Plutôt marche que ski ? Essayez donc la balade en raquettes !

Le guide avec son chienVous aimez la neige et la randonnée ? Vous n’êtes pas trop attiré(e) par les sports de glisse ? Si un peu d’activité physique à l’air pur ne vous fait pas peur, la balade en raquettes est alors faite pour vous !

Pratiquée depuis plus de 10000 ans, cette activité permet de s’oxygéner les poumons de manière active en parcourant de beaux cadres naturels enneigés … et lorsqu’elle est thématique et encadrée, c’est encore mieux !

A Saint Sorlin d’Arves par exemple, il est possible de faire une balade en raquettes dans les coulisses d’une descente aux flambeaux … Testée et bien sûr approuvée 😉

 

Qu’est ce que la balade en raquettes ?

Pour ceux qui ne pratiquent pas le ski, la balade en raquettes est un bon moyen de profiter autrement des paysages enneigés. Mais celle ci se réalisant bien sûr sans la glisse, il faut ici marcher … et cela dans la neige … ce qui en fait donc une véritable activité physique 😉

Fixées sous les chaussures de marche, les raquettes sont des accessoires augmentant la surface de contact avec la neige afin d’éviter ainsi de s’y enfoncer. Des bâtons sont généralement utilisés en complément afin de pouvoir s’équilibrer durant la marche, notamment dans les dénivelés.

Rien de tel alors qu’une petite balade en raquettes pour profiter du calme et de la sérénité de la montagne enneigée …

Evidemment il est conseillé de se renseigner préalablement sur les chemins praticables et les conditions météorologiques … chose qui n’est toutefois pas nécessaire si la balade se fait encadrée par un professionnel.

 

Dans les coulisses d’une descente aux flambeaux

A Saint Sorlin d’Arves, tous les jeudis soirs de l’hiver, l’ESF propose une balade en raquettes dans le but d’assister aux premières loges à la descente aux flambeaux des moniteurs de ski, avant de rejoindre ensuite la fête du front de neige.

Durant notre séjour à Saint Jean d’Arves, cette sortie visiblement intéressante paraissait alors à réaliser … Rejoignant un groupe de 10 autres participants, j’y suis donc allé. Seul, puisque Valérie avait quelques soucis de genou à ce moment là.

Le RDV est alors à 16h00 au bureau ESF situé en haut du village de Saint Sorlin d’Arves, je passe donc d’abord au magasin Sybelles Sports afin d’y récupérer des chaussures de marche, des raquettes et des bâtons.

Avant de partir, Guillaume (accompagnateur ESF) distribue à chacun de nous une lampe frontale afin d’éclairer notre chemin au retour. Son chien est aussi présent pour nous accompagner … peut être pour remettre dans le droit chemin celui d’entre nous qui s’en écarterait telle une brebis égarée ? il est en effet habitué à surveiller les 70 moutons que Guillaume possède et fait sortir aux beaux jours sur une partie de l’itinéraire que nous allons emprunter 😉

Après avoir chaussé les raquettes, nous sommes fin prêts pour le départ …

Nous commençons par traverser la piste de ski pour emprunter un petit chemin parallèle à celle ci, un chemin que se fraye Guillaume dans la neige car il n’y a pas de sentier tout tracé, nous faisons là du hors-piste. Nous suivons tous en file indienne.

Je me suis volontairement mis en dernière position afin de pouvoir réaliser des photos de temps en temps sans ralentir personne. D’ailleurs, avec ma combinaison de ski rouge comme les moniteurs ESF, on me prendrait presque pour une personne de l’encadrement 😉

Après avoir à peine parcouru 50 premiers mètres, un participant s’arrête à cause de quelques soucis avec ses raquettes. Guillaume prend le temps nécessaire pour l’aider à bien les fixer afin d’éviter d’avoir d’autres problèmes tout au long du parcours … nous repartons ensuite de plus belle.

Peu à peu le rythme cardiaque s’accélère, l’effort s’intensifie car le chemin emprunté n’est pas vraiment plat et il faut passer là où il est le mieux praticable, en écrasant parfois quelques broussailles sur le passage …

Quelques minutes de marche plus tard, une petite pause est réalisée. Jusque là nous longions la piste de ski, avec une montée constante mais de faible inclinaison, mais il nous faut aller jusqu’au télésiège (250m de dénivelé en tout) … L’échauffement est terminé et Guillaume commence alors à monter en zig-zag tandis que le soleil descend peu à peu …

L’effort est un peu plus soutenu mais il faut reconnaître que ce type d’exercice physique au grand air est assez vivifiant, cela fait donc un bien fou … Et quel calme aussi ! Seul le craquement de la neige sous nos pas se fait entendre …

Le fait d’être comme moi en queue de file a aussi l’avantage de permettre de profiter d’un chemin mieux « balisé » par les personnes qui précédent, la marche est ainsi un peu moins fatigante 😉

Heureusement il n’y a pas que de la « grimpette », des passages à plat permettent aussi de reprendre un peu son souffle … surtout pour la doyenne du groupe qui se trouve juste devant moi et se demande à un moment donné si elle ne va pas abandonner la balade, mais finalement elle va s’accrocher 😉

Guillaume fait de toute façon quelques pauses régulières, ce qui lui permet de nous donner quelques explications sur l’environnement et la vie locale.

Nous atteignons ensuite un igloo, ou tout du moins son armature car les températures trop élevées du moment (surtout en journée) ne permettent pas à la glace de tenir … quand les conditions sont bonnes (façon de parler !), il est possible de passer une nuit dans celui ci 😉

Le télésiège n’est alors plus très loin, il faut encore monter un peu avant de rejoindre la piste de ski … Mais une fois arrivés à celle ci, quel bonheur de pouvoir marcher enfin sur du plat 🙂

Depuis le haut du télésiège nous avons une belle vue panoramique sur les environs, une séance photos s’improvise alors pour tous …

Mais il y a un certain timing à respecter … la descente aux flambeaux des moniteurs de ski se fera en effet dès la nuit tombée et nous allons voir celle ci depuis le bord de la piste … Il nous faut donc commencer à redescendre, d’ailleurs les premières lumières s’allument déjà au village de Saint Sorlin d’Arves.

Peu après avoir entamé la descente, Guillaume s’arrête pour une petite pause, c’est en effet  le moment de boire le vin chaud !

Malgré la baisse de température nous n’avons pas spécialement froid avec la marche, mais un petit moment de détente autour d’un vin chaud est toujours appréciable 😉

Et puis la nuit tombe, signe pour nous de nous hâter …

Avec la nuit tombée, on comprend mieux l’utilité des lampes frontales, celles ci permettant de bien voir où nous posons les raquettes. Nous redescendons donc en nous frayant un chemin dans la neige.

La redescente est plus rapide que la montée mais, le dénivelé étant beaucoup plus important qu’à l’aller, elle n’est pas plus facile. Il faut alors s’aider des bâtons pour bien s’équilibrer. Et à certains endroits il faut même descendre sur les fesses, les passages en raquettes étant moins adaptés.

Mais par contre quel spectacle magnifique nous offre la nuit avec les illuminations du village enneigé de Saint Sorlin d’Arves !

Pratiquant le hors-piste, nous finissons par longer la grande piste de ski rejoignant le front de neige afin d’assister en premières loges à la descente aux flambeaux. Et après quelques minutes, nous voyons en effet le cortège des moniteurs de ski entamer une longue descente sinueuse avec des flambeaux de couleurs différentes (bleus, blancs et rouges). Ceux ci passent alors à quelques mètres de nous avant de descendre lentement vers le front de neige.

Peu après leur arrivée au front de neige, un feu d’artifices éclate. Tout en continuant alors notre descente, nous pouvons assister à celui ci sans être gênés par quelques lumières environnantes. Nous sommes alors bien placés pour profiter au mieux de ce spectacle 😉

Une fois le feu d’artifices terminé, nous finissons rapidement notre descente afin de rejoindre la fête du front de neige où l’animation bat déjà son plein. Un peu fatigué je ne suis alors pas mécontent que cette balade soit terminée … et un bon vin chaud s’impose !

Je ne reste pas très longtemps à la fête, j’ai en effet hâte d’aller retrouver Valérie au chalet et de me délasser 😉

 

Un avis ?

Une bonne condition physique me parait nécessaire pour ce type de balade en raquettes car celle ci n’est pas forcément de tout repos quand on n’en a pas l’habitude : les cuisses, les bras, le coeur … sont tous au travail et il faut avoir un minimum d’endurance, surtout quand de nombreux dénivelés sont pris … autant le savoir 😉

Mais quel bonheur sinon de pratiquer cette activité au grand air ! De plus celle ci permet non seulement de pouvoir profiter de jour et de nuit de la beauté de la montagne enneigée mais aussi d’assister aux premières loges d’une descente aux flambeaux, je ne peux donc que la recommander 😉

Cette activité a été testée dans le cadre d’un partenariat avec l’Office de Tourisme de Saint Sorlin d’Arves, je n’en suis pas moins resté libre de mes commentaires sur cette expérience, ceux ci résultant uniquement de mon entière appréciation …

Le tarif de cette balade en raquettes est de 18€ par personne (hors location des raquettes). Je remercie aussi le magasin Sybelles Sports de Saint Sorlin d’Arves pour leur prêt gracieux des chaussures de marche, des raquettes et des bâtons.

 

Et vous, avez vous déjà essayé une balade en raquettes ? que préférez vous faire à la montagne en hiver ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

, , , ,

4 Réponses pour Plutôt marche que ski ? Essayez donc la balade en raquettes !

  1. LadyMilonguera 12/02/2015 à 22:04 #

    J’adore les ballades en raquettes… C’est vraiment génial !
    LadyMilonguera – Article récent : Estaçao do RossioMy Profile

  2. Nath' 14/02/2015 à 12:07 #

    Ah Christophe, pour la rando raquettes tu prêches une convaincue. Tu le sais, moi c’est quasiment tous les week-end que je foule la neige raquettes aux pieds. Par contre je n’ai jamais essayé by night !
    Nath’ – Article récent : J’ai testé Momondo, le comparateur de vol pas cher et malin !My Profile

  3. tunimaal 19/02/2015 à 08:49 #

    Je ne suis pas, mais alors pas du tout, ski. Par contre la marche oui, et j’avais essayé les raquettes au Canada. J’ai complétement adoré et je voudrais bien en refaire au Japon 😀
    tunimaal – Article récent : Se marier au Japon, démarches pour un mariage franco-japonaisMy Profile

    • Christophe 19/02/2015 à 16:38 #

      C’est effectivement très sympa la balade en raquettes au grand air … mais suivant le dénivelé du parcours réalisé ce n’est pas forcément très reposant 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne copiez pas notre blog !