On a rencontré des indigènes Embera au Panama …

Les hommes jouent de la musiqueOutre le fait de changer d’environnement, voyager est aussi l’occasion de s’ouvrir à de nouvelles cultures et de découvrir des modes de vie différents du notre, ce qui est toujours enrichissant sur le plan personnel.

Lors de notre séjour au Panama nous avons ainsi eu l’opportunité de rencontrer une communauté indigène Embera dans le Parc National Chagres et de découvrir leur village, leur culture, leurs danses traditionnelles … au cours d’une journée passée avec eux.

En nous offrant une expérience authentique, ce type d’écotourisme permet ainsi aux indigènes Embera de s’intégrer au monde moderne tout en conservant leur mode de vie.

 

Les indigènes Embera

Les indigènes Embera font partie des 7 ethnies amérindiennes encore présentes au Panama. Originaires de la province du Darien, plusieurs familles d’indigènes Embera se sont installées près du fleuve Chagres, il y a de nombreuses années, et y ont développé un projet d’écotourisme leur permettant de conserver leur mode de vie et leurs coutumes face au développement du monde moderne.

Le temps d’une journée ou d’un plus long séjour, les Embera permettent ainsi aux « touristes » de découvrir leur façon de vivre et de partager leur culture. Trois communautés Embera vivent ainsi près du fleuve Chagres, il s’agit des communautés Embera Puru, Parara Puru et Embera Drua.

Il est d’ailleurs à souligner que, du fait de leur excellente connaissance de la nature, les indigènes Embera sont parfois sollicités pour former des militaires et des astronautes à des stages de survie de 2 semaines en montagne, cela pour leur apprendre à se débrouiller avec seulement un couteau et une bouteille d’eau à disposition … Vous vous imaginez un peu dans pareille situation ? 😉

 

Notre rencontre avec les indigènes Embera

Après nous être rendus en autobus au Parc National Chagres, nous sommes accueillis à l’embarcadère du fleuve par quelques membres de la communauté Parara Puru qui nous font monter dans des pirogues. Gilet de sauvetage alors obligatoire.

La remontée du fleuve Chagres

Durant une vingtaine de minutes nous remontons le fleuve à bord d’une de ces longues pirogues motorisées. Cela constitue déjà une expérience en soi puisque nous n’étions encore jamais monté dans une pirogue jusque là et nous n’avions vu ce mode de transport que dans des reportages télévisés …

Des paysages à la végétation luxuriante défilent devant nos yeux, la rivière étant bordée par la forêt tropicale … Nous glissons sur l’eau au milieu d’une nature grandiose et magnifique, il fait bon et cette balade est bien agréable. De temps à autre nous pouvons observer des hérons, des vautours urubus et quelques oiseaux tropicaux dans leur milieu naturel.

Comme c’est la saison sèche, le niveau du fleuve manque de profondeur à certains endroits pour laisser filer notre pirogue … l’indigène Embera situé à l’avant ayant alors bien du mal à dégager celle ci avec son long bâton, il n’y a parfois pas d’autre choix que de lui donner un coup de main en poussant notre pirogue qui s’enlise un peu, cela afin de pouvoir continuer notre chemin … Parties de rires garanties ! 🙂

D’ailleurs heureusement qu’il n’y a pas de crocodiles à cet endroit là du fleuve 😉

Une baignade à la cascade

Avant de rejoindre le village Embera, il est prévu de se rendre à une cascade où l’on peut se baigner. Nous accostons donc sur une berge afin de nous y rendre à pied. Il est alors conseillé aux quelques personnes plus âgées du groupe de nous attendre à l’ombre près des pirogues car le parcours à réaliser n’est pas sans difficultés.

Nous entamons alors une marche d’environ 15 minutes pour rejoindre cette cascade et on se rend compte effectivement qu’il ne s’agit pas là d’une petite balade sur un chemin de campagne : nous devons traverser plusieurs passages à gué et sur la fin du parcours il faut même escalader quelques rochers … Il est même impressionnant de voir que les indigènes peuvent réaliser ce type de parcours en étant pieds nus !

Une fois arrivés, quelle récompense ! Il y a là une belle cascade et il nous est possible de nous baigner … Ni une ni deux, nous nous mettons donc tous à l’eau, un jeune indigène en profite même pour faire quelques plongeons.

Nous restons là une bonne vingtaine de minutes à profiter de cette eau limpide et rafraîchissante. Fait surprenant, il y a même dans l’eau des tas de petits poissons qui viennent me « picorer », le Fish SPA est donc en prime pour moi 😉

Vient alors l’heure de quitter les lieux, nous reprenons donc le chemin en sens inverse pour rejoindre les pirogues puis repartons par la rivière.

Accueil par la communauté Parara Puru

Après une dizaine de minutes de trajet, nous atteignons le village Parara Puru où nous attendent les indigènes Embera en musique (tambours et flûtes) comme le veut leur coutume locale, les enfants du village accourent aussi à notre encontre.

Habillés en tenues traditionnelles aux couleurs vives, les Embera nous accompagnent jusqu’à la hutte communautaire du village dans laquelle ils reçoivent les visiteurs. Leur village est en fait composé de différentes huttes aux toits de chaume réalisés avec des feuilles de palmiers.

Sous la hutte communautaire, les indigènes Embera ont installé différentes tables (une par famille) sur lesquelles sont présentés leurs différents travaux d’artisanat. Des bancs nous permettent de nous asseoir et de profiter de la fraîcheur régnant à l’ombre de la hutte.

Découverte de la culture indigène Embera

Un délicieux repas local nous est servi dans des cornets en feuilles de bananiers, celui ci est composé de poisson Tilapia frit et de patacones (morceaux de bananes plantains aplatis et frits), il n’est pas des plus copieux mais est tout de même suffisant du fait qu’il est suivi de nombreux fruits exotiques …

Une fois le repas terminé, le chef du village nous explique l’histoire et la culture des indigènes Embera, leur façon de vivre en communauté et leurs différents travaux d’artisanat (bois de cocobolo sculpté, vannerie, bijoux …), une indigène Embera vient aussi nous faire une démonstration de réalisation d’un masque en vanerie …

Les Embera nous proposent ensuite un spectacle de danses traditionnelles,  des danses réalisées par les femmes tandis que les hommes jouent de la musique. Il nous est préalablement expliqué que ces danses s’inspirent de la nature, nous assistons ainsi à une danse des papillons puis à celle des abeilles … avant que les indigènes n’invitent notre groupe à danser avec eux 🙂

Après le spectacle, nous avons le temps de passer sur quelques stands d’artisanat (Valérie et moi y achetons d’ailleurs un masque typique comme souvenir du Panama) puis de nous promener un peu dans le village.

Toujours très souriants, les enfants aiment d’ailleurs assez se faire photographier. Il faut reconnaître aussi qu’ils doivent désormais avoir l’habitude de voir du monde passer, l’excursion chez les Embera est quelque chose qui plait généralement aux touristes.

Le temps passe vite et il est temps pour nous de quitter les indigènes Embera, nous reprenons la pirogue pour retourner dans un monde plus moderne et individualiste …

 

Notre avis

Même si quelque part une certaine mise en scène a dû être réalisée pour les touristes, nous sommes repartis de ce village Embera avec l’impression d’avoir vécu quelque chose d’unique et d’authentique ! De tous nos voyages réalisés, je pense que c’est la toute première excursion qui nous a fait cet effet là …

Balades en pirogue, parcours en forêt tropicale, découverte de la cascade, accueil au village, repas local, spectacle proposé … tout était parfait ! Une expérience réellement dépaysante et enrichissante.

Nous avons aimé la simplicité et la gentillesse des indigènes Embera, nous espérons d’ailleurs vivement que ce projet d’écotourisme pourra leur permettre de vivre durablement comme ils l’entendent et de préserver aussi leur culture …

Nous remercions l’organisme Decameron Explorer de nous avoir permis de réaliser cette excursion chez les indigènes Embera à moitié prix, je n’en suis pas moins resté libre de mon récit sur cette expérience, celui ci résultant de notre unique et entière appréciation.

Cliquez ici pour découvrir le catalogue des activités proposées par Decameron Explorer au Panama. Et cliquez ici pour découvrir en images l’intégralité de notre séjour au Panama …

Et vous, avez vous déjà rencontré des communautés de ce genre ? est ce quelque chose qui vous intéresserait ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

, , ,

10 Réponses pour On a rencontré des indigènes Embera au Panama …

  1. LadyMilonguera 16/05/2015 à 11:32 #

    Une bien belle rencontre apparemment…
    LadyMilonguera – Article récent : Le palais de la Bourse à Porto, vitrine des richesses de la villeMy Profile

  2. Travel Tv
    Travel Tv 19/05/2015 à 06:38 #

    Une bien belle rencontre que l’on partage avec beaucoup de plaisir !! 😉

  3. Vanessa 26/08/2015 à 15:28 #

    J’ai fait la même expédition il y a trois ans, et c’est aussi l’un de mes plus beaux souvenirs du Panama! La différence, nous étions après la saison des pluies, donc la rivière était plus que gonflée et nous n’avons presque pas eu besoin de marcher pour nous rendre à la cascade! 🙂

  4. GOUAS 11/03/2016 à 13:00 #

    bonjour
    j’ai lu tout votre descriptif de votre séjour (pas encore sur les excursions) vous avez fait un travail remarquable .
    nous allons au panama le 23 avril pour 15 jours avec look.
    j’aimerais avoir des renseignements et infos pratiques.
    pouvez vous vous mettre en contact avec nous je vous laisse m’on adresse mail:
    xxxxxxx@xxxxxxx.xx
    D’avance merci
    a bientôt j’espere.
    Cathy et Christophe

    • Christophe 11/03/2016 à 14:09 #

      Merci Cathy pour votre appréciation. Je vous invite à lire l’ensemble de nos articles concernant le Panama, vous trouverez ceux ci à l’adresse https://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/amerique/panama/ … Et si vous avez des questions en particulier, que ce soit sur l’hôtel ou sur les excursions, merci de bien vouloir SVP les poser au niveau des zones commentaires des articles afin que mes réponses puissent profiter à d’autres 😉
      J’ai masqué votre adresse mail dans votre commentaire afin que celle ci ne soit pas récupérée par des robots afin de vous envoyer du SPAM.

  5. Diane 02/04/2016 à 04:13 #

    J’y suis allé aussi en décembre 2012…. J’ai fait cette excursion et j’ai adoré même s’il pleuvait a boire debout…. Nous devions vider la pirogue avec des petits pots de plastique…. Trop drôle…

    En regardant au tour de moi, j’avais remarqué qu’ils n’y avait pas de personnes âgées???? Alors, ils nous ont que les ‘anciens’ ne voulaient pas que les touristes viennent dans le village et que c’est le nouveau chef qui a décidé d’ouvrir au touristes (vente d’artisanats). Les anciens ont donc décidé de demeurer à l’écart.

    Une activité a ne pas manquer

  6. morgane 10/12/2017 à 17:27 #

    bonjour,
    nous partons en avril pour 15 jours de voyage au Panama. Nous aimerions egalement faire cette excursion mais je n’arrive pas a trouver sur le site que vous conseillé le prix. Pourriez vous me le communiquer ou les coordonnées de Decameron ?
    je vous remercie d’avance
    Morgane

  7. Annie 08/06/2018 à 15:04 #

    Bonjour.
    Nous allons au Panama cet été et comptons également faire cette excursion.
    Quel type de chaussures conseillez-vous (je pense notamment à la partie pour se rendre à la cascade) ?
    Merci d’avance.
    Annie

    • Christophe 08/06/2018 à 16:20 #

      Je vous conseille de prendre des vieilles baskets ou de vieilles chaussures de marche pour aller à la cascade car non seulement vous marcherez sur des chemins en forêt mais vous aurez aussi à traverser la rivière à certains endroits (avec quelques centimètres d’eau) … mais cela en vaut la peine 😉

Laisser un commentaire

Contrôle sécurité * limite de temps dépassée. Rechargez un CAPTCHA

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne copiez pas notre blog !