages …

Et qu’est ce que ça doit être l’hiver lorsque ces magnifiques paysages sont tout immaculés ! Il va vraiment falloir qu’on y retourne un jour … 😉

Pour découvrir ce Val d’Hérens et nos quelques activités réalisées durant ce séjour d’été, regardez donc notre vidéo :


 

Nous remercions Val d’Hérens Tourisme et Thyon 4 Vallées pour nous avoir organisé cet agréable séjour avec l’aimable collaboration de Patricia Almeida. Nous remercions aussi d’ailleurs chaleureusement Patricia pour avoir pris le temps de nous faire découvrir sa vallée à la façon d’un greeter 🙂
Je n’en suis pas resté moins libre de mon récit sur cette expérience, celui-ci résultant de notre unique et entière appréciation.
Vous retrouverez sur les sites http://www.valdherens.ch et http://www.thyon.ch toutes les informations pratiques pour organiser votre propre séjour en Val d’Hérens quelle que soit la saison.

 

Et vous, connaissiez vous ce coin du Valais en Suisse ? Cela ne vous donne t’il pas l’envie de le découvrir ? 

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/montagne/le-val-dherens-coin-de-paradis-suisse/
YouTube
YouTube
Instagram

, , ,

10 Réponses pour Le Val d’Hérens, un vrai petit coin de paradis suisse !

  1. LadyMilonguera 10/10/2016 à 22:11 #

    La région a l’air magnifique…
    LadyMilonguera – Article récent : Les jardins Lower Barrakka, plus authentiques et plus intimesMy Profile

    • Christophe 10/10/2016 à 22:20 #

      Elle n’en a pas seulement l’air, elle est vraiment magnifique 🙂

  2. Frédéric Bétrisey 12/10/2016 à 20:45 #

    Merci pour ce magnifique récit ! Ça fait chaud au coeur de lire d’aussi belles paroles sur ma région! N’hésitez pas la prochaine fois à visiter la ville de Sion qui est aussi très charmante ! Très heureux que vous avez eu du plaisir à venir en Valais ! A tout bientôt!

    • Christophe 12/10/2016 à 21:00 #

      Ah mais nous avons aussi visité la ville de Sion 😉
      Nous y sommes même allés deux fois : un soir de semaine où nous sommes montés jusqu’au château de Valère pour avoir une vue panoramique sur les environs et ensuite le vendredi matin pour découvrir le marché (très animé d’ailleurs). Nous avons aussi bien aimé cette ville qui est bien charmante en effet, j’aime beaucoup cette photo suivante prise avec les vignobles en arrière plan : https://www.instagram.com/p/BJ2Y9O4Aqib 😉

      • Frédéric Bétrisey 16/10/2016 à 21:11 #

        Merci pour votre réponse! Super,très bien si vous connaissez la ville! Très belle photo !

  3. Hypno180 18/10/2016 à 14:30 #

    Waouh votre écrit est génial et m’a vraiment donné envie de découvrir ce coin de paradis. Honnêtement je ne connaissais pas ce lieu, mais le mélange de votre récit avec les photos m’ont convaincu. J’ai vraiment adoré et je vous remercie pour ce fabuleux partage.
    Hypno180 – Article récent : Qu’est-ce que l’hypnose, comment ça fonctionne et quels sont ses bienfaits ?My Profile

  4. Hypno180 18/10/2016 à 15:09 #

    Merci à vous pour ce lien que je ne manquerais pas de lire 🙂
    Hypno180 – Article récent : Voici 10 astuces pour retrouver un sommeil profond et récupérateurMy Profile

  5. Marco 31/10/2016 à 12:00 #

    Salut Christophe, je vois que vous avez passé un bon moment au Val d’Hérens!!! C’est sympa de découvrir à travers tes photos cette région au printemps. Nous nous y étions en hiver et nous en gardons un souvenirs merveilleux. La fondue valaisanne aux tomates est un véritable délices.
    La vidéo est top!!!
    Marco – Article récent : Val d’Hérens / Nos premiers pas dans la vallée!My Profile

    • Christophe 31/10/2016 à 12:17 #

      Oui nous avons passé là de très bons moments et j’avoue que cela m’a fait le plus grand bien … Ce n’était pas le printemps mais plutôt l’été au moment de notre séjour, mais ce qui est sûr c’est que les paysages changent alors radicalement de ceux de l’hiver. Et pour ce qui est des activités à faire à cette période, tu en trouveras quelques exemples dans notre article à l’adresse http://www.lesvadrouilleurs.net/montagne/que-faire-ete-dans-le-val-dherens/ 😉
      Sinon la fondue valaisanne était top aussi, qui plus est prise à la buvette de l’alpage de Mandelon, le décor environnant ne faisant alors qu’accroître le plaisir de la dégustation 🙂

Laisser un commentaire

Contrôle sécurité * limite de temps dépassée. Rechargez un CAPTCHA

CommentLuv badge

Ne copiez pas notre blog !