Interview de Cécile Vidal qui nous fait découvrir Madagascar

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/interview-cecile-vidal-fait-decouvrir-madagascar/
YouTube
YouTube
Instagram

InterviewMadagascar, surnommée « l’île Rouge » en référence à la latérite qui colore ses plateaux, est un pays situé dans la partie occidentale de l’océan indien, au sud de l’équateur.

Madagascar dispose d’une grande diversité de paysages allant de la montagne aux plages de sables fin en passant par les forêts et savanes. De nombreuses espèces de faune et de flore ne se trouvent que dans ce pays.

Afin de mieux vous faire découvrir Madagascar, nous avons interviewé Cécile Vidal qui est intarissable sur ce pays.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Cécile Vidal et je suis née le 13 février 1977 à Madagascar, plus précisément à Namakia un petit village situé en pleine brousse dans le Nord-Ouest de Madagascar… Je suis âgée de 36 ans et j’habite actuellement en France ; dans la région du Gard, dans une petite ville qui s’appelle Alès.

En ce qui concerne mon lieu de naissance :

Namakia dispose d’une zone de culture de canne à sucre dont la très renommée sucrerie qui porte le nom de SIRAMA (veut dire sucre en langue Malgache). Située à 70 km à l’ouest de Katsepy, sur les plaines alluviales de Mahavavy (la Mahavavy est un fleuve du versant ouest de Madagascar. Il se jette dans l’Océan Indien) dans la province de Majunga ; la sucrerie de NAMAKIA a été mise en service en 1936. La surface cultivable est de 3.200 ha.

Jusqu’à aujourd’hui l’usine fonctionne toujours mais produit beaucoup moins de sucre qu’autrefois … L’établissement dispose de deux unités de production :

  • une sucrerie d’une capacité de 16.000 t. spécialisée dans la production de sucre blanc export, blanc local et blond. Cette unité travaille pour le marché européen et pour le marché local.
  • et une distillerie d’une capacité de 11.000 hl d’alcool pur par an.

Ma passion pour les voyages et pour mon île natale :

J’ai toujours été une grande amoureuse des voyages, sans doute parce j’ai beaucoup voyagé durant mon enfance et mon adolescence…
En effet, mon père travaillant à l’époque en tant que Contrôleur de gestion dans l’import/export, ma famille et moi étions toujours de perpétuels nomades, des expatriés du continent Africain (Côte d’Ivoire, Guinée, Tchad et pour finir Madagascar).

J’en ai d’ailleurs gardé de très bons souvenirs que je n’oublierai jamais…

C’est pourquoi j’ai tenu à rendre hommage à mon île natale et à tous ces voyages que j’ai effectué avec ma famille en créant un blog qui ne parle que de mes souvenirs d’expatriation mais aussi de Madagascar qui mérite d’être davantage connu…

Voici le lien de mon blog qui me tient tant à coeur : http://moniledereve.wifeo.com/

 

Quel est le pays que vous voulez nous faire découvrir ?

Je souhaiterai vous faire découvrir mon île natale : Madagascar

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Madagascar se trouve dans l’océan indien près de l’Afrique (plus précisément non loin du Mozambique).

Madagascar possède 5 000 km de côtes (avec de très belles plages) pour une superficie de 592 000 km² soit la grandeur de la France et de la Belgique.

Appelée également l’île rouge, Madagascar est une très grande île montagneuse (4ème plus grande île au monde après le Groenland, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Bornéo) qui mérite qu’on s’attarde sur elle tellement elle est riche en tout point de vue : son histoire, son peuple, sa culture, son artisanat, sa gastronomie, sa faune, sa flore, etc …

 

Quel niveau de connaissance en avez-vous ?

Je suis née à Madagascar le 13 février 1977 à Namakia et ma mère est également née à Namakia. Mes origines proviennent de l’île de la Réunion de par ma mère, de l’Espagne et de la Corse de par mon père. Je suis donc une Zanatany : cela veut dire que je suis née à Madagascar.

Mon Grand-Père Maternel est né à Tuléar et ma Grand-Mère Maternelle est née à Majunga. Mon petit frère est né à Tananarive. Comme vous pouvez le constater, c’est toute une génération de ma famille qui est née à Madagascar.

Madagascar c’est ma Terre car j’y ai toutes mes racines … mes ancêtres … et ça c’est sacré pour moi …

Hélas j’ai dû quitter définitivement mon île lorsque j’avais à peine 2 ans (année 79) car, le contrat de travail de mon père étant expiré, nous devions ma famille et moi repartir vers d’autres contrées africaines : La Côte d’Ivoire. Et donc, à cette période là, je n’ai gardé pratiquement aucun souvenir de mon île.

Retour aux sources :
Cécile à 16 ansMais comme je suis née sous une bonne étoile, du moins je le pense, j’eu l’immense joie d’y retourner à l’âge de 15 ans avec ma famille durant les années Juin 92 jusqu’à Juin 95. Ce fut un véritable retour aux sources pour moi…

J’ai donc eu la chance de vivre 3 années consécutives à Madagascar, plus précisément à Tananarive (Capitale de Madagascar) où je poursuivi mes études avec succès, dans le lycée Français de Tana (l’ancien Monastère des Moines).

Bien sûr, durant ces années, mes parents me firent connaître mon village natal : Namakia. C’est alors que je découvrais ce joli petit village (durant les vacances de Pâques de cette belle année 93) et inutile de vous dire que ce fut une joie immense pour moi et encore le mot est faible … Je n’oublierai jamais cette aventure incroyable. Je n’en garde que de merveilleux souvenirs …

Durant mon séjour à Madagascar (années 92/95) :
Nous habitions, ma famille et moi dans une superbe villa située en plein centre-ville d’Antananarivo (Capitale de Madagascar), non loin de mon lycée Français … Durant cette période, j’ai eu l’occasion de visiter les alentours d’Antananarivo :

  • Le fameux Palais de la célèbre Reine Ranavalona appelé Rova en langue Malgache (incontournable à Antananarivo)
  • Le grand marché d’Antananarivo (appelé Zoma en langue Malgache), etc…

Palais de la Reine Ranavalona

Le palais de la reine Ranavalona

J’ai également visité Mantasoa (situé à 68 km d’Antananarivo, la capitale de Madagascar). Les trois principales attractions de Mantasoa sont le lac artificiel de Mantasoa , la cité industrielle bâtie par Jean Laborde et son tombeau.

Durant mon séjour à Madagascar, par le biais de mon lycée Français de Tananarive, j’ai effectué un stage de communication à Mantasoa à l’hôtel-restaurant « L’Hermitage » (un endroit vraiment idyllique situé en pleine nature). A l’issue de ce stage, mes professeurs nous avaient demandé à mes camarades de classe et à moi de pouvoir retrouver dans le village de Mantasoa la célèbre maison de l’architecte Jean Laborde. On devait s’aventurer dans ce village qu’on ne connaissait pas du tout à l’aide d’une carte, d’une boussole et de certaines indications mentionnées par nos professeurs afin de nous aider dans nos recherches. Un véritable jeu de piste !

Je me souviens que j’avais beaucoup apprécié ce jour-là car c’était une véritable aventure pour moi … Une aventure inoubliable où j’avais eu l’occasion unique de pouvoir visiter la maison de l’architecte Jean Laborde et d’explorer les différents alentours du village de Mantasoa.

J’ai d’ailleurs créé un site sur mon pays natal Madagascar, dans lequel j’indique tous les endroits à visiter à Madagascar ainsi que cette formidable aventure que j’ai eu l’occasion de vivre à Mantasoa : http://moniledereve.wifeo.com

J’ai eu l’occasion également de visiter Majunga et Katsepy qui se trouvent dans le Nord-ouest de Madagascar. J’en garde de merveilleux souvenirs.

Village de Katsepy

Village de Katsepy
 

Quels sont pour vous les atouts de ce pays ?

Les atouts principaux de Madagascar sont ses richesses en faune et en flore. A Madagascar, il y a de nombreux parc nationaux qui valent vraiment le détour, si vous souhaitez découvrir les lémuriens par exemple…

Vous pouvez explorer la réserve d’Andasibe à la recherche de l’indri (une des nombreuses races de lémurien endémique de Madagascar) : cette réserve se trouve à 140 km de Tananarive et 200 km de Tamatave. Cette réserve est dédiée à la protection du plus grand lémurien malgache : le Indri indri, le plus grand des lémuriens (70 cm).

A Madagascar on peut également admirer les célèbres Tsingy de Bemaraha. Les Tsingy présentent des formes de cathédrales de calcaires sculptées par l’acidité des pluies.

Tsingy de Bemaraha

Tsingy de Bemaraha

La réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha est une région de l’Ouest de Madagascar inscrite depuis 1990 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle se trouve au nord du parc national Tsingy de Bemaraha.

Un paysage karstique et un massif calcaire fortement déchiqueté forment un « tsingy » ou « forêt » d’éperons calcaires, paysage unique au monde.

Tsingy vient du verbe malgache « mitsingitsingy » qui signifie « marcher sur la pointe des pied» car on ne peut y marcher normalement pieds nus, les roches étant trop tranchantes .

La réserve présente également un paysage contrasté avec un relief vallonné et des pics élevés où des forêts primaires ainsi que des lacs et des mangroves servent d’habitat à diverses espèces d’oiseaux rares et de lémuriens.

 

Qu’est ce qu’il ne faudrait absolument pas manquer d’y voir ou y faire ?

Il faut absolument visiter le palais de la reine Ranavalona : Le Rova, situé dans la capitale de Madagascar : Antananarivo.

Antananarivo

Antananarivo

Visitez également le Zoma (marché) d’Antananarivo.

Il faut absolument visiter le parc national de Bemaraha (région de l’ouest de Madagascar) car on peut y admirer les célèbres Tsingy qui sont des formes de cathédrales de calcaires sculptées par l’acidité des pluies.

Explorer la réserve d’Andasibe à la recherche de l’indri (une des nombreuses races de lémurien endémique de Madagascar) : cette réserve se trouve à 140 km de Tananarive et 200 km de Tamatave. Cette réserve est dédiée à la protection du plus grand lémurien malgache : le Indri indri, le plus grand des lémuriens (70 cm).

Il faut visiter absolument Majunga, son centre-ville sa jolie avenue de la Corniche où vous pourrez admirer le célèbre baobab (plus que centenaire) emblématique de la ville. Puis depuis Majunga vous prendrez le fameux bac qui vous emmenera à Katsepy. Katsepy est un village situé au Nord-Ouest de Madagascar, à une heure de bac de Mahajanga, et qui est réputé pour ses plages et ses huître sauvages).

Baobab de Majunga

Le baobab de Majunga

Plusieurs buts de promenade à pied ou en pirogue s’offrent dans les environs :

  • Le phare, à 8 km, qui domine la baie et le canal du Mozambique du haut de ses 35 m,
  • Une mine de célestite,
  • et la forêt voisine qui abrite une colonie de propithèques de Verreaux (une autre race de lémuriens)…

Vous pourrez ensuite visiter mon village natal Namakia situé non loin de Katsepy. Puis de Katsepy, vous prendriez un 4*4 et en avant sur les pistes rouges direction Namakia, mon village natal.

Plage de Katsepy

Plage de Katsepy

Vous pourriez également observer les baleines à bosses de l’île de Sainte Marie ou de Nosy Bé ; (situé au Nord-est de Madagascar) un spectacle qui ne vous laissera pas indifférent…

Vous pourriez également admirer les célèbres baobabs « Grandidier » de Tuléar (situé au Sud-Ouest de Madagascar)

 

Quelles sont les spécialités culinaires ?

Les achards

étymologie du malais atchar (ou du persan atchãrd) : une spécialité culinaire créole qui accompagne les carris. Cette spécialité culinaire se compose de menus morceaux de légumes (haricots verts, chouchou, carotte, chou palmiste, citron, …) qu’on a fait blanchir puis macérer dans une sauce légèrement vinaigrée, salée et huilée, où entrent le gingembre, le piment et le curcuma.
C’est vraiment délicieux…Moi j’adore !!!

Le romazava

Plat traditionnel malgache, incontournable, une sorte de ragoût de viande (zébu si possible) mélangé à des brèdes servi avec du riz bien sûr.
Les brèdes désignent un ensemble très divers de feuilles comestibles de nombreuses plantes. Ce terme est employé dans les Mascareignes depuis le XVII siècle. Dans la plupart des cas, on utilise les jeunes feuilles ou les bourgeons terminaux de la plante. Cette préparation est ensuite cuite dans de l’eau.
On l’appelle alors « bouillon de brèdes » qui sert à humecter le riz.

Le terme « brède » est souvent suivi du nom de la plante concernée:

  • Brèdes patate : feuilles de patate douce
  • Brèdes mafane : les feuilles et fleurs en boutons ont une saveur poivrée piquante. Les fleurs surtout sont légèrement anesthésiantes : l’effet produit est très particulier. Mafane en langue malgache veut dire : chaud)

Brède mafane

Pour ma part j’adore les brèdes mafanes pour leur goût si particulier…

Le Ravitoto

qui veut dire en français « feuilles de manioc pilées », est une recette traditionnelle malgache. Ce sont spécifiquement des feuilles de manioc doux pilées avec un mortier ou un hachoir de viande. On mange le ravitoto avec du riz biensûr mais aussi avec un accompagnement de viande de porc par exemple et de piments écrasés « Pili pili ». C’est vraiment délicieux et ça vaut le détour !!!

Le Rougail

Le rougail est une préparation d’origine malgache, condiment indispensable pour accompagner tous les plats. Très épicée, elle se compose traditionnellement de tomates coupées en petits dés, de gingembre pilé, d’oignons émincés et de piments écrasés. Du combava peut y être ajouté.
Mais il existe des variantes de rougail à base d’avocats ou encore le fameux rougail mangue à base de mangues vertes.

Porc aux pois du Cap

C’est vraiment un met que je vous recommande. Les pois du cap sont l’équivalent des haricots soissons que l’on peut trouver également en France.
Ce sont de très gros haricots beaucoup plus digestes que les haricots blancs et nettement plus goûteux…
Accompagné de viande de porc en sauce, de riz blanc et de piment pili pili ; c’est vraiment à tomber par terre !!!

Porc aux pois du Cap

Le jus de tamarin

C’est une excellente boisson que j’aime particulièrement. Le tamarin est le fruit du tamarinier. C’est un fruit tropical qui peut être consommé un peu partout dans le monde. Ce fruit est formé de gousses de couleur marron dont la forme rappelle un haricot ; à l’intérieur de laquelle la pulpe entoure plusieurs graines. La saveur de sa chair acidulée est très agréable. Il est consommé en jus, en pâte de fruits ou encore en glace à l’eau mais aussi sous d’autres formes de variétés de recette…
Pour ma part, je l’apprécie tout simplement en jus, écrasé avec du sucre de canne roux ou blond. On pourrait appeler cela une « tamarinade », comme on dirait limonade.

Le Koba

Il existe très peu de dessert à Madagascar. Le koba en est une exception. On le trouve dans tout le pays et les malgaches en rafolent.
Le koba n’est pas très esthétique et donc pas très appétissant d’un point de vu strictement visuel (sinon c’est vraiment un très bon dessert)
Le koba est une pate de farine cuite. C’est un mélange de farine de riz et de cacahuètes pilées.
Si vous goûtez le koba n’hésitez pas ; c’est très bon mais aussi très calorique !!! A Madagascar, on peut trouver le koba en boîte de conserve.

 

Quels souvenirs typiques seraient à ramener de ce pays ?

Des CD de chansons Malgaches

Incluant Le salegy qui est un rythme typique de Madagascar. Démocratisé entre autres par Jaojoby. Eusèbe Jaojoby, né le 29 juillet 1955, est un chanteur, chorégraphe et compositeur Malgache internationalement reconnu et originaire du Nord de Madagascar. Il est qualifié de « Roi du Salegy » car il est le maître incontesté de ce genre de musique du Nord de l’île structurée autour d’un pulse particulier de la signature rythmique.
On le retrouve dans beaucoup de style de musiques, du Nord au Sud.
Jaojoby est sans aucun doute son interprète le plus renommé aussi bien à Madagascar que dans le monde entier.

Des timbres postales de Madagascar

J’en ai toute une collection et ils sont vraiment magnifiques !

Timbre malgache

L’épais papier Antaimoro

Papier à base d’écorces d’Havoa et de plantes. La technique de fabrication a été importée, il y plusieurs siècles par les immigrants arabes implantés dans la partie sud-est de Madagascar. Ce type de papier est vraiment typique de l’artisanat Malgache.

Papier Antaimoro

Des coffrets en bois marquetés

La marqueterie est le travail du bois (bois de rose, palissandre, etc…)

La vanille séchée de Madagascar

Un parfum et un goût unique. Ou encore des épices que l’on peut trouver en sachet telles que le safran par exemple.

Des pierres précieuses

Telles que le Saphir ou encore les pierres fines (semi-précieuses) telles que la nacre par exemple. La nacre est le revêtement intérieur de certaines coquilles de mollusques, composé de cristaux d’aragonite et de conchyoline aux reflets irisés.
C’est un produit recherché depuis longtemps pour la décoration, la marqueterie, la confection de bijoux ou de boutons, au point que certains
coquillages tels que les ormeaux ont localement disparu.

Des coquillages tels que l’aragonite

Les ammonites (Ammonoidea). Ils forment une sous-classe éteinte des mollusques céphalopodes. Elles apparaissent dans le registre fossile et disparaissent peu après la crise Crétacé-paléoncène. Elles se caractérisaient par une coquille univalve plus ou moins enroulée dont seule la dernière loge était occupée par l’animal, les autres loges servent à contrôler sa flottaison. Leurs fossiles sont considérés comme d’excellents marqueurs chronologiques. Leur taille va de quelques millimètres, à plus de 2 mètres de diamètre.

Ammonite

Des bijoux

Ou toutes autres sculptures fabriqués en corne de Zébu (La tabletterie est le travail de la corne et de la nacre appliqué aux bijoux, couverts, cornets à dés, pions de jeux, plumiers, étuis à lunettes, etc..)

Les célèbres nappes brodées malgaches

Vraiment superbes et si raffinées.

Des petites voitures

Fabriquées à base de différentes canettes de sodas (encore un savoir-faire Malgache) : un bon exemple en ce qui concerne le recyclage de certains déchets (bouteille en plastique, canette de sodas, etc…)
Mes parents ont ramené de Madagascar de jolis petites voitures fabriquées entièrement à la main avec des canettes de coca-cola.

Des sacs à main

Ou encore sobika (veut dire « panier » en langue Malgache) fabriqués en raphia.  Le raphia est une fibre provenant des feuilles d’un palmier : le Raphia ruffia qui est originaire de Madagascar. Le raphia est une fibre textile très solide qui sert à fabriquer des cordages, des liens ou encore du tissu d’ameublement.

Le lamba

(prononcez lamb) ou lambahoany est la pièce principale et emblématique du costume traditionnel Malgache, constitué d’une pièce de coton ou de soie rectangulaire plus ou moins grande. Le lambahoany est une pièce de coton imprimé qu’on noue sous les aiselles ou à la taille (on le trouve surtout dans les régions côtières).

Ma famille et moi avons ramené de Madagascar de très beaux lambahoany très colorés et typiques de la région de Majunga.

 

Quels sont vos lieux préférés dans ce pays ?

J’aime beaucoup Majunga ; c’est l’un de mes endroits favoris à Madagascar. C’est une région si reposante et tellement agréable à visiter…

A l’époque où j’habitai à Madagascar ; ma famille et moi étions allé visiter Majunga durant les vacances scolaires et je dois dire que je n’en garde que de très bons souvenirs. Je me rappelle encore de nos promenades le long de la mer et des merveilleux couchers de soleil si inoubliables…

Je me souviens également du superbe et gigantesque baobab de 14m de circonférence ; situé au milieu du square Poincaré, cet immense baobab est devenu le symbole vivant de la ville et il aurait plus de 700 ans.

Je garde aussi un très bon souvenir du fameux « Jardin d’Amour » situé à la pointe du caïman dominant l’ensemble de la Baie du Bombetoka (La baie de Bombetoka est une baie de Madagascar formée par l’estuaire de la Betsiboka alors qu’elle se jette dans le canal du Mozambique).

A Majunga, ma famille et moi séjournions durant nos vacances, dans un superbe hôtel-restaurant qui s’appelle : « Les Roches rouges ».

C’est vraiment un très bel hôtel que je vous recommande tellement il est très agréable et qu’il a une superbe vue sur la mer…
Du balcon de l’hôtel , j’aimai bien m’accouder à la balustrade et regarder avec fascination les magnifiques couchers de soleil…
A ces moments-là ; c’était comme çi le temps était suspendu et qu’il n’y avait plus rien au monde qui ne comptait ; si ce n’est la quiétude et la plénitude que je ressentais en regardant ce merveilleux spectacle…

 

Quelle est la meilleure façon de visiter ce pays ?

Lorsque que nous avions pris l’avion (ma famille et moi) pour nous rendre à Madagascar : nous avions fait 11 heures de vol (départ de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle à Paris) avec une escale à la Réunion.

Pour visiter Majunga :

De ma propre expérience personnelle, je me souviens que ma famille et moi avions pris l’avion (vol intérieur) pour nous rendre à Majunga.
Disons que c’est le moyen le plus sûr et le plus rapide.

Départ de l’aéroport d’Ivato d’Antananarivo direction Majunga en avion. Arrivée à l’aéroport de Majunga puis direction notre hôtel « Les Roches rouges » qui se trouve au bord de la mer.

Pour pouvoir aller à la plage de Katsepy : ma famille et moi avions pris le fameux bac (notre voiture de location étant stationnée à l’arrière du bac).
C’est le seul moyen de locomotion pour pouvoir se rendre au village de Katsepy.

Arrivée à Katsepy, nous faisons une halte et décidons de déjeuner chez « La mère Chabaud » (un établissement très renommé depuis de nombreuses années et ce jusqu’à aujourd’hui).

Puis nous prenons notre voiture de location ; et avant sur les pistes rouges et poudreuses !! direction mon village natal « Namakia » (durée du trajet : environs 2 heures de route en faisant attention aux multiples nids de poules !!)

 

Quelle est la meilleure période pour s’y rendre ?

Madagascar est à GMT+3.

  • En été, il y 1 heure de décalage: il est 10h00 en France quand il est 11h00 à Madagascar).
  • En hiver, il y a 2 heures de décalage: quand il est 10h00 en France, il est 12h00 à Madagascar.

En pratique, on peut voyager agréablement toute l’année à condition d’éviter la période cyclonique en février.

  • Juillet et Aout constitue la haute saison et la période pendant laquelle les billets d’avion sont les plus chers.
  • Les mois de mai, juin, septembre et octobre sont moins fréquentés et particulièrement agréables niveau climat.

A ne pas manquer lors de votre séjour à Madagascar :

  •  26 juin : fête de l’Indépendance de Madagascar.
  •  Du 6 au 9 septembre : Zagnaharibe, festival des baleines sur l’île Sainte-Marie.

 

Quelles sont les règles sanitaires à respecter pour y réussir son séjour ?

Aucune vaccination n’est exigée des voyageurs sauf s’ils ont transité par une zone infectée. La prophylaxie anti-malaria et une injection de gammaglobuline contre l’hépatite sont néanmoins conseillées, ainsi que les préventions contre le choléra et la fièvre jaune.
Concernant les épidémies qui surviennent de temps à autre dans le monde, les autorités sanitaires malgaches ont le même niveau d’information et de réactivité que leurs collègues de l’étranger.

 

Quelle image/photo caractériserait le mieux ce pays ?

Selon moi, la photo qui caractériserait le mieux Madagascar serait le lémurien car c’est un animal endémique à Madagascar. On ne le trouve nulle part qu’à Madagascar…
C’est un animal qu’il faut absolument protéger afin que les générations futures puissent toujours l’admirer…

Lémurien

 

Que diriez vous pour convaincre quelqu’un d’aller dans ce pays plutôt qu’ailleurs ?

Je dirais à cette personne que Madagascar est une île authentique qui possède de nombreuses richesses à tout point de vu :

  • Son histoire (Le célèbre palais de la reine Ranavalona appelé « Le Rova » entre autres…)
  • Son peuple (leur gentillesse, leurs différentes cultures ainsi que leurs traditions)
  • Sa musique traditionnelle (le fameux salegy)
  • Sa faune et sa flore si exceptionnelles et si diversifiées (les lémuriens, les caméléons, les baleines à bosses, les orchidées, les baobabs, ect…)
  • Sa gastronomie (le romazava, le ravitoto, les achards, etc…)

Il y a tant de choses à découvrir et à faire à Madagascar :

  • de l’escalade,
  • Faire de la marche à pied et découvrir des lieux insolites,
  • de la spéléologie (il y a de nombreuses grottes à Madagascar),
  • du rafting et du canyoning,
  • de la plongée sous-marine afin d’admirer les fonds marins de l’océan indien,
  • des activités sportives telles que le golf où la pétanque (Eh oui, les Malgaches font de nombreux tournois de pétanque !!!)
  • visiter les nombreux parcs nationaux dont La réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha qui est une région de l’Ouest de Madagascar inscrite depuis 1990 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

On dit que lorsque l’on vient à Madagascar et que l’on boit l’eau de l’île ; vous serez toujours amené à revenir au pays car vous ne pourrez plus vous y détacher tellement elle vous aura hypnotisée par toutes ses innombrables richesses…

L’île est tellement vaste que c’est impossible d’en faire le tour même en plusieurs jours !!! à part si vous décidiez de revenir à chaque fois dans l’île rouge afin de pouvoir encore plus la découvrir durant vos vacances…

Et croyez-moi, on ne se lasse pas de l’explorer et de l’admirer tellement ses paysages sont très diversifiés..

Alors si vous souhaitez de l’authenticité, de la nature et du rêve ; il ne vous reste plus qu’à faire vos bagages pour rejoindre Madagascar ; une île que vous ne serez pas prêt d’oublier…

 

Un commentaire à faire sur l’interview ou une question à poser à Cécile Vidal ? N’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

Vous avez la plume facile et vous souhaitez vous aussi vous faire interviewé(e) pour mieux faire connaître votre pays de résidence ou de coeur ? Contactez nous

 

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/interview-cecile-vidal-fait-decouvrir-madagascar/
YouTube
YouTube
Instagram

, , ,

31 Réponses pour Interview de Cécile Vidal qui nous fait découvrir Madagascar

  1. Cécile Vidal 12/10/2013 à 11:00 #

    Je viens d’aperçevoir mon interview et j’en suis fière !!!
    Si vous souhaitez découvrir Madagascar ; je vous recommanderai tout d’abord de visiter Antananarivo (la capitale) puis Majunga.

    Voici des liens de mon blog ; si vous souhaitez en savoir davantage sur ces deux lieux à visiter :

    http://moniledereve.wifeo.com/tananarive.php

    http://moniledereve.wifeo.com/majunga-suite-2-flore-de-mada-.php

    Croyez-moi ou non mais vous aurez forcément l’envie de découvrir mon île natale : Madgascar !!! encore merci !!! et veloma (au-revoir en langue Malgache)

    • Christophe 12/10/2013 à 11:04 #

      Merci Cécile pour cette bonne interview qui personnellement me donne envie de visiter ce pays 🙂

      • Cécile Vidal 12/10/2013 à 12:48 #

        Merci beaucoup Christophe…Je pense que vous devriez y aller un jour toi et Valérie !!! c’est tellement une très belle île et pour vous deux qui n’aimaient pas trop lézarder sans fin sur une plage ; je vous recommande tout d’abord Antananarivo (la Capitale) où vous pourriez y visiter le fameux palais de la Reine Ranavalona par exemple…
        Voici un lien qui pourrait vous intérésser :

        http://mesracinesdemadagascar.wifeo.com/lhistoire-du-rova-.php

        Encore merci !!!

        • Christophe 13/10/2013 à 19:36 #

          Tout est souvent question de budget et il faut faire des choix … mais si l’occasion se présentait c’est avec plaisir que nous irions 🙂

  2. Cécile Vidal 12/10/2013 à 11:45 #

    Merci beaucoup Christophe…
    Cela fait plaisir à entendre car je trouve que mon île reste encore trop méconnue.
    Voici un autre lien sur Antananarivo, la Capitale de Madagascar :

    http://moniledereve.wifeo.com/tananarive-suite-1-.php

    Vous y apprendrez pas mal de choses sur l’histoire de Madagascar

    Mais si vous êtes des mordus d’histoire tout comme moi voici mon autre blog sur l’histoire de Madagascar….

    http://mesracinesdemadagascar.wifeo.com/

    Son histoire vous passionnera forcément !!!!

  3. Liane-Canelle 13/10/2013 à 18:42 #

    Bonjour, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert l’interview de mon amie Cécile, amie que j’ai rencontrée sur le Net, en créant moi-même un site à partir de mes voyages. C’est en cherchant , d’autres sites évoquant le Tchad que nous nous sommes rencontrées, Cécile y ayant séjourné à une époque différente.
    J’ai moi-même survolé Madagascar maintes fois, pour rejoindre Mayotte, sans jamais y faire escale, cela n’étant pas possible à cette époque. J’ai tout juste pu admirer la vue aérienne, les couleurs des terres, des forêts et de la mer, ne pouvant qu’imaginer..
    .Institutrice, j’ai aussi entretenu une correspondance scolaire avec une école maternelle malgache, expérience d’un grand intérêt pour mes petits élèves qui ont, de cette façon, découvert d’autres enfants dans d’autres cultures.Aussi est-ce un régal pour moi que parcourir le site de Cécile , avec ses magnifiques paysages, ses anecdotes multiples à partir du concret de sa vie d’expatriée. Ce site est très riche et les témoignages y sont d’une grande sincérité. C’est un moment de découverte très agréable !

    • Christophe 13/10/2013 à 19:39 #

      Merci pour ce témoignage. Je me doute effectivement que la vue aérienne de Madagascar doit être magnifique avec la diversité des paysages survolés …

    • Cécile Vidal 13/10/2013 à 20:07 #

      Merci ma Lilou pour ta sincérité…
      Je suis très émue et à la fois très flattée par ton commentaire qui me touche beaucoup !!!
      Tu es vraiment une fidèle amie…et je remerçie le ciel de t’avoir rencontré sur internet !!!

      Cela m’encourage plus que jamais à continuer mon blog sur Madagascar…Encore mille merci ma Lilou !!!
      Amicalement, ton amie Cécile

  4. gerard 14/10/2013 à 17:18 #

    Merci pour la découverte de ton magnifique pays
    C V très complet et précis pour un agréable séjour
    Mais 11h d’avion !!!!!!
    Merci encore
    Amitiés
    gérard

    • Cécile Vidal 14/10/2013 à 20:09 #

      Merci à toi Gérard !!! d’avoir posté ce commentaire !!! 11 heures de vol ; certes !! mais cela vaut le détour…Des heures de vol pour des vacances inoubliables…Encore merci de ton amitié. Amicalement et gros bisous. Cécile.

  5. Cécile Vidal 20/10/2013 à 12:41 #

    Voici un lien qui pourrait vous intérésser en ce qui concerne Madagascar :

    http://moniledereve.wifeo.com/les-bons-renseignements-visa-agences-de-voyage-meteo-vol-madagascar-ect.php

    Les bonnes adresses pour pouvoir bien voyager sur le territoire Malgache…

    • Christophe 20/10/2013 à 13:21 #

      Merci Cécile. Je pense que les personnes intéressées par Madagascar iront désormais directement voir ton blog 😉

  6. Dominique Degottex 22/10/2013 à 12:40 #

    Merci pour cet article… vraiment interessant. Maintenant ont connait mieux Cécile et sont site magnifique sur madagacar.

    • Cécile Vidal 23/10/2013 à 14:13 #

      Cher Dominique !! Je viens d’aperçevoir ton commentaire sur mon interview et je t’en remerçie !!! Cela me touche beaucoup et m’encourage à continuer mon blog sur Madagascar, mon île natale…Encore merci de ta visite !!!

      • Dominique Degottex 30/10/2013 à 18:47 #

        Ce fut un plaisir !!! ravis que cela te motive

  7. Laurent 28/10/2013 à 00:30 #

    Mada est en effet un pays à ne pas rater. J’y suis allé en avril 2011 pour un voyage d’un mois. J’avais alors fait l’aller-retour Tana-Tuléar par la RN7 en taxi-brousse. Mon meilleur souvenir ? Sans doute la vallée de Tsaranoro.
    Ravi donc de découvrir ce blog de Cécile et de lire ces conseils sur des régions de l’île rouge que je ne connais pas, mais peut-être un jour ?
    Laurent – Article récent : Les éléphants de BoromoMy Profile

    • Cécile Vidal 10/11/2013 à 04:08 #

      Merci à toi Laurent pour ton commentaire en ce qui mon interview sur Madagascar…

      Ah Tuléar !!! le lieu de naissance de mon Grand-père maternel !!! Merci encore pour ton témoignage !!!
      Je te souhaite de découvrir d’autres régions de Madagascar ; je pense que tu devrais découvrir Majunga !!! encore merci de ton passage. Cécile

  8. Verleye Dominique 18/01/2014 à 05:26 #

    Manaho ahona tompoko Cécile (plus certaine mais je pense ne pas être trop loin , libre à (vous) toi… de me corriger!!!)

    Je me régale depuis un moment et ne sais plus décoller de l’ordi (il est 4h10 du matin!!!) Tout ce que tu écris me passionne et je voyage en ta compagnie; le fait de connaître (un peu) Mada donne encore plus d’attrait à tes récits,
    tellement fidèles à la réalité…
    Je ne sais plus oû donner de la tête car les photos par ci , les commentaires par là me donnent envie de tout voir en même temps!!!
    C’est fascinant !!! Tout comme toi je suis fan de l’île rouge
    Je vais quand même m’en aller dormir mais je tenais à te remercier de m’avoir invitée …Heureux hasard qui nous a fait nous rencontrer!!! Bonne continuation Cécile et MERCI de nous faire partager ce bonheur BISOU BISOU A très bientôt

    • Cécile 20/01/2014 à 17:45 #

      Je te remercie ma chère Dominique….C’est très gentil à toi et cela me touche beaucoup…
      En effet, Madagascar, est tatoué sur ma peau…et dans mon coeur à jamais…
      Non seulement, j’y suis née….mais j’y ai vécu des instants inoubliables….
      Encore merci ma chère Dominique…..
      Je suis très heureuse que nous soyons toutes les deux liées à cette merveilleuse île rouge….
      Merci de ta visite sur cette page d’interview…..et gros bisous à toi.
      Et je dirais également un grand merci à Christophe…le fondateur de ce site qui nous permet de faire connaître le pays auquel nous vouons une grande passion….Cécile

  9. guillermet claire 20/01/2014 à 03:13 #

    sublime intervieou
    j aime
    ça fait rever d aller passer un sejour a MADA

    • Cécile 20/01/2014 à 17:54 #

      Merci à toi ma Claire….
      Je suis très heureuse que cela puisse te donner l’envie de visiter mon île natale….
      L’île est tellement vaste….que tu ne pourrais en faire le tour…
      Mais si tu avais l’opportunité d’y aller…je te conseillerai Antananarivo pour son côté culturel et pour le côté farniente (plage et douceur de vivre) Majunga…
      Encore merci de ta visite et gros bisous…

  10. Chantaloup des Îles 20/01/2014 à 20:28 #

    Véloma ma belle petite orchidée!!! Me voilà sur cette page que j’ai trouvé très enrichissante et bravo!!! J’ai beaucoup aimé et c’est très bien expliqué et imagé, on s’y voit sur place! Ah, que cela donne envie d’y aller et de s’installer carrément!
    Tu as su très bien, instinctivement, et avec beaucoup d’amour et de nostalgie nous narrer les points essentiels, comme la gastronomie par exemple, les lieux à visiter, enfin tout quoi, j’aime j’aime et Merci à Toi pour tout ce que tu partages, toutes mes félicitations, je te fais de gros bisous, à bientôt , salama!

  11. Arnaud@plages_nosybe 31/07/2015 à 21:10 #

    Bonjour, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre interview.

    Pour ma part, en trois ans de voyages et d’escapade dans tout Madagascar, j’ai surtout aimé l’Isalo, et Sainte-marie. J’ai bien aimé Majunga et le cirque rouge, mais moins Katsepy, qui n’était pas très belle quand j’y suis allé en 2014 ; je pense que l’endroit a du bien changer , car quand j’y suis allé, la plage était plutôt sale et lugubre.
    Bientôt direction l’Andrigintra et le pic Bobby , un parc très reculé sur la RN7 , mais qui , selons les dires de nombreuses personnes, est une très joli région. J’espère en ramener de très belles photos.

    J’ai également un blog sur Madagascar dans lequel je parle de mes voyages et de plusieurs destinations dans le pays : icimadagascar.fr.
    Arnaud@plages_nosybe – Article récent : Les plus belles plages de Nosy BeMy Profile

  12. Cécile 03/08/2015 à 09:08 #

    Bonjour à vous Arnaud !!

    Merci pour votre commentaire !
    Je vous souhaite donc un très bon voyage à Madagascar qui à n’en pas douter…vous y ramènerez à nouveau de bien jolis photos !!! L’île est si vaste qu’on ne peut en faire le tour…
    Bonne continuation en ce qui concerne votre blog !! Veloma et encore misaotra betsaka ! Cécile

  13. Ludobenoit 26/11/2015 à 00:11 #

    Beaucoup de similitudes avec la Réunion. Franchement l’âme malgache coule dans les veines de la Réunion. Ca m’a donné envie de visiter la grande île pour renouer avec mes racines. Merci pour cet interview.
    Ludo
    http://www.salama.re
    Ludobenoit – Article récent : Bienvenue…My Profile

  14. Wilfried 11/12/2015 à 13:54 #

    Le Madagascar est un pays que je rêve depuis longtemps visiter. Et vous venez de me redonner de l’eau à la bouche. je dois absolument bien faire mes programmes pour passer là découvrir un peu ce magnifique pays. 🙂
    Wilfried – Article récent : Tatouage tribal homme femme – 150 modèles les plus beauxMy Profile

  15. Celiset 29/02/2016 à 13:24 #

    Superbe ! Comme j’irais me rendre dans cette île merveilleuse.
    Didier

  16. Marie-Claude Vaudois 30/01/2017 à 00:55 #

    Bonjour Cécile
    J’ai moi aussi pris un énorme plaisir à lire votre interview sur Madagascar. Je l’ai découvert en cherchant Namakia et cela a fait remonter des souvenirs car j’ai vécu à Namakia de l’âge de 6 ans à 12 ans. Mais ça date de 1948! Mon père y était ingénieur dans l’usine de sucre pour la société marseillaise. C’était une période géniale, un pays magnifique avec des fruits et des animaux que l’on ne voit nulle part ailleurs . Je n’y suis jamais retournée de peur d’être déçue. Merci d’avoir ravivé ces souvenirs.

  17. Très intéressante cette interview. C’est vrai que Madagascar n’est pas une destination phare et on en entend peu parler. D’ailleurs trouve t-on beaucoup de touristes ?
    En tout cas, c’est agréable de découvrir cette île à travers le discours d’une personne très attaché à son pays natal, on le sent ! Madagascar a l’air d’être un pays plein d’histoire et à découvrir 🙂
    Make My Trip – Un blog voyage pour changer de vie – Article récent : Parkings à l’aéroport de Nice – Où garer sa voiture pendant son voyage ? 🏎My Profile

  18. ariah 04/07/2017 à 13:31 #

    Bonjour,
    Merci pour le partage, c’est très interessante et surtout magnifique Madagascar.
    http://safari-madagascar.mg/

  19. qwin@safari-madagascar.mg 18/09/2017 à 15:28 #

    Ceci est la simple vérité, merci pour cet article très intéressant. Et effectivement Madagascar fait parti des destinations touristiques les plus visitées. Que ce soit à l’Est, à l’Ouest ou dans le Sud, cette petite île dispose de plusieurs endroits extraordinaires à découvrir. Sans oublier le beau paysage, les faunes, les flores, et la tradition Malgache. De ma part j’ai déjà visité le Parc National de Ranomafana, c’est très séduisant. Je veux encore voyager à Madagascar.

Laisser un commentaire

Contrôle sécurité * limite de temps dépassée. Rechargez un CAPTCHA

CommentLuv badge

Ne copiez pas notre blog !