Randonnée buggy en arrière pays de République Dominicaine

Randonnée buggy en arrière pays de République Dominicaine

Excursion buggy République DominicaineSi je devais citer une excursion typique que j’aime réaliser lors de nos voyages à l’étranger, ce serait assurément la sortie en quad. Etant moi même propriétaire d’un quad, j’aime en effet varier les plaisirs de la conduite sur différents terrains et évoluer dans différents paysages …

Par contre, au cours d’un séjour entre amis en République Dominicaine, il nous avait été proposé de parcourir la campagne Dominicaine plutôt en randonnée buggy.

Assurément là une occasion idéale pour découvrir de nouvelles sensations en conduisant un tout autre type de véhicule tout-terrain … nous avons donc testé.

 

Contexte de la sortie

Mai 2008, nous sommes en République Dominicaine pour 15 jours avec des amis. Nous logeons au Viva Wyndham Dominicus Beach, un magnifique hôtel-club de Bayahibe, une petite station balnéaire se trouvant à environ 10km de la Romana.

Entre autres excursions et sorties, nous nous inscrivons à une randonnée buggy d’une demi-journée dans l’arrière pays, il nous est alors conseillé de prévoir une tenue que l’on n’a pas peur de salir. Euh … Pourquoi ? 😉

Au jour de l’excursion, un camion 4×4 vient nous chercher à l’hôtel pour nous conduire au camp de base des buggys. Ce qui est top c’est que nous sommes alors les seuls avec nos amis à réaliser cette sortie, nous n’aurons donc pas les problèmes que l’on peut parfois rencontrer lors de sorties en quad en groupe.

 

Randonnée buggy en campagne Dominicaine

Le responsable de l’excursion se prénomme Paul, celui ci s’avèrera d’ailleurs plutôt sympa. Avant de partir en randonnée, il nous présente ses quelques buggys (des Go Kart de 250cm3 il me semble) et les rudiments de leur conduite. Rien de bien compliqué : un accélérateur, une pédale de frein, un volant et l’on est assis l’un à côté de l’autre. Tout comme une voiture en somme !

La balade risque d’être un peu salissante du fait qu’il a un peu plu la nuit et que, même si cela sèche rapidement avec les températures rencontrées en République Dominicaine, certaines flaques peuvent encore être trouvées à droite et à gauche. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que la conduite d’un buggy, moins surélevé qu’un quad, nous met presque au raz du sol …

Personnellement j’ai pris un bermuda (pas question de mettre un pantalon avec ce climat chaud) et un tee-shirt sur lequel j’ai revêtu un imperméable. Des lunettes de protection nous sont par contre fournies afin d’éviter d’avoir des projections de poussière et de boue dans les yeux.

Nous partons et commençons à parcourir des chemins de campagne entre petits villages, champs et plantations de bananes. La conduite est plutôt cool … cependant, au bout d’environ un quart d’heure, Valérie et moi devons stopper notre buggy du fait que la roue avant droite s’est disloquée. Certainement une fragilité dans la direction due à de précédentes sorties et pour laquelle il n’a pas fallu grand chose pour que ça casse …

Le groupe s’arrête, nous laissons le buggy au bord du chemin et Paul nous emmène avec le sien (plus grand et plus puissant) jusqu’au camp de base afin d’en prendre un autre. Comme quoi pour une fois c’est nous qui ralentissons le groupe ! 🙂

Une fois de retour, le groupe repart de plus belle et continue à parcourir la campagne jusqu’à l’arrivée à un grand terrain privé spécialement aménagé pour les buggys. Nous stoppons là pour que Paul nous donne des instructions, l’arrêt permet alors à chacun de constater qu’effectivement la route n’était pas toujours très sèche : nous sommes déjà bien mouchetés de boue des pieds à la tête !

Sur le terrain privé nous avons un long moment pour nous éclater, celui ci étant assez grand et pas mal ponctué de bosses. Comme nous sommes 2 par buggy, nous changeons de temps en temps le chauffeur afin que chacun puisse avoir le plaisir de conduire.

Bien évidemment, par rapport à Valérie, la conduite est plus nerveuse et sportive quand c’est moi qui prend le volant 😉

Après cette partie de plaisir, Paul nous a prévu un petit rafraîchissement avec  jus de fruits et fruits frais : plutôt sympa !

La petite pause terminée, nous reprenons les buggys et partons en direction de la rivière Chavon, une rivière cheminant dans le pays pour se jeter ensuite dans la mer des Caraïbes. Aux abords de celle ci, la végétation tropicale est plutôt luxuriante.

Le temps de se poser là et nous repartons ensuite en direction des champs de canne à sucre. En chemin nous croisons des paysans amenant les récoltes de canne à sucre pour les faire charger dans des wagons, nous stoppons donc quelques temps pour les observer et faire quelques photos.

Puis vient ensuite la traversée des champs de canne à sucre, il n’y a là pas âme qui vive aussi nous pouvons rouler à bonne allure … Paul nous stoppera cependant à un moment pour nous donner quelques explications sur la canne à sucre et nous la faire goûter, son goût sucré se remarque de suite …

L’excursion se terminant, c’est le moment de retourner au camp de base … sur le retour, lors de la traversée des champs de canne à sucre et des plantations de bananes, l’allure sera alors plus vive qu’à l’aller.

Une fois arrivés, force est de constater que nous sommes tous bien crottés des pieds à la tête … Nul doute alors que le karcher devra nettoyer les buggys et qu’une bonne douche sera aussi nécessaire pour nous à l’hôtel …

D’ailleurs, de retour à celui ci, nous ne passerons pas du tout inaperçus dans le hall 🙂

 

Notre avis

Nous avons passé un très bon moment au cours de cette sortie en buggy aussi bien pour le plaisir de conduite tout terrain que pour la découverte des paysages et de la vie locale dans l’arrière pays …

Cette randonnée buggy nous aura aussi permis de sympathiser avec Paul qui nous organisera ensuite une journée découverte de la République Dominicaine (que nous passerons ensemble), celle ci sera d’ailleurs l’occasion de profiter d’un véritable festin pour pas cher 🙂

 

Et vous, avez vous déjà testé le buggy (ou peut être le quad) ? ce type d’excursion vous intéresserait il lors de vos vacances ?

Pour répondre ou pour toute question/remarque concernant cet article, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

Cet article a 8 commentaires

    1. Je suis d’accord avec toi : le faire uniquement à deux n’aurait pas eu le même charme … A plusieurs il y a toujours un peu de compétition à rouler un peu plus vite, on partage une sortie conviviale et on rigole plus en se voyant les uns les autres plein de boue 😉

  1. Très beau souvenir en effet. J’ai quelques souvenirs où Christophe m’a envoyé des paquets de boues dans la face.. lol.

    1. ha ha c’est effectivement ce qui donnait encore plus d’intérêt à cette sortie !
      Plus sérieusement on a passé un bon moment 😉

  2. Bonjour,
    Mon épouse et moi même serions intéressé pour faire cette excursion en buggy.
    Nous serons en fin d’année au Dominicus proche du viva whyndam, pourriez vous nous donner les coordonnées de Paul afin que nous le contactions ?
    Merci pour votre partage !
    JCP

    1. Désolé mais nous n’avons malheureusement pas gardé ses coordonnées. En fait c’était l’excursion buggy proposée par l’hôtel et c’est en la faisant que nous avions sympathisé avec Paul. A voir aussi s’il propose toujours cette activité …

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu