Randonnée buggy dans l’Esterel : sensations garanties !

Randonnée buggy dans l’Esterel : sensations garanties !

Les buggys sur la routeOubliez tout ce que vous croyez savoir à propos de la randonnée en buggy ! Si vous pensez que le buggy est un moyen de locomotion original pour faire une petite balade familiale (pour ne pas dire pépère) sur différents types de terrains, c’est que soit vous n’en avez jamais fait soit vous ne l’avez pas fait avec le bon prestataire …

Chez Esterel Aventure, on sait vous faire (re)découvrir tout le potentiel de ce type de véhicule et c’est une véritable expérience tout-terrain qui vous est proposée en plus d’une balade le long de la Corniche d’Or.

 

Et pourquoi pas du buggy dans l’Esterel ?

Plutôt adepte des balades en quad, je n’avais testé auparavant le buggy qu’une seule fois, c’était en République Dominicaine avec Valérie et des amis. Si cela avait été l’occasion de bonnes parties de plaisir, il n’y avait eu par contre aucune difficulté de conduite sur les terrains pratiqués et n’importe qui aurait pu le faire.

J’en étais donc resté sur ce type de randonnée … Ainsi, lorsque j’ai vu qu’il était possible de faire du buggy dans les beaux paysages de l’Esterel, j’ai eu envie de revivre ce type d’expérience. La description de la randonnée proposée par Esterel Aventure indiquait un parcours tout-terrain suivi d’une balade le long de la Corniche d’Or. Un peu comme en République Dominicaine où nous avions aussi fait du tout-terrain avant de parcourir ensuite des paysages de canne à sucre …

Au moment de réserver la randonnée il était prévu que Valérie m’accompagne … mais le jour même j’y suis finalement allé seul car elle avait quelques soucis de dos. Avec le recul, je me dis maintenant qu’il valait mieux pour elle qu’elle ne soit pas venue 😉

 

Une randonnée buggy avec Esterel Aventure

Rendez-vous était pris pour le samedi 20 Septembre 16h00 à la base Esterel Aventure du Dramont. La confirmation de réservation indiquait de prévoir le permis de conduire, des chaussures fermées, des lunettes de soleil, un maillot et une serviette de bain … Pas de problème ! Le soleil est bien présent 🙂

C’est parti pour la randonnée

A l’heure dite je me retrouve donc devant l’agence Esterel Aventure avec les quelques participants inscrits à la randonnée, nous sommes 9 en tout. Quelques minutes plus tard, nous entendons gronder différents moteurs et plusieurs buggys arrivent en file indienne. Une randonnée se termine, visiblement les participants ont l’air ravi 🙂

Une fois les présentations faites, notre accompagnateur nous donne quelques explications sur la conduite du buggy et les règles de sécurité à respecter. Il précise d’ailleurs que la seule chose qui peut perturber au départ lorsqu’on a l’habitude de conduire une voiture est qu’il n’y a ici que 2 pédales : une pour accélérer et une autre pour freiner. Mais visiblement rien de bien compliqué : il y a ici juste à savoir tourner le volant et accélérer ou freiner quand il le faut … sans oublier de mettre les clignotants lorsqu’on tourne.

Au programme de la randonnée : rejoindre un terrain privé dans l’Esterel pour un parcours tout terrain avant d’évoluer ensuite sur la route de la Corniche d’Or et faire un arrêt baignade dans une crique. Parfait !

Nous prenons donc place dans les buggys et bouclons nos ceintures de sécurité. Notre accompagnateur démarre ceux ci un à un par l’arrière puis prend ensuite la tête de notre convoi, nous le suivons donc en file indienne sur la route.

Premières accélérations, premiers freinages et premières sensations … le buggy PGO n’a que 150cm3 de cylindrée mais, vu son poids léger, il a tout de même un peu de pêche. Il faut dire aussi que je suis seul dans le mien contrairement aux autres. En plus le fait d’être proche du sol, à l’inverse d’un quad qui est plus surélevé, donne une bonne impression de vitesse, qui plus est accentuée par le vrombissement du moteur lors de l’accélération 😉

Alors que nous traversons Agay, notre file de buggys attire visiblement la sympathie de la plupart des passants que nous rencontrons, ceux ci nous font tous signe de la main … nous prenons la direction de Vallescure afin de rejoindre un domaine agricole privé situé peu après la sortie d’Agay.

Un parcours tout-terrain

Arrivés là, et avant de nous engager sur les chemins, notre accompagnateur nous donne quelques recommandations pour éviter la casse. Ne serait ce déjà que sur le fait de modérer sa vitesse dans certains tournants pour éviter de rentrer dans les arbres … Et nous voilà partis sur un chemin de terre … Heureusement que j’ai bien pris les lunettes de soleil, celle ci me permettent ainsi de me protéger les yeux de la poussière soulevée par les buggys devant moi. Très vite le chemin devient de plus en plus accidenté et s’engage dans la forêt avec des passages étroits.

Les tournants sont plutôt raides et au premier de ceux ci, l’un des buggys quitte le chemin … notre accompagnateur doit alors intervenir pour aider à le remettre dans le bon sens. Cet arrêt est d’ailleurs l’un des seuls moments où j’ai pu prendre une photo de ce parcours, celui ci est tellement chaotique qu’il m’est impossible d’arriver à prendre des photos en roulant et il vaut mieux avoir les deux mains sur le volant 😉

Et ce passage en forêt secoue tellement avec les creux, les bosses, les cailloux, les souches d’arbres … que j’en arrive même à me demander si le buggy va être assez solide pour encaisser tous ces chocs, mais visiblement oui … Par deux fois j’ai quitté le chemin lors d’un tournant, les roues avant ne voulant pas tourner comme demandé … dans ce cas là pas d’autre solution que de descendre du buggy et le tirer à la main pour le remettre dans le droit chemin.

Il faut sans cesse anticiper le chemin, essayer de ne pas se laisser distancer par les buggys de devant et de ne pas ralentir non plus ceux de derrière … il faut garder le rythme et essayer de suivre le chemin, parfois tant bien que mal … Tout en conduisant, j’imagine alors un peu la tête de Valérie si elle était avec moi 😉

Nous sortons ensuite de cette forêt et faisons une courte halte dans un magnifique paysage verdoyant de l’Esterel … l’accompagnateur s’assure alors que tout va bien avant de repartir de plus belle. Cette fois ci il nous amène à un autre endroit du domaine, nous fait arrêter et tous descendre pour nous expliquer le nouveau parcours à réaliser.

Nous le suivons et il nous montre un enchaînement  de 3 bosses à passer en nous donnant les consignes à suivre pour y arriver, nous faisons le parcours à pied pour bien en prendre connaissance. Plus loin se trouve une grande butte à monter, le tout sera alors de bien prendre une accélération avant pour y parvenir.

Une fois les explications données, nous retournons aux buggys et nous nous engageons sur le parcours que nous devons réaliser deux fois de suite. A la deuxième fois mes roues avant se bloquant à nouveau dans un virage, je suis encore obligé de descendre et de repositionner le buggy comme il faut … mais pendant ce temps là ceux qui me précédent se sont légèrement éloignés et il me faut les rattraper …

J’accélère alors pour revenir à leur niveau, sans toutefois être sûr d’être sur le bon chemin, et me prend une belle flaque d’eau et de boue dans la descente suivant une butte … Me voilà beau ! 🙂
Je rejoins les autres et remarque que certains sont aussi tachetés de boue, ce qui signifie que je suis alors bien passé là où il le fallait.

Une balade sur la route de la Corniche d’Or

Ce dernier passage terminait notre parcours tout-terrain, nous prenons alors la route de la Corniche d’Or en direction de Cannes … Là ce n’est plus du tout le même type de parcours, celui ci est beaucoup plus tranquille, nous permettant ainsi d’admirer tout au long de notre route le massif de l’Esterel ainsi que le littoral.

De temps en temps je me laisse volontairement distancer un peu par les buggys qui me précèdent, cela afin d’avoir le plaisir ensuite de pousser une petite pointe 😉

Après un moment nous faisons un point d’arrêt à un endroit d’où l’on peut bénéficier d’une belle vue panoramique sur la mer et les falaises rougeoyantes. Notre accompagnateur nous donne alors là quelques explications sur l’Esterel. De là où nous sommes la vue sur les alentours est tout simplement magnifique !

Nous reprenons ensuite la route en sens inverse, direction Saint-Raphael, tandis que des nuages commencent à arriver …

Arrêt baignade à la calanque Saint-Barthelemy

Un nouvel arrêt est effectué à la calanque Saint-Barthelemy. Là il est possible de descendre jusqu’à la crique et de se baigner voire faire du snorkeling, notre accompagnateur mettant alors à disposition des masques de plongée pour ceux qui le veulent … Je n’ai pas spécialement l’envie de me baigner, d’autant que le temps commence un peu à changer, mais je descend tout de même jusqu’à la crique pour la découvrir. Valérie et moi sommes souvent passés à côté de cet endroit sans nous arrêter pour autant, ne sachant même pas qu’il y avait là des calanques.

Et là il faut reconnaître que l’endroit est superbe ! Malgré la présence de nuages, on peut admirer de superbes contrastes de couleurs avec les reflets turquoises de la mer, la végétation luxuriante et les falaises rougeoyantes …

Quelques participants à la randonnée n’hésitent pas à se mettre à l’eau tandis que de mon côté je prend quelques photos de cet endroit magnifique où je n’hésiterais pas à retourner à l’occasion avec Valérie.

Il est désormais temps de repartir, la durée de notre randonnée se limitant à deux heures, le temps a passé si vite …

Un retour à la base sous une belle averse

Nous reprenons la route vers l’agence Esterel Aventure et profitons une dernière fois des paysages environnants alors que le vent commence à monter.

Peu avant notre arrivée sur Agay, une grosse averse se met alors à tomber ! Celle ci nous accompagne alors jusqu’à notre arrivée à l’agence et c’est durant plus de 10 bonnes minutes que nous la subissons sur notre route …

Difficile alors de voir quelque chose en conduisant : sans les lunettes de soleil j’avais la pluie dans les yeux et avec celles ci c’était plutôt les gouttes sur les verres … une visibilité plus que réduite ! Et cette fois ci, en plus de nous faire signe, les passants avaient un large sourire …

Et le pire c’est que cette averse s’est arrêtée juste à notre arrivée pour laisser place au soleil … Inutile de dire alors que personnellement j’étais complètement trempé !

 

Le mot de la fin

J’ai réellement apprécié cette randonnée qui m’a permis de pratiquer différents types de conduite sur différents terrains, et surtout de pouvoir faire du vrai tout-terrain. Je me suis retrouvé quelques fois en difficulté car je n’avais jamais réalisé un tel parcours aussi technique, même en quad, mais j’avoue que je me suis bien éclaté …

Par contre je déconseillerais sûrement cela aux personnes ayant des problèmes de dos car le parcours tout-terrain secoue tout de même pas mal …

Je remercie l’agence Esterel Aventure de m’avoir permis de réaliser gracieusement cette randonnée buggy dans l’Esterel. Je n’en suis pas moins resté libre de mon récit concernant cette expérience, celui ci résultant de mon unique et entière appréciation.

Esterel Aventure
125 boulevard de la plage
83530 Agay
Tel: 04 94 40 83 83

 

Et vous, avez vous déjà fait du buggy ? ou est ce une expérience qui vous tenterait ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

Cet article a 6 commentaires

    1. C’est sûr que faire cela avec des amis doit être une plus belle expérience encore … en tout cas même seul je recommande 😉

  1. Cette randonnée a l’air vraiment sympa ! J’ai déjà fait des parcours en quad, c’est assez dangereux dans les virages on a manqué plusieurs fois de se renverser ! L’arrêt baignade dans une crique c’est une bonne idée ! Par contre pour les sportifs, vous avez intérêt à y réfléchir à deux fois avant de partir en buggy, ce n’est pas du tout recommandé pour le dos…
    sportif – Article récent : Comment bien choisir sa tenue de danse classique ?My Profile

    1. Nos divers sens sont sollicités au cours de cette balade :
      – la vue avec les magnifiques paysages de l’Esterel
      – l’ouïe avec le vrombissement des moteurs des buggys
      – l’odorat avec les effluves marines lorsqu’on passe au niveau de la mer
      – le toucher avec le fait d’avoir le volant bien en main …
      il ne manquerait plus que le goût avec une petite dégustation en fin de balade pour que cela soit parfait ! 😉

    1. Le quad c’est une autre sensation mais c’est top aussi, j’en possède d’ailleurs un personnellement … Cette sortie était géniale et j’avoue que je me suis bien éclaté même si je suis rentré complètement trempé et plein de boue 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu