Interview de Tugdual Paul qui nous fait découvrir la Finlande

Interview sur la FinlandeSituée en Europe du Nord et baignée par la mer Baltique, la Finlande est un pays majoritairement composé de lacs et de forêts faisant d’elle le royaume des grands espaces et de la vie paisible, la nature y est en effet omniprésente …

De l’obscurité de l’hiver au soleil de minuit l’été, la Finlande est une contrée aux saisons très marquées, chacune ayant leur charme propre, mais c’est aussi le pays des aurores boréales et du village du Père Noël.

Ayant vécu un an en Finlande, Tugdual Paul nous fait mieux découvrir ce pays au travers de notre interview.

 

Peux tu te présenter ?

Je m’appelle Tugdual Paul, et, je sais, cela peut paraître étrange, mais Tugdual est bien mon prénom et Paul mon nom de famille ! Original vous diront certains, breton vous répondront les connaisseurs.


Tugdual Paul et un renne – (c) Tugdual Paul

J’ai 24 ans. Aujourd’hui j’évolue en Asie, au Cambodge, mais avant cette étape de ma vie, j’ai eu la chance de m’essayer à d’autres aventures sur d’autres continents.
Le voyage est donc une passion, mais c’est surtout la découverte d’une culture en profondeur qui m’anime au quotidien et j’aime essayer de retranscrire ce que j’apprends à travers la photographie.

 

Quel est le pays que tu veux nous faire découvrir ?

Contre toute attente, je ne vais pas vous parler de Cambodge aujourd’hui. Cela ne fait même pas un an que je vis en Asie et il me manque encore le recul nécessaire pour émettre un jugement objectif sur cette destination, pas toujours simple à aborder.

Non, je vais vous parler d’une contrée bien plus proche de chez nous, et pourtant beaucoup moins connue que l’Asie : la Finlande.

J’ai eu la formidable opportunité d’y vivre une année, dans le cadre d’un échange Erasmus, à Tampere, dans la région des lacs en plein milieu du pays. Scandinave de cœur, un peu russe de caractère, derrière la neige et la forêt boréale se cache pourtant un univers singulier d’une extrême richesse, des habitants chaleureux et des paysages d’une beauté sans pareil. Le pays du Père Noël gagne à être visité, aussi bien en été qu’en hiver.

 

Quel niveau de connaissance en as tu ?

Je pense que ce n’est plus un secret pour personne, le programme Erasmus laisse beaucoup de temps libre aux étudiants pour leur permettre de découvrir leur environnement quotidien.

Avec un emploi du temps universitaire très léger, j’ai eu la chance de voyager à travers tout le pays, de la région des lacs aux côtes de la mer Baltique, en passant par les forêts bucoliques de Laponie. Je partage quelques tranches de vie finlandaise sur mon blog voyage et expatriation Visa Pour … www.visapour.fr

Bien sûr, la Finlande reste un grand pays, et même après un an sur place, je suis certain que de nombreuses régions pourraient encore me surprendre lors de mon prochain passage dans le nord de l’Europe.

 

Quels sont pour toi les atouts de ce pays ?

Indéniablement : la nature.

Elle est omniprésente, autant dans la vie de tous les jours que dans l’esprit des finlandais qui la respectent comme la chose la plus importante à leur yeux. Tout est construit en harmonie autour de cette dernière. Peut importe la taille des villes, il ne vous faudra pas plus d’une marche de 10 minutes pour vous retrouver dans un parc, dans une forêt, ou au bord d’un lac.


Forêt – (c) Tugdual Paul

Vous pouvez demander aux finlandais ce qu’ils aiment faire de leur temps libre, les réponses contiendront toutes le mot lac ou forêt : marche autour du lac, barbecue près du lac, baignade dans le lac, sauna au bord du lac.


Lac gelé en Décembre en milieu de journée – (c) Tugdual Paul

Le plaisir de la simplicité, mais pas au sacrifice de la modernité ! Tout y est ultra moderne et c’est là peut-être le paradoxe, ou plutôt, devrais-je dire, le succès de toute une nation : des infrastructures dernières générations qui se marient avec une nature sauvage doté de nombreux visages.

 

Qu’est ce qu’il ne faudrait absolument pas manquer d’y voir ou y faire ?

Question compliquée puisqu’à ces latitudes, votre vie est avant tout rythmée par le changement des saisons et chaque mois de l’année apporte un spectacle qui mérite le détour.

Les aurores boréales en tête de liste, au cœur de l’hiver, en Laponie. Également, mettre les pieds dans la peau d’un mucher, et partir pour cette course folle à travers une forêt de glace ou sentir la puissance dans ses mains d’une moto des neiges sont autant d’expériences qui resteront gravées dans ma mémoire et que je ne peux que recommander à tout voyageur se rendant en Finlande.


Aurore boréale – (c) Tugdual Paul

Cela dit, s’il fallait n’en retenir qu’une, ce serait la découverte du sauna. En été, comme (surtout) en hiver, vous devez absolument vous rendre dans un sauna publique près d’un lac. Vous y ferez l’expérience de cet étrange choc entre la chaleur du sauna et la baignade dans un lac parfois entièrement recouvert de glace, que vous devrez alors briser avant de pouvoir vous immerger.


Baignade avant sauna – (c) Tugdual Paul

Une sensation de bien-être avec laquelle aucun massage cambodgien ne peut rivaliser. Il existe une variante : se rouler dans la neige tout simplement, et oui, je vous le promets, c’est très agréable ! Dans tous les cas, n’oubliez pas d’apporter quelques saucisses pour les faire griller sur le barbecue entre deux plongeons.

 

Quelles sont les spécialités culinaires ?

Qu’on se le dise clairement, on ne vient pas en Finlande pour ses spécialités culinaires. La nourriture ici ne fait pas parti des plus savoureuses au monde, tout du moins à première vue : beaucoup de riz, de pommes de terre et des viandes hachées et où marinées dans des sauces un peu trop sucrés.

On trouve néanmoins quelques plats qui valent le détour, la viande de renne par exemple est surprenante surtout lorsqu’elle est proposée avec ces délicieuses petites baies rouges que l’on trouve un peu partout.


Fromage Kinuu – (c) Tugdual Paul

Les Karjalanpiirakka (à vos souhaits), sorte de petites tartelettes au riz au lait font également partie des plats traditionnels, bien que je n’en soi pas un grand fan. Du côté de Tampere, il ne faut surtout pas manquer la Musta Makkara, un boudin noir auquel on ajoute du riz, des légumes, de la confiture, enfin plus ou moins tout ce que l’on souhaite.

Mais celui qui me manque vraiment, c’est le fromage de Kainuu et ses mûres jaunes, car ça, c’est vraiment bon.

Pour les grosses soifs, on citera surtout le glögi, cette boisson de noël faite de jus de fruits rouges épicés à la cannelle et qu’on s’empressera de mélanger avec … de la vodka ! Kippis (à la tienne).

 

Quels souvenirs typiques seraient à ramener de ce pays ?

Joli et pratique, le meilleur souvenir vient probablement de l’artisanat Sami. Les samis sont un peuple autochtone du nord de la Scandinavie, présents également en Suède, Norvège et Russie. Ils sont pour beaucoup agriculteurs ou éleveurs de rennes, même s’ils sont de plus en plus à s’orienter vers le tourisme. On trouve ainsi à la vente beaucoup de vêtements très colorés, de chaussures rembourrées au poil de rennes, de moufles et autre pulls pour vous tenir chaud en hiver.


Sami – (c) Tugdual Paul

Les sculptures et ustensiles taillés dans le bois de renne sont aussi très courants. Le pic à barbecue en est sûrement le plus incontournable, l’outil indispensable pour des vacances réussies en Finlande… ou chez vous en été.

 

Quels sont tes lieux préférés dans ce pays ?

Sans commune mesure, j’ai laissé une petite partie de mon âme dans cette charmante ville de Tampere que j’ai longtemps considéré comme une seconde maison.

Une ville dynamique, la deuxième plus grande du pays. 200 000 habitants. On y est tranquille en d’autres termes. La Manchester du Nord de part ses anciennes usines de briques rouges et ses rapides qui coulent à travers la ville a pourtant de nombreux atouts et sa location à cheval entre deux lacs justifie à elle seule sa visite.


Quatier Tampere – (c) Tugdual Paul

Un coup de cœur supplémentaire pour le charmant village de Porvoo à quelques kilomètres d’Helsinki, sur la côte Baltique. Ses petites maisons en bois colorés sont la définition même du charme finlandais.

Plus au nord, c’est Inari qui me restera en tête, aurores boréales, et forêts à perte de vue, la Finlande dans sa plus grande simplicité.

 

Quelle est la meilleure façon de visiter ce pays ?

La Finlande se visite parfaitement bien en indépendant, que se soit en été ou en hiver. La solution la plus simple et qui offre le plus de liberté reste la voiture, bien qu’assez chère à la location. Les routes sont dans un parfait état et le trafic… presque inexistant, tout du moins en dehors des grandes villes !


Chiens de traineau – (c) Tugdual Paul

En hiver, il faudra rester prudent, et ne pas perdre ses moyens avec la conduite sur neige : une voiture dans un fossé est vite arrivée. Les trains et les bus sont également bien répandus. Ils relient les principaux centres urbains du pays, si on peut les appeler ainsi. Enfin, sur place et pour visiter les environs d’une ville ou d’un village, le vélo est roi (le ski de fond en hiver !)

 

Quelle est la meilleure période pour s’y rendre ?

Il y en a pour tous les goûts. Je suis un amateur de froid et de neige et il est vrai que globalement c’est l’hiver qui m’a le plus marqué, par le net dépaysement qu’il procure. Des lumières incroyables, certes très courtes au mois de décembre et une obscurité parfois interminable. C’est une saison enclin à un vrai sentiment de mélancolie partagées à contrario avec la magie de Noël et des traditions de partage et de retrouvailles entre amis et en famille. Il n’y a rien de plus fort que de descendre des pentes de poudreuse en snowboard sous les tires des aurores boréales et se retrouver le soir autour d’un feu pour partager un verre de glögi avec les personnes qui vous sont chères.

L’été réserve aussi son lot de surprises. Le soleil de minuit est un spectacle à couper le souffle. Je crois n’avoir jamais vu un ciel aussi beau, rouge feu, au cœur de la nuit finlandaise. Ce que l’on ne sait pas toujours également, c’est que l’été à ces latitudes peut parfois vous réserver de grandes surprises en terme de températures. Il n’est pas rare de dépasser les 30 degrés. Idéal pour aller piquer une tête dans un lac après une randonnée ou balade à VTT en forêt.


Soleil de minuit – (c) Tugdual Paul

Le début de l’automne n’est pas non plus des plus désagréables si l’on à la chance de ne pas recevoir trop de pluie. La nature enfile alors son plus manteau orangé et vous offre ce qui restera pour moi quelques unes de mes plus belles journées scandinaves.

Et parce-que même si j’aimerai vous dire que l’année complète est idéale pour visiter la Finlande, je me dois de rester objectif et vous parler du printemps qui à mon sens représente la saison la moins favorable. La neige fond, coule sur le sol et se transforme en une boue marron sale qui gèle la nuit pour former la plus grande patinoire nationale. Vous trouverez ça drôle, surtout lorsque vos amis se prendront gamelles sur gamelles puis vous en ferez vous même l’expérience, avec vos sacs de courses et vos oeufs, et là se sera beaucoup moins marrant. Quoique.

 

Quelles sont les règles sanitaires à respecter pour y réussir son séjour ?

Nous parlons ici d’un des pays les plus développés au monde. La Finlande possède d’excellentes infrastructures sanitaires en cas de problème. Attention cependant à l’accès à ces dernières si vous êtes loin des villes.

Pensez notamment à toujours prévenir quelqu’un et à avoir de bons systèmes de communication lorsque vous partez sur les routes, de surcroît en hiver : en cas d’accident au milieu de nulle part, les autres voitures peuvent être rares.

Une assurance voyage comme toujours me semble indispensable. Enfin, l’été, les moustiques sont particulièrement voraces, et un répulsif n’est jamais de trop.

 

Quelle image/photo caractériserait le mieux ce pays ?

Certains trouveront mon choix peut-être étrange. Il est vrai que j’aurai pu proposer une aurore boréale, un soleil de minuit etc. Mais finalement je trouve que c’est cette photo qui représente le mieux la Finlande. On est dans un pays froid, qui sait se montrer rude. Ses habitants aussi au premier abord peuvent sembler un peu bourrus. Puis on apprend à briser la glace, on réchauffe l’atmosphère autour d’un bon feu de bois et on découvre alors la partie immergée de l’iceberg.


Photo caractéristique de la Finlande – (c) Tugdual Paul

Un pays et une population avenante, sincère, qui vous prouvera qu’il n’est pas nécessaire de s’embrasser ou de se toucher pour se montrer chaleureux.

 

Que dirais tu pour convaincre quelqu’un d’aller dans ce pays plutôt qu’ailleurs ?

La Finlande est une destination très peu connue et pourtant si proche de nous ! À peine 3 heures d’avion pour s’y rendre. Alors il est sûr que pour celui qui cherche l’agitation des grandes villes, les nuits sans fins et les grands magasins, ce n’est pas la meilleure des destinations. En revanche pour ceux qui souhaitent se ressourcer au calme, dans un cadre nature d’exception, loin de la foule et des touristes, il n’y a pas mieux que la Finlande et la Scandinavie en général !


Ferme de rennes – (c) Tugdual Paul

Une autre raison serait la culture finlandaise. Elle est unique et très différente de ses voisins suédois ou russe et surtout du reste de l’Europe. Je ne m’imaginais pas vivre un tel choc culturel en étant si proche de mon propre pays. Il n’y a rien de semblable dans la région. Une vraie dose de découverte et d’authenticité, des codes à redécouvrir pour comprendre un peuple qui vous surprendra dans son comportement, c’est ça qui vous attend au pays des milles lacs.

 

As tu quelque chose à ajouter ?

Oui, une petite note qui a son importance. La Finlande peut sembler être une destination chère à première vue. Et c’est vrai, le niveau de vie y est plus élevé qu’en France et les très bonnes infrastructures du pays ont un coût. Cela dit, ce sont surtout les activités touristiques qui vous feront casser votre tirelire, telles que le chien de traîneau par exemple.

En terme d’hébergement, on trouve de tout, des auberges, des hôtels abordables, des hôtels de luxe. Parallèlement les projets alternatifs tels que le CouchSurfing sont bien répandus, bref il y a en a pour tous les portes monnaies. Idem pour les transports.

On parle d’un pays riche, dans lequel le coût de la vie sur place est élevé. En revanche vous ferez de grandes économies sur votre billet d’avion !

Si vous avez d’autres questions sur ce beau pays, n’hésitez surtout pas.

 

Un commentaire à faire sur l’interview ou une question à poser à Tugdual ? N’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

Vous avez la plume facile et vous souhaitez vous aussi vous faire interviewé(e) pour mieux faire connaître votre pays de résidence ou de coeur ? Contactez nous

 

, ,

3 Réponses pour Interview de Tugdual Paul qui nous fait découvrir la Finlande

  1. Tugdual@visa_pour 02/08/2014 à 13:12 #

    Et surtout, merci beaucoup Christophe de m’avoir permis de partager mon expérience sur ce superbe pays qu’est la Finlande 🙂
    Tugdual@visa_pour – Article récent : Aujourd’hui, je vous emmerde et je me casseMy Profile

  2. Madagascar Monîlederêve
    Madagascar Monîlederêve 02/08/2014 à 17:15 #

    Super le renne…merci pour ce joli partage

  3. Camille @ Breizh-Zelande 03/08/2014 à 03:50 #

    Rah, ça me donne bien envie d’y aller aussi. Un pays de plus sur ma liste. Tu m’avais déjà bien motivé pour le Cambodge, mais c’est vrai que finalement, on connait très mal l’Europe. Pas besoin de partir très loin pour être dépaysé !

    Bonne continuation Tuc 🙂
    Camille @ Breizh-Zelande – Article récent : [Dossier] Préparer son voyage : l’idée de partirMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne copiez pas notre blog !