Audrey et son voyage aux USA en mode roulettes et sac à dos

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/audrey-et-son-voyage-aux-usa-en-mode-roulettes-et-sac-a-dos/
YouTube
YouTube
Instagram

Portrait sur le Pier 39 de San FranciscoVoyager est formidable : aller dans de nouvelles contrées, s’ouvrir à de nouvelles cultures, s’émerveiller devant de nouveaux paysages, … c’est un loisir assez coûteux mais qui est somme toute enrichissant sur le plan personnel.

Trois conditions sont généralement à réunir pour pouvoir voyager : santé, budget et disponibilité. Mais même avec cela certains ne vivent pas le voyage de la même façon que d’autres … celui ci peut en effet être source de difficultés pour des personnes en situation de handicap.

Rien d’insurmontable cependant, comme nous le démontre Audrey avec son voyage réalisé aux USA en fauteuil roulant.

 

Peux tu te présenter ?

Audrey Barbaud, 24 ans. Une Bourguignonne qui adore sa région (exceptée sa météo). Je voyage le plus souvent seule, accompagnée de mon fauteuil roulant.

J’ai créé un blog, Roulettes & sac à dos. Je raconte mes voyages en donnant des informations sur l’accessibilité des lieux, des transports et activités que je découvre sur place, le tout parsemé de petites anecdotes ! Je suis également présente sur les réseaux sociaux : Facebook, Google+, Instagram et Twitter.

 

Quel est ton profil de voyageur ?

C’est assez variable je dois dire. J’aime découvrir les villes et les campagnes, me charger de culture et de patrimoine ou au contraire déambuler simplement. De manière générale, j’aime prendre mon temps. Le temps de m’imprégner d’un endroit, d’une atmosphère, et des personnes rencontrées sur ma route.

Si je dois choisir un profil de voyageur, je dirai qu’il se rapproche du routard-sac à dos.

J’aime l’imprévu et m’adapter aux différentes situations. Cependant, suivant le type de voyage que j’entreprends, je planifie un minimum mes points de chute et les transports, afin de m’assurer que ce soit un minimum accessible pour mon fauteuil roulant.

 

Comment prépares tu tes voyages ?

Tout dépend du voyage et de mon état d’esprit. Ça peut être très improvisé pour des courts séjours, ou bien organisé, comme pour mes 3 semaines passées aux États-Unis.

Pour mes recherches, j’utilise des guides de voyage (Lonely Planet et GéoGuide) et je vais également sur des blogs d’autres voyageurs. Le mix de ces sources différentes rend l’ensemble assez complet. Les guides me permettent d’avoir une vue d’ensemble des lieux (cartes, infos historiques et culturelles,…). Quant aux blogs, ceux sont des mines de bons plans et de conseils avec une touche personnelle qui fait toute la différence !

D’un point de vue organisation, je ne passe jamais par des agences de voyage. Je réserve tout moi-même, en fouinant les bons plans sur internet.

 

Quelles destinations as tu déjà réalisé ?

J’ai voyagé principalement en Europe : Espagne, Royaume-Uni, un petit peu de Suisse et d’Allemagne. Et puis en France bien sûr ! Il y a tant de belles choses à découvrir près de chez soi.
Mon plus « gros » voyage, c’était un road trip de 3 semaines aux Etats-Unis (Californie, Nevada, Arizona).

Je voyage depuis environ 2 ans, et ce dès que je le peux. Chaque long week-end et vacances riment avec vadrouille. De plus, je suis en plein tournant professionnel afin d’avoir plus de temps pour moi et faire ce qu’il me plait… Le rythme risque de s’intensifier !

 

Quel est le voyage le plus beau ou le plus original réalisé ?

C’est compliqué pour moi de choisir un voyage en particulier. À chaque destination ses découvertes et ses nouvelles rencontres.

Si je dois en choisir un, je dirai mon voyage aux Etats-Unis. C’était un voyage où il y a eu beaucoup de premières fois : première fois que je partais seule aussi loin et aussi longtemps, première fois que j’organisais autant un voyage (avec les risques de couacs que ça impliquaient sur place), première fois que j’ai vu des baleines (en espérant que la deuxième soit pour bientôt !), première fois où je n’avais vraiment pas envie de repartir,…

Pourquoi les Etats-Unis ? Je dois dire que ce n’était pas dans mes priorités. Cependant, San Francisco faisait partie des villes américaines qui m’attiraient. Alors le jour où j’ai vu passer une vente flash d’Air France proposant des billets aller-retour pour San Francisco à moitié prix, je n’ai pas hésité ! La vente durait 4 jours. Je me suis laissée la nuit pour faire reposer l’idée, et le lendemain mon billet était réservé ! Comme quoi, il ne faut pas forcément grand chose pour motiver une envie !

 

Parles nous un peu de ce voyage …

Après quelques jours passés à San Francisco, je suis descendu voir le Big Sur, San Luis Obispo, Santa Barbara, Los Angeles, Las Vegas, le Grand Canyon, et pour finir, le parc de Yosemite. Un beau périple réalisé en bus (Greyhound), à l’exception d’un court trajet en train et quelques virées improvisés dans les fameux trucks américains (notamment quand mon fauteuil roulant est tombé en panne là-bas…). J’ai dormi principalement dans des auberges de jeunesse, quelquefois dans des motels, et j’ai également passé une nuit sur le Queen Mary !

Je n’ai jamais été aussi peu seule que lors de ce voyage. C’était incroyablement facile de rencontrer des gens sur place et de créer un lien. Un lien qui perdure toujours aujourd’hui pour certains. Si j’ai autant aimé ce voyage et si c’était aussi dur de repartir, c’est en grande partie parce que ces personnes m’ont touchées, et que j’étais bien avec elles. Le caractère éphémère de nos rencontres y a sans doute joué pour beaucoup, car ça nous faisait aller à l’essentiel tout de suite.

 

Y as tu visité des lieux insolites ou pittoresques ?

J’ai adoré déambuler sur le Queen Mary et dormir dans ses flancs. Je ne pensais pas que ce paquebot aurait autant d’effet sur moi, et pourtant sa magie a opéré ! Une vraie gamine surexcitée ! Pour les curieux, je vous invite à lire cet article http://roulettes-et-sac-a-dos.com/j-ai-dormi-sur-le-queen-mary/

Autre lieu, autre ambiance : le Grand Canyon. Je suis arrivée devant, et mes larmes ont roulé. C’est compliqué à décrire tant c’est incroyablement beau et gigantesque. Il faut le voir. Et je vous conseille deux choses : allez-y en période « creuse » pour ne pas être trop cerné par les touristes (en mars c’était très bien) et admirez le lever et le coucher du soleil. Pour ce faire j’ai dormi dans un hôtel du parc (ce qui m’a coûté un bras), mais ça valait vraiment le coup.

 

Quels ont été les faits marquants de ce voyage ?

Je crois que c’est un ensemble. Les rencontres, les paysages, la simplicité de se déplacer en fauteuil roulant là-bas (la France ferait bien de prendre exemple !), et puis aussi le fait d’être moi sur la route, entière. Ça c’est bon. Une fois que tu le sens, tu gardes cette sensation en toi, et tu fais tout pour que ce sentiment de bien-être et de justesse revienne et perdure !

 

As tu quelques photos à nous montrer sur ce voyage ?


San Francisco et ses maisons colorées. Attention au dénivelé des rues, ça peut surprendre ! Surtout en fauteuil roulant !


Monterey, près du Big Sur, un village de pêcheurs. Coup de cœur.


Venice Beach, L.A.  Ne pas oublier la crème solaire, au risque d’être rouge-écrevisse-ridicule. Comme moi.


Le Queen Mary, Long Beach. Mon terrain de jeux et d’exploration pour une nuit.


Petit imprévu de voyage et d’inaccessibilité… C’est la première fois que mon fauteuil se retrouvait à l’arrière d’un truck américain, mais pas la dernière !


Le Grand Canyon. L’un des temps forts de ce voyage. Grosses émotions face à cette immensité.


Half Dome, Parc de Yosemite. Majestueux.

 

As tu rapporté des cadeaux-souvenirs de ce voyage ?

J’ai rapporté quelques petits souvenirs (plus ou moins kitsch) à mes proches : petite peluche d’ours de Yosemite, verre à shoot du Grand Canyon, tampons encreurs du pont de San Francisco à ma nièce chérie (je fais en sorte de lui ramener un petit souvenir à chaque voyage.)

Je me suis ramené deux cartes : une du parc de Yosemite et ses montagnes, et une autre de San Francisco dans les années 1930. J’ai aussi craqué pour un mug avec les Mignons de « Moi, moche et méchant » acheté à Universal Studio, mais mon chat l’a gentiment fait éclater en mille morceaux…

 

As tu des conseils à donner à ceux qui voudraient faire ce même voyage ?

D’un point de vue administratif, il faut bien sûr un passeport en règle, et remplir le formulaire de l’ESTA. J’avais également souscrit une assurance voyage à Mondial Assistance (grosse prise de tête pour trouver une assurance quand tu as des soucis de santé…)

Réserver à l’avance certaines activités (Universal Studio, place pour assister au tournage de séries à Los Angeles,…) transports ou logements, permet de gagner du temps et/ou de l’argent.

En parlant d’argent, ne pas oublier de laisser un pourboire, et surtout faire très attention aux taxes qui ne sont pas annoncées !

Ne pas oublier que le voltage est différent de la France. Pour pouvoir recharger mon fauteuil, j’ai dû me balader avec un convertisseur électrique (de la taille d’une petite boite à chaussures et surtout assez lourde, important quand on prépare son sac !)

Autre conseil : faire attention aux distances ! Elles sont vites énormes, même si on se dit qu’on veut « seulement » aller quatre blocs plus loin.

 

Y a-t-il d’autres destinations que tu envisages de réaliser ?

La liste est longue ! Il serait sans doute plus rapide de me demander quelles destinations je n’envisage pas, tant les envies de voyages sont nombreuses ! (En réalité, je ne saurai pas répondre à cette question non plus. Chaque endroit est différent et a son lot d’intérêts qui méritent d’être découverts.)

La grosse envie du moment est liée à ma nouvelle passion pour la voile. Je rêve de partir en mer, que ce soit pour des petites ou grandes expéditions (avis aux skippers de passage, faites-moi signe !)

Sinon j’aimerais beaucoup partir à la découverte de l’Italie, de l’Irlande, de l’Europe de manière générale, de la Nouvelle-Zélande, de la Patagonie… Il y a de quoi faire sur cette belle planète !

 

As tu quelques chose à ajouter ?

Juste insister sur le fait qu’il faut oser partir et voyager. Si vous avez peur de vous lancer, si vous êtes aussi en situation de handicap, il faut juste se rappeler que rien n’est impossible tant qu’on a décidé du contraire. Émerveillez-vous !

Et puis je remercie Christophe de m’avoir donné la parole !

 

Un commentaire à faire sur l’interview ou une question à poser à Audrey ? N’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

Vous avez la plume facile et vous avez un profil de voyageur atypique ou vous avez vécu une expérience de voyage hors du commun ? Contactez nous pour vous faire interviewer

 

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/audrey-et-son-voyage-aux-usa-en-mode-roulettes-et-sac-a-dos/
YouTube
YouTube
Instagram

, , , ,

Une réponse pour Audrey et son voyage aux USA en mode roulettes et sac à dos

  1. Rattana 30/09/2014 à 16:24 #

    Merci Christophe et Audrey pour cette interview.

    C’est un très beau message que tu nous dis là Audrey. Je n’ai pas eu l’occasion de te rencontre au salon des blogueurs de voyage sur Cannes et cette entrevue m’a permis d’en apprendre sur toi.

    Je suis tout a fait d’accord avec toi que rien n’est impossible tant qu’on n’a pas décidé du contraire.

    Sinon moi qui ne connais pas les Etats Unis San Francisco et le Grand Canyon ça me dirait bien 🙂
    Rattana – Article récent : Sihanoukville en saison des pluies à faire ?My Profile

Laisser un commentaire

Contrôle sécurité * limite de temps dépassée. Rechargez un CAPTCHA

CommentLuv badge

Ne copiez pas notre blog !