Gozo : la petite soeur sauvage mais authentique de Malte

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/gozo-la-petite-soeur-sauvage-mais-authentique-de-malte/
YouTube
YouTube
Instagram

Fenêtre d'Azur à DwejraAvez vous déjà entendu parler de l’île de Gozo ? Peut être bien que non vu que celle ci vit dans l’ombre de sa grande soeur, Malte, connue pour être l’île aux trésors du bassin méditerranéen.

Et pourtant … riche d’un patrimoine naturel et culturel unique, l’île de Gozo n’a rien à envier à Malte, bien au contraire ! Préservée du tourisme de masse et uniquement accessible en ferry, Gozo attire surtout les voyageurs à la recherche d’une certaine authenticité.

Typiquement ce que nous aimons ! Nous avons donc parcouru cette petite île naturelle et sauvage afin d’en découvrir les charmes discrets …

 

Gozo, petite soeur de Malte

Située en Méditerranée au nord de l’île de Malte, Gozo se distingue de sa grande soeur (3 fois plus grande) par son calme et sa sénérité. Moins urbanisée et plus rurale que Malte, Gozo est en fait l’île des vacances tranquilles en milieu naturel …

Pour aller à Gozo, il n’y a pas 36 solutions : il faut prendre le ferry à la gare maritime de Cirkewwa à Malte puis compter environ 25 minutes de traversée pour rejoindre le port de Mgarr à Gozo, seuls 5 kilomètres séparent les deux îles. Cette traversée en ferry impose déjà un rythme à la découverte de Gozo, c’est à dire dans la lenteur pour mieux l’apprécier …  Le mieux est d’ailleurs de vite monter sur le pont pour mieux profiter du trajet et découvrir aussi en chemin la petite île de Comino.

Vue de loin Gozo parait totalement déserte, faite uniquement de roches et de végétation, avec quelques petits bateaux naviguant le long de ses côtes … Mais plus on s’approche de celle ci et plus on discerne les maisons situées sur ses hauteurs. De même couleur que la roche, celles ci se fondent en fait dans le paysage, ce qui est dû à leur construction avec la pierre calcaire locale dont on dit qu’elle est couleur de miel.

Dès que l’on circule sur l’île, après avoir débarqué du ferry, on peut très vite apercevoir au loin la belle église dédiée à Saint Jean-Baptiste. Située à Xewkija, celle ci est visible des principaux points de l’île car elle est surmontée d’un grand dôme … elle donne ainsi le ton sur une certaine richesse architecturale de Gozo.

Ponctués de végétation méditerranéenne, des champs cultivés s’étendent à perte de vue dans les paysages de Gozo, ce qui tend à penser que l’agriculture tient une place prépondérante dans l’activité économique de l’île.

 

Un site classé à l’UNESCO

Gozo dispose d’un site historique unique classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, il s’agit des temples mégalithiques de Ggantija près de la ville de Xaghra, ou plutôt de ce qu’il en reste car ils sont aujourd’hui à l’état de ruines. Un musée archéologique attenant au site présente un certain nombre d’objets bien conservés qui ont été retrouvés sur celui ci.

Vieux de 5 millénaires et disposant de pierres s’élevant à plus de 6 mètres de haut, la construction de ces temples préhistoriques reste une énigme pour les archéologues. Une légende indique qu’ils auraient été érigés par des géants résidant sur l’île, d’où le nom de Ggantija signifiant « gigantesque ».

La campagne en toile de fond, des vieilles pierres, une végétation méditerranéenne, un environnement ensoleillé, du calme … même ceux qui ne sont pas férus d’histoire et d’archéologie peuvent apprécier la visite de cet endroit 😉

 

De beaux sites naturels …

La plus belle plage de Gozo se trouve dans la baie de Ramla en bordure d’eaux cristallines, elle est très appréciée des gozitains et des touristes … Comprenez vous pourquoi en la voyant ci dessous ? 😉

Non loin de là se trouvent les salines de Gbajjar près de Marsalforn. Constituées de différents bassins creusés dans de la terre argileuse, celles ci sont vieilles de 2000 ans … c’est donc une curiosité à découvrir.

Mais c’est à Dwejra que se trouvent les sites naturels les plus connus de Gozo :

  • la mer intérieure : une sorte de piscine naturelle reliée à la haute mer par un tunnel qui s’est creusé dans une grande paroi rocheuse. A cet endroit l’eau est plus chaude que la mer pour se baigner …
    Nous y avons d’ailleurs croisé un personnage qui semblait tout droit sorti d’un conte des milles et une nuits : habillé comme un sultan, il s’est engouffré dans une limousine avec chauffeur avant de partir sans que l’on ne sache qui c’était réellement …
  • la fenêtre d’azur : une sorte d’arche naturelle à travers laquelle certains viennent admirer le beau contraste de bleu entre la mer et le ciel. Tous les visiteurs ne manquent d’ailleurs pas de se faire photographier devant cette belle curiosité de la nature … Un spot de plongée sous-marine bien connu se trouve aussi juste à côté de celle ci.

 

Mais aussi des sites culturels et religieux !

Chaque village de Gozo dispose de son église, souvent démesurée par rapport au nombre d’habitants, et c’est à croire qu’une compétition existe entre les différents villages pour savoir qui aura la plus belle 😉

Le petit village de Zebbug par exemple possède une église dédiée à Notre-Dame de l’Assomption. Lors de notre passage une petite fête se préparait dans le village et des villageois sonnaient les cloches de l’église à tours de bras …

Les gozitains (mais aussi les maltais) ont un haut-lieu de pèlerinage à Gharb au centre de l’île, le plus célèbre de l’archipel maltais d’ailleurs, il s’agit de la basilique Ta’Pinu bâtie au milieu de la campagne sur un site où ont eu lieu de nombreux « miracles ».

Mais on ne peut pas aller à Gozo sans visiter Victoria, la cité médiévale fortifiée autrefois appelée Rabat. Ne serait ce déjà que pour flâner, voire se perdre, dans les ruelles étroites de la vieille ville … on peut en effet y admirer de belles maisons de caractère.

Leurs façades sont magnifiques avec des balcons et portes d’entrée souvent travaillés. Parfois sur les devantures se trouve une moulure ou une mosaïque représentant Saint-Georges, patron des chevaliers, terrassant le dragon : un symbolisme religieux montrant le bien triomphant sur le mal …

La foi religieuse historique des gozitains se constate d’ailleurs partout, des statues de Saints ou de la Vierge Marie sont souvent positionnées aux croisements des ruelles piétonnières …

Que de charmes pour cette vieille ville de Victoria … pour un peu on la prendrait pour un musée à ciel ouvert 😉

 

Le mot de la faim …

Pour déjeuner tranquillement au bord de l’eau, la baie de Xlendi est l’endroit à privilégier. Abritée par des falaises, celle ci propose quelques restaurants typiques.

Pour ce qui nous concerne nous avons profité d’un excellent déjeuner de spécialités locales au Zafiro Ristorante … nous y avons même rencontré un jeune serveur originaire de la Vendée venu là pour apprendre l’anglais 😉

Gozo est en fait une île que l’on a envie de découvrir à son rythme au travers de randonnées pédestres ou de balades à vélos sur les chemins, de flâneries dans les petits villages historiques, de rencontres avec les gozitains (comme avec notre très sympathique guide Ana) … peut être une île où l’on a tout simplement envie de prendre le temps de vivre sous le soleil méditerranéen 🙂

 

Cette journée à Gozo s’est déroulée sous forme de blogtrip dans le cadre de nos vacances à Malte. Je remercie l’Office de Tourisme de Malte et l’Agence MCA Communication pour l’organisation de cette journée ainsi que notre guide Ana de Barro pour toutes les explications données durant celle ci.
Je n’en suis pas moins resté libre de mon récit sur cette journée, celui ci résultant de mon unique et entière appréciation. Cliquez ici pour découvrir en images le déroulement complet de notre séjour à Malte …

 

Et vous, quelle est votre impression sur cette île ? connaissiez vous auparavant Gozo ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

RSS
EMAIL
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/gozo-la-petite-soeur-sauvage-mais-authentique-de-malte/
YouTube
YouTube
Instagram

, , , ,

7 Réponses pour Gozo : la petite soeur sauvage mais authentique de Malte

  1. Andre Coat
    Andre Coat 28/11/2014 à 15:07 #

    Oui superbe endroit à recommander. …et Malte aussi !!!!

    • Christophe 30/11/2014 à 20:50 #

      L’île de Malte est magnifique aussi, il y a beaucoup de choses à y voir et y faire et nous en parlerons aussi bientôt sur le blog 😉

    • Valentina 21/08/2016 à 18:13 #

      Bonjour André
      Pour vivre sa retraite seule, sans s’ennuyer, j’ai lu que Gozo etait parfait car possedant tout, mais beaucoup moins cher en location.

      Avez-vous un avis ?
      Merci, Valentina

  2. Thoma@Planete3w.fr 30/11/2014 à 14:44 #

    Salut, avant de lire ton article je ne connaissais pas l’île de Gozo. ça ressemble beaucoup au Sud de l’italie je trouve. En tout cas tes photos donnent envie de découvrir cette île.

    • Christophe 30/11/2014 à 20:56 #

      Cette île se trouve à 90km de la Sicile … tout comme à Malte, les paysages et l’ambiance sont typiques des pays méditerranéens mais on y ressent aussi beaucoup une certaine influence italienne 😉

  3. Maria 04/12/2014 à 16:59 #

    I write as a Gozitan. Interesting article and photos tell a nice story. As you might have realised, one day is not enough 🙂

  4. LadyMilonguera 07/12/2014 à 19:40 #

    Une chose est sûre, Malte ou Gozo, ça donne vraiment envie !
    LadyMilonguera – Article récent : Lisbonne : promenade le long du Tage – Porta do Chafariz d’el Rei et Casa dos BicosMy Profile

Laisser un commentaire

Contrôle sécurité * limite de temps dépassée. Rechargez un CAPTCHA

CommentLuv badge

Ne copiez pas notre blog !