Malte : l’île méditerranéenne aux belles cités historiques

Malte : l’île méditerranéenne aux belles cités historiques

Le Palais du Grand MaîtreSituée au coeur de la Méditerranée, Malte est une petite île dont l’emplacement stratégique lui a valu d’être régulièrement envahie par différentes civilisations au fil de son histoire vieille de 7000 ans. C’est ainsi qu’elle s’est constitué un remarquable patrimoine historique et culturel mêlé d’influences orientales et occidentales.

Quelques belles cités fortifiées témoignent aujourd’hui de ce riche passé historique : Mdina, les Trois Cités (Vittoriosa, Senglea et Cospicua) ou encore La Valette représentent ainsi les joyaux de Malte. Nous n’avons pas manqué de visiter ces lieux incontournables au cours de notre séjour à Malte, découvrons les ensemble …

Après vous avoir parlé de l’île de Gozo (la petite soeur de Malte) et de la douceur de vivre sur l’île de Malte, découvrons donc maintenant les plus belles cités historiques de Malte …

 

Mdina

Perchée sur un plateau au centre de l’île, Mdina est une ancienne capitale qui tire son origine de la période phénicienne de Malte. Durant celle ci avait été construite une première citadelle fortifiée du nom de Malet (lieu d’asile), transformée pendant la période romaine en une grande ville appelée Melita qui finira elle même par être scindée en deux cités distinctes lors de la période arabe : Mdina (de l’arabe « Medina » signifiant la ville fortifiée) et Rabat (signifiant le faubourg).

Le statut de capitale sera perdu à l’arrivée des Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean (en 1530) qui préféreront s’installer en bord de mer près de leurs galères … Les familles nobles resteront cependant sur Mdina afin de préserver les belles demeures et anciens palais créés par leurs ancêtres.

Ce passé historique explique le fait que Mdina abrite aujourd’hui une grande partie de l’aristocratie maltaise. Qualifiée de « cité silencieuse« , Mdina est une ville calme où seuls ses habitants sont autorisés à circuler en voiture. On pénètre dans cette ville par la porte principale, accueillis par 2 grands lions en pierre …

Sur la droite de l’entrée principale apparait alors le Palazzo Vilhena, un palais baroque qui servait de résidence aux Grands Maîtres de l’Ordre de Malte. Celui ci abrite désormais un Musée d’histoire naturelle où sont exposées de nombreuses variétés de plantes et d’animaux …

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, cathédrale « officielle » de Malte, est à découvrir un peu plus loin. Cette petite cathédrale est en fait une version miniature de la co-cathédrale Saint-Jean de La Valette, son sol est parsemé de pierres tombales en marbre.

Les funérailles d’une personnalité du gouvernement maltais étaient célébrées le jour de notre passage, quelques voitures officielles se trouvaient alors devant la cathédrale.

Avec ses petites ruelles et ses maisons toutes en hauteur, Mdina se donne quelques allures de « médina arabe« , certains passages étroits m’ont d’ailleurs un peu rappelé la cité d’Essaouira au Maroc. Mais les statues religieuses que l’on peut découvrir ici et là démontrent bien l’appartenance de cette cité au monde chrétien …

Alors que les touristes se concentrent généralement sur les artères principales de cette cité piétonnière, il est préférable de se perdre dans les ruelles de Mdina pour mieux en apprécier le calme et les charmes. A l’entrée de la cité, de nombreuses calèches permettent de découvrir celle ci au rythme lent de la marche du cheval, ce qui promet notamment une belle promenade romantique aux couples …

Les remparts de Mdina offrent aussi une belle vue panoramique sur toute l’île de Malte … on comprend mieux ainsi la position stratégique de cette cité historique.

Pour ce qui nous concerne, nous avons réalisé une balade en calèche avec notre guide Ana, non pas à l’intérieur de la cité de Mdina que nous avons découvert à pied mais plutôt dans la cité de Rabat. Cela nous a ainsi permis de nous éloigner un peu de Mdina afin de profiter ensuite d’un beau panorama sur celle ci 🙂

 

Les Trois Cités : Senglea, Vittoriosa, Cospicua

Situées près de La Valette, les Trois Cités sont 3 petites villes historiques protégées par des forts et des bastions. Celles ci sont dénommées Senglea (ancienne Isla), Vittoriosa (ancienne Birgu) et Cospicua (ancienne Bormla).

Historiquement c’est à Birgu (aujourd’hui appelée Vittoriosa) que les Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean se sont installés à leur arrivée, délaissant ainsi la capitale de Mdina. Ils ont développé et fortifié la ville qui est alors devenue la nouvelle capitale de Malte … Par la suite ils ont fait de même avec la péninsule voisine l’Isla (aujourd’hui appelée Senglea) et plus tard avec Bormla (aujourd’hui appelé Cospicua).

D’ailleurs, lors du Grand Siège de Malte (en 1565), le Fort San Angelo de Birgu a joué un rôle important dans la victoire des Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean faces aux Ottomans qui voulaient prendre possession de l’archipel …

Les Trois Cités sont aussi étroitement liées à l’histoire maritime de Malte, elles tenaient une place importante dans les activités navales de l’Ordre de Malte. Le Grand Harbour, port situé entre les Trois Cités et La Valette, a aussi servi de base à la flotte britannique à l’époque de leur colonisation au début du 19ième siècle.

De nos jours ces Trois Cités ont un charme indéniable pour les amoureux des vieilles pierres et il est très agréable de se balader au sein des diverses fortifications (comme ci dessous à Vittoriosa) …

La tour de guet de Senglea offre désormais une belle vue panoramique sur La Valette et le Grand Harbour …

Mais la meilleure façon de découvrir le Grand Harbour, considéré comme l’un des plus beaux ports au monde, est peut être encore de faire une balade en barque à moteur au départ du petit port de Vittoriosa. En plus d’être agréable, cette balade offre aussi une superbe vue sur les quais de La Valette et sur les Trois Cités …

 

La Valette

Figurant au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, La Valette a été fondée en 1566 par le Grand Maître Jean Parisot de la Valette, le héros du Grand Siège de Malte. Cette ville est ainsi devenue la capitale officielle de Malte, elle fait désormais partie des plus petites capitales d’Europe.

Dessinée selon un plan orthogonal, La Valette est une petite ville que l’on peut découvrir à pied. Entrer dans La Valette revient alors à remonter le temps tant le nombre de monuments historiques y est impressionnant, plusieurs siècles d’histoire s’offrent ainsi à nous avec tous ces édifices bien conservés …

Une visite incontournable à faire est d’ailleurs la co-cathédrale Saint-Jean. Bien que celle ci ne paye pas de mine vue de l’extérieur, cette cathédrale permet de découvrir de véritables chefs d’oeuvre à l’intérieur avec de magnifiques dalles de marbre au sol ornant les blasons des Chevaliers de Malte, des murs sculptés et dorés, des voûtes magnifiquement peintes … Jamais de ma vie je n’avais vu auparavant de décor aussi riche dans une cathédrale !

A la découverte des nombreux édifices historiques de La Valette (une visite du Palais du Grand Maître étant d’ailleurs conseillée), j’ai préféré personnellement flâner dans les rues et ruelles étroites de cette ville afin de découvrir et vivre son ambiance typiquement méditerranéenne.

Avec environ 23 degrés en plein Novembre, les terrasses des cafés et restaurants étaient d’ailleurs bien vivantes … J’ai aussi adoré le style des maisons possédant des balcons couverts en bois coloré, une image typique de Malte.

Un endroit sympa aussi à découvrir est l’Upper Baraka Gardens, un petit parc paysager construit au dessus des fortifications de La Valette. Celui ci permet de bénéficier d’une belle vue panoramique sur les Trois cités et le Grand Harbour et une tradition vieille de plusieurs siècles veut qu’à midi pile soit tiré un coup de canon par la Saluting Battery que l’on peut voir depuis ce parc …

 

Les visites de La Valette, Mdina et les Trois Cités se sont déroulées sous forme de blogtrips dans le cadre de nos vacances à Malte. Je remercie l’Office de Tourisme de Malte et l’Agence MCA Communication pour l’organisation de ces visites ainsi que notre guide Ana de Barro pour toutes les explications données durant celles ci.
Je n’en suis pas moins resté libre de mon récit sur ces lieux, celui ci résultant de mon unique et entière appréciation. Cliquez ici pour découvrir en images le déroulement complet de notre séjour à Malte …

 

Et vous, êtes vous déjà allé(e) à Malte ? aimeriez vous y faire un séjour ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

Cet article a 7 commentaires

    1. Tu feras alors comme moi … je me suis en effet intéressé à cette île après avoir lu les articles de certains blogueurs qui y étaient allés dans le cadre de l’opération #Maltaismore … et je ne suis pas du tout déçu de cette découverte 😉

  1. Merci beaucoup pour votre article sur Malte! C’est vrai que l’architecture style baroque de Malte est très à part entière et en harmonie avec la pierre couleur ocre. La Valette, Mdina et les Trois Cités sont de très bons exemple. On aurait peut-être pu ajouter Mgarr aussi! Bref, Malte en vaut vraiment le détour!
    This is Malta – Article récent : The Complete Peanuts, 1973-1974 Book Download FreeMy Profile

  2. J’ai adoré Malte, sauf peut être la conduite à gauche. C’était une 1er pour nous qui nous a réservé quelques belles frayeurs.

    1. Pareil pour moi la première fois en Angleterre … cela demande énormément d’attention car sinon les automatismes prennent le dessus 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu