Marie et Cédric : 16000km à vélo à travers l’Amérique du Nord

Marie et Cédric : 16000km à vélo à travers l’Amérique du Nord

Le continent américain a toujours fait rêver bon nombre de voyageurs. Un état de fait dû en grande partie à la télévision qui, depuis ses débuts, a maintes fois démontré au travers de films et de séries la beauté et la diversité de ses paysages.

Les amateurs de grands espaces sont alors nombreux chaque année à vouloir parcourir différents états d’Amérique à moto, en voiture ou en camping-car … mais peu d’entre eux souhaiteraient le faire à vélo !

C’est pourtant ce qu’ont fait Marie et Cédric qui ont parcouru 16000km à vélo à travers l’Amérique du Nord. Nous les avons donc interviewé …

Pouvez vous vous présenter ?

Bonjour, nous sommes Marie et Cédric, on a 27 ans et on habite à Paris. On adore voyager et partir à l’aventure ! On vient de lancer une agence de voyages en France, CycloGo (www.cyclogo.fr).

 

Quel est votre profil de voyageur ?

On est passionnés de cyclotourisme, qui permet de découvrir de nouvelles cultures et régions, loin des principaux lieux touristiques. On aime ce moyen de transport lent et impliquant, qui permet de vivre et ressentir intensément le voyage. Grâce au vélo, les rencontres sont nombreuses, les surprises s’enchaînent et les joies sont grandes. Nos vacances sont souvent sportives et toujours bien remplies.  Généralement, on voyage à deux, mais on accueille toujours des copains avec plaisir !

 

Comment préparez vous vos voyages ?

La préparation du voyage est d’abord studieuse : les atlas, cartes et guides s’entassent, les idées fusent. On utilise aussi Internet, ses sites participatifs et ses cartes animées. La plupart du temps, nous réservons tout sur Internet. Enfin, si c’est possible, sinon, le téléphone fonctionne aussi. Dans tous les cas, avant de nous décider, on prend bien le temps de comparer les différentes possibilités. Cette phase de préparation fait partie du voyage !

 

Quelles destinations avez vous déjà réalisé ?

Nos sacs sur le dos, nous avons visité quelques capitales européennes, passé une semaine en Serbie, en Irlande et en Ecosse, nous avons passé tour à tour plusieurs semaines en Chine, en Bolivie et au Chili, avant de nous mettre au vélo. Sur deux roues, nous avons visité l’Italie du Nord, un certains nombre de régions françaises et avons passé 8 mois à arpenter l’Amérique du Nord.

 

Quel est le voyage le plus beau ou le plus original réalisé ?

Certainement ce dernier voyage en Amérique du Nord. 8 mois de vie nomade ne nous ont pas laissés indemnes ! On a voulu partir longtemps, à la recherche de grands espaces, tout en étant capable de communiquer avec la population locale. Notre choix s’est donc porté sur l’Amérique du  Nord. Et on n’a pas été déçu.

 

Parlez nous un peu de ce voyage …

Arrivés à Montréal, on a traversé la région des Lacs et les grandes prairies canadiennes, avant de passer aux Etats-Unis. On a alors exploré les Rocheuses de long en large, découvert l’Ouest américain, le désert du Nevada, le Nouveau-Mexique, le Texas et le Sud Américain, jusqu’à l’extrême Sud de la Floride. 16 000 km de bonheur !

On a traversé les saisons, passé des nuits frigorifiques comme des journées suffocantes, on a découvert de splendides paysages et rencontré des personnes très inspirantes.

 

Y avez vous visité des lieux insolites ou pittoresques ?

Oh oui ! En Utah, on est parti s’aventurer dans des canyons étroits, au Nouveau-Mexique, on a traversé un désert de sable blanc et on a exploré des cavernes creusées par la lave il y a des millénaires. Ces endroits reculés nous ont été conseillés par des gens rencontrés sur la route.

On a aussi été hébergé dans certains endroits (maisons ou magasins de vélo) insolites, ouverts aux cyclotouristes de passage. Au milieu du Nouveau-Mexique, se trouve par exemple une maison connue des voyageurs : vidée de ses habitants, elle est ouverte aux voyageurs et possède un frigo toujours rempli de pizzas et de bières !

 

Quels ont été les faits marquants de ce voyage ?

On a adoré goûter à cette vie de nomade, remplie d’inconnu et de surprises, de nature et de défis. Ca a parfois été éprouvant physiquement, mais le bonheur que le cyclotourisme procure est si pur qu’on en redemande encore! On a rencontré des dizaines d’animaux sauvages, on s’est ouvert au monde et on a appris à profiter des choses simples.

 

Avez vous quelques photos à nous montrer sur ce voyage ?


Montana : Un col au coucher du soleil. La route est fermée aux voitures, le bonheur d’assister à un si beau spectacle fait perler des larmes aux coins de nos yeux.


Pow Wow : Rassemblement de tribus indiennes. La culture colorée et dansée se transmet dès le plus jeune âge.Oui, et un petit film : https://www.youtube.com/watch?v=vy3YBz2_DoY

 


Utah : Au sommet d’un col. Place à la contemplation.

 


Le désert : Il faut anticiper nos besoins en eau, pour éviter toute déconvenue.

 


Une autre planète : Les paysages changent rapidement. Aux Etats-Unis, les musées sont à ciel ouvert !

 


Après la pluie… : La lumière du soir, après un orage.

 

Avez vous rapporté des cadeaux-souvenirs de ce voyage ?

Quelques objets glanés sur la route : un collier de fleurs trouvé à l’entrée Las Vegas, un gros collier de perles de la Nouvelle-Orléans, des livres, un petit drapeau du Texas, des cartes routières et des plaques d’immatriculation.

 

Avez vous des conseils à donner à ceux qui voudraient faire ce même voyage ?

Tout le monde peut tenter l’aventure ! Les distances parcourues et les dénivelés encaissés importent peu, chacun peut rouler à son rythme, dormant en tente ou en hôtel selon ses envies. Il suffit simplement de ne pas forcer au départ et notre corps s’habitue vite à ce nomadisme à  deux roues. Sur la route, nous avons croisé des couples tractant un chien ou un bébé, des retraités partis à l’aventure et des jeunes solitaires partis sur un coup de tête. Le profil des cyclotouristes est très varié, mais tous sont vite happés par cette manière de voyager !

 

Y a-t-il d’autres destinations que vous envisagez de réaliser ?

Beaucoup trop. Mais certainement à vélo !

 

Avez vous quelques chose à ajouter ?

Pour tous ceux qui voudraient tester cette manière de voyager à vélo, la France se prête bien au jeu. Et pour s’occuper de tous les aspects logistiques, il y a CycloGo !

 

Un commentaire à faire sur l’interview ou une question à poser à Marie et Cédric ? N’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

Vous avez la plume facile et vous avez un profil de voyageur atypique ou vous avez vécu une expérience de voyage hors du commun ? Contactez nous pour vous faire interviewer

 

Cet article a 7 commentaires

  1. Originale l’idée de faire vous même l’expérience afin de véhiculer l’image de votre agence de voyage. On voit tout de suite que vous aimez vraiment ce que vous faites. Ce qui, à mon humble avis, ne manquera pas d’attirer de nombreux clients. Je note déjà votre site, un jour ou l’autre, j’aurais besoin d’une agence. Bonne continuation.

    1. Merci pour vos commentaires. C’est en effet un plaisir de partager notre passion !

  2. J’aime bien l’idée de voyager en vélo ! Ca genre vraiment d’autres types de voyage. Mais bon j’imagine qu’il faut être bien entrainé avant de se lancer là dedans… !

    1. Christophe,
      Oui, cette manière de voyager est complètement unique ! Aucun entrainement spécifique n’est nécessaire avant de partir. Nous n’étions pas spécialement sportifs. Le tout est de ne pas forcer -au moins au début- et de s’adapter petit à petit à ce nouveau mode de transport. Le corps humain est d’une puissance insoupçonnée !

  3. Super parcours et bravo pour tous ces kilomètres parcourus !

    En tant que fan de vélo cette pratique ne peux que m’enchanter, par contre je l’avoue je n’ai encore jamais « passé le pas » … ! J’essaierai d’en profiter, de faire une pierre deux coup pour visiter un pays comme vous l’avez fait tous les deux !
    Justine – Article récent : Roue Fixie : sélection de roues avant et arrière pour vélosMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu