Déjà 20 années de tourisme en France … et c’est pas fini !

Déjà 20 années de tourisme en France … et c’est pas fini !

Notre-Dame-de-Paris symbole de France

Cela fait 22 ans que Valérie et moi nous nous connaissons, nous fêterons même déjà 20 ans de mariage l’année prochaine, que le temps passe vite …

S’il est bien une chose que nous avons en commun, c’est un goût certain pour la « vadrouille ». Un virus que m’a rapidement transmis Valérie lorsque je l’ai connu. A l’époque j’étais plutôt casanier, une certaine passion pour l’informatique l’emportant sur les envies de sorties … mais j’ai bien changé depuis !

Voici donc une petite réflexion à propos de ces 20 dernières années durant lesquelles nous avons fait beaucoup de tourisme en France.

 

Avant-propos

Chez nous la « vadrouille » ne se limite pas uniquement aux voyages et au tourisme en général, cela ne pouvant être qu’occasionnel : budget et congés disponibles obligent. Cela va bien plus loin, ce serait même presque une furieuse envie de ne pas rester chez soi … De la simple promenade d’un soir après le boulot à la journée (voire le week-end) passée régulièrement ailleurs, il y a toujours un prétexte pour sortir quelque part. Ajouter des congés à cela, c’est alors nous donner l’occasion d’aller voir ailleurs ce qu’il s’y passe …

Nous n’avons pas d’enfants, nos contraintes sont donc moindres, alors autant en profiter ! Il y a tant de choses à découvrir ailleurs que chez soi … que ce « chez soi » soit le lieu de résidence principale (appartement ou maison) ou l’hébergement temporaire d’un séjour. Le farniente et l’oisiveté n’étant pas notre « truc », nos vacances sont donc rarement faites pour nous reposer …

 

20 ans de Tourisme en France

En un peu plus de 20 ans nous en avons parcouru des kilomètres … surtout que durant nos premières années de vie commune nous voyagions exclusivement en France (en voiture) au moins pour des raisons de budget : j’étais alors le seul à travailler et, bien que nécessaire, le budget vacances passait après les factures.

Etait il d’ailleurs préférable d’essayer de s’offrir un voyage à l’étranger une fois par an plutôt que de réaliser quelques séjours en France dans l’année ? Notre choix s’est toujours porté sur le fait de partir souvent … ce qui nous a conduit à bien visiter notre pays, hors-saison les prix sont heureusement plus raisonnables 🙂

Coucher de soleil au lac Léman

Et puis sur cette période nous voyions plus le voyage à l’étranger comme quelque chose à faire lors d’une occasion exceptionnelle, comme le voyage de noces par exemple, et encore pour ceux qui pouvaient se le permettre … ce qui n’était malheureusement pas notre cas !

Question d’époque ou d’éducation, notre propre liste de mariage faisait plutôt référence à des choses classiques, comme la belle ménagère qui ne sert jamais 🙂 , plutôt qu’à un voyage de noces comme on le verrait plus fréquemment maintenant. Et nous payer un beau voyage n’était pas non plus réalisable …

Notre propre « voyage de noce » s’est donc déroulé à Saint-Pol-de-Léon en Bretagne et nous l’avons payé avec l’argent récolté au cours du mariage grâce à la jarretière de Valérie.

Mais même si notre voyage de noces ne s’est pas fait sous les cocotiers, ce n’est pas pour autant que nous n’avons pas passé un bon séjour sur les côtes bretonnes ! Le principal était de profiter d’un séjour à deux et de découvrir une région que l’on ne connaissait pas encore.

Question voyages dans le monde nous nous sommes bien rattrapés depuis mais restons focaliser ici sur le tourisme réalisé en France 😉

Paysage de l’Esterel

D’ailleurs, qu’il soit en France ou à l’étranger, le tourisme est devenu notre principal loisir et donc poste de dépenses. Un Noël, un anniversaire, une Saint-Valentin … il y a toujours une bonne occasion pour s’offrir un petit séjour quelque part (en plus d’autres déjà programmés), même parfois pour une simple journée à Paris ou un petit week-end pas trop loin … Nous sommes d’ailleurs de bons clients pour les coffrets-cadeaux avec séjour thématique packagé 😉

Le fil rouge de nos sorties et vacances a toujours été les découvertes quelles qu’elles soient : lieux, paysages, traditions, patrimoine, terroir, … j’avoue d’ailleurs avoir toujours eu un faible pour les spécialités culinaires régionales. Personnellement je ne conçois d’ailleurs même pas de visiter des régions de France et d’en ignorer les spécialités, en commandant par exemple systématiquement un steak frites au restaurant !

Le côté un peu « épicurien » s’est même un peu développé chez moi au fil du temps : les bons whiskys, les bons vins, les bonnes bières, la gastronomie … sont des choses que j’apprécie, que je relaye même régulièrement sur notre compte Instagram, et vis-à-vis desquelles je n’ai pas vraiment l’œil critique que pourrait avoir Valérie sur l’aspect diététique. Mais d’un autre côté je ne prends pas facilement de poids, pourquoi donc me priver ? 😉

Assiette montagnarde

D’ailleurs nos deux premières actions réalisées lors d’un séjour dans un coin de France sont toujours :

  • le passage à l’Office du Tourisme pour connaître les points d’intérêts, fêtes et marchés locaux des environs
  • le repérage des petits restaurants pour savoir où nous pourrons manger quelques bonnes spécialités (bon, c’est vrai que c’est surtout moi qui fait cela …)

nous avons ainsi les bonnes cartes en main pour planifier ensuite le déroulement du séjour …

Mais « vadrouiller » c’est aussi sortir des sentiers battus : combien de fois nous sommes nous retrouvés sur des chemins pour lesquels notre voiture n’était pas vraiment appropriée … Aussi, après quelques crevaisons, nous avons fini par passer au 4×4. C’est d’ailleurs le type de véhicule que j’utilise depuis, j’en suis à mon troisième modèle. Valérie quant à elle est plutôt style cabriolet, donc en général c’est le 4×4 pour aller à la montagne et le cabriolet pour aller à la mer 😉

Montagne enneigée à Bernex

Avec ce type de véhicule, plus besoin de retenue pour la vadrouille … nous avons ainsi roulé par tous les temps, sur tous types de routes et chemins, et avons aussi pu aller régulièrement l’hiver à la montagne (comme à Bonneval-sur-Arc par exemple) sans devoir nous équiper de chaines …

La montagne est d’ailleurs l’environnement que je préfère, tandis que pour Valérie c’est plutôt la mer. Elle préfère la montagne plutôt en hiver pour la beauté des paysages enneigés alors que moi elle m’attire autant au printemps et à l’été pour pouvoir faire de la randonnée, comme dans le Parc de la Vanoise par exemple …

Christophe au Parc de la Vanoise

Dans le choix des séjours chacun de nous deux doit donc parfois faire des concessions pour pouvoir contenter l’autre. Mais de toute façon nous avons la possibilité de partir en vacances plusieurs fois par an, les vacances étant moins chères hors-saison (et plus tranquilles), cela ne pose donc pas trop de problème …

Ainsi, vu l’attirance de Valérie pour la mer, nous avons fait toutes les côtes de France en séjour plus ou moins long … Mais, par rapport à tous les endroits où nous sommes allés, s’il est une région de France qui lui tient particulièrement à cœur, c’est bien le Var ! Et même plus précisément du côté de l’Esterel : mer, soleil et beaux paysages au programme … Je la rejoins bien évidemment aussi sur la beauté de cette région et nous essayons désormais de descendre une fois par an du côté de la ville de Saint-Raphael que nous apprécions particulièrement.

Valérie à l’Esterel

La France nous l’avons donc parcouru de long en large ces 20 dernières années, la Corse y comprise, et s’il y a bien 3 régions pour lesquelles j’ai aussi personnellement un coup de cœur c’est l’Alsace, la Haute-Savoie et la Bourgogne. 3 régions où bons plats et bon vins sont curieusement toujours au rendez-vous 😉

Le tourisme en France, j’adore cela … et même si nous voyageons désormais aussi à l’étranger, depuis une bonne dizaine d’années maintenant, je ne saurais pas me priver de séjours en France où chaque région a ses spécificités (paysages, traditions, terroir …) et au moins lorsqu’on voyage en France on peut emmener notre fidèle compagnon Wolf contrairement aux voyages à l’étranger.

Wolf à Yvoire

Sinon, pour nous qui sommes du Pas-de-Calais, un long trajet en traversant la France, pour rejoindre une côte ou bien la montagne, ne doit pas empêcher certaines découvertes. Nous évitons donc autant que possible les autoroutes à péage et privilégions plutôt un trajet sur deux jours avec une halte dans un hôtel (ou une chambre d’hôte). Une façon plus agréable de dépenser son argent … et un trajet qui devient plus propice aux discussions que sur une autoroute monotone.

Quand on peut prendre son temps il est préférable de partir la veille, privilégier les nationales (et départementales) permettant de voir du pays (paysages, villages …) puis s’arrêter en chemin dans une région où l’on pourra apprécier quelques petites spécialités locales. Beaune par exemple est notre étape favorite en Bourgogne lorsque nous descendons dans le Var, c’est toujours là l’occasion de faire un bar à vin sympa 🙂

Bar à vin à Beaune

Et durant ces 20 dernières années nous avons aussi connu pas mal d’évolutions qui ont eu un impact positif sur notre façon de voyager :

  • la climatisation et la direction assistée qui ont grandement amélioré le confort de nos parcours en voiture
  • l’arrivée du GPS nous a grandement facilité la vie pour organiser nos déplacements, plus besoin d’avoir un tas de cartes dans la voiture et moins d’énervements en cherchant notre route
  • l’accès à l’internet permettant de mieux organiser son séjour avant de partir (demande de documentations Offices de Tourisme, réservations de logements ou de sorties, trouver des bons plans …)
  • la généralisation en France de certaines chaines devenues très pratiques lorsque l’on beaucoup de route,  comme :
    • les fastfoods MacDonald’s pour le petit-déjeuner du matin ou le déjeuner rapide le midi (avec l’accès WIFI gratuit)
    • Les hôtels B&B pour la soirée étape près d’une ville avec petit-déjeuner copieux le matin (avec l’accès WIFI gratuit)
  • Le téléphone portable qui nous a permis de ne plus être obligé de rechercher une cabine téléphonique lorsque nous voulions donner des nouvelles aux parents
  • Et plus récemment le smartphone, dont je ne peux plus me passer, permettant l’usage d’internet en contexte mobile et donc facilitant grandement la vie en cours de route …

Les temps changent, désormais on s’énerve quand on n’a plus de réseau (voix ou données) pour le smartphone ou quand on rencontre un radar sur notre route ! D’ailleurs, étant chez 2 opérateurs différents, Valérie et moi comparons souvent nos réseaux suivant les régions que nous traversons 😉

 

Et qu’en conclure ?

Ce qui est sûr c’est que la flamme n’est pas éteinte, nous avons toujours autant envie de faire du tourisme en France malgré certains beaux voyages réalisés dans le monde (et que nous continuerons toujours aussi à faire chaque année) ! D’ailleurs c’est bientôt nos 20 ans de mariage 😉

Nos envies de découvertes en France ne sont donc pas prêtes de se tarir, il y a encore tant d’endroits que nous aimerions (re)visiter … Nous vous en faisons d’ailleurs découvrir une partie au travers de ce blog créé en Juillet 2013 ainsi qu’au travers de notre RDV mensuel inter-blogueurs #EnFranceAussi 😉

Vadrouiller où que ce soit, n’est ce pas là une bonne occupation ?

 

Et vous, que pensez vous du tourisme en France ? y a t’il des régions que vous aimez en particulier ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

Cet article a 8 commentaires

  1. Hello !
    Merci pour le relais de l’événement En France aussi…
    Pour ma part, j’adore voyager mais j’ai pris conscience en migrant sur la Côte d’Azur que cette région était le paradis sur Terre ! Si si ! D’ailleurs elle offre mer et montagne, ce qui permet de concilier des préférences différentes au sein d’un couple : une rando à la montagne la journée et en fin d’après-midi, hop, un bain en mer ! Elle est pas belle la vie ?
    Nath’ – Article récent : Pourquoi il faudrait me payer pour quitter la Côte d’Azur !My Profile

    1. C’est vrai que la Côte d’azur est une magnifique région où l’on peut concilier la mer et la montagne … avec aussi le soleil 😉
      On se dit toujours qu’un jour on s’y installera, comme beaucoup de monde, mais à voir après si cela sera réellement réalisable ou non …

  2. Un chouette bilan amoureux et touristique ! Quand tu vas découvrir le thème d’octobre du rdv #EnFranceAussi, je suis certaine que tu auras des idées et de la matière 🙂 !
    Sylvie – Article récent : Start up pour les voyageurs : CostockageMy Profile

    1. En regardant de temps en temps en arrière on se rend compte du chemin parcouru jusqu’à ce jour et des nombreux souvenirs communs que l’on a pu emmagasiner dans nos têtes … nous avons tout de même beaucoup de chance d’avoir pu voyager souvent et on espère bien pouvoir le faire encore longtemps …

      Sinon j’ai hâte de connaître le thème d’Octobre 😉

  3. Je fais partie de tous ces « jeunes » qui sont persuadés que l’herbe est plus verte ailleurs. Il n’y avait pas de voyage en dehors de l’étranger. Une stupidité, maintenant que je suis partie, car j’aime à profiter de la France. Pendant nos mois de balades européennes, la France a été au programme pour une question pratique avant tout (entre l’Italie et le Royaume-Uni), mais aussi par curiosité. Résultat, un coup de coeur pour Clermont-Ferrand, quelques kilos pris et l’envie d’en voir encore plus.
    Tiphanya – Article récent : Bibliographie de récits et carnets de voyageMy Profile

    1. Beaucoup de voyageurs français connaissent le monde sans connaître leur propre pays, c’est un peu dommage au vu de la diversité des régions que propose la France … mais le problème est souvent le coût élevé sans être sûr du climat (à moins d’aller sur la Côte d’Azur), on se dit d’ailleurs parfois que c’est un luxe de visiter son propre pays quand on peut avoir un séjour tout compris à l’étranger (vol + hébergement + formule All Inclusive), avec en plus le soleil assuré, pour moins cher qu’une formule locative en France (en prenant en compte le trajet et les peages) …

  4. Je reconnais que la France est vraiment un joli pays, rempli d’histoire, de choses à faire et à voir…et j’aime beaucoup manger français.

    Mais je prends moins de plaisir à y visiter de nouvelles régions car je suis de plus en plus déçue de la mentalité des français. Ou alors je ne visite pas les bons coins ? Ou peut-être je n’étais pas chanceuse au bon moment ?

    Le comportement des commerçants, et même des touristes français me rebutent souvent 🙁
    Rattana – Article récent : J’ai testé le trajet Bangkok – Sihanoukville en bus en 4 étapesMy Profile

    1. Nous avons la chance de pouvoir prendre des vacances hors-saison et je pense que la mentalité des personnes présentes n’est pas la même, outre le fait qu’il y ait déjà moins de monde … côté commerçants aussi 😉

      Nous nous lassons pas de découvrir de nouveaux endroits … j’en veux encore pour preuve la région du Médoc où nous sommes actuellement et qui est un coin de France que l’on ne connaissait pas du tout et que l’on apprécie beaucoup … maintenant notre regard aurait peut être été différent si nous étions venus en pleine saison …

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu