Le 4 Décembre, c’est Vive Sainte Barbe et Bon Anniversaire Louvre Lens !

Le 4 Décembre, c’est Vive Sainte Barbe et Bon Anniversaire Louvre Lens !

Une des choses dont nous pouvons être fiers dans le Bassin Minier, c’est d’avoir le Louvre Lens. NOTRE antenne du plus grand musée d’art et d’antiquités du monde !

Bien qu’en 2012 le choix d’ouvrir un tel musée sur un ancien site minier paraissait incongru pour certains, il démontrait toutefois la confiance de l’Etat en l’avenir d’un territoire en pleine reconversion … Un choix assurément judicieux puisque le Bassin Minier s’est vu inscrire au Patrimoine Mondial de l’UNESCO la même année (une autre fierté 🙂 ).

Inauguré un 4 décembre, le Louvre Lens fête depuis lors son anniversaire en même temps que la Sainte Barbe.

 

Le Louvre Lens : un musée inauguré à la Sainte-Barbe !

Il faut dire que l’ouverture de ce musée à Lens permettait de pouvoir faire d’une pierre deux coups :

  • pour l’état, cela répondait à un besoin de décentralisation des grands établissements culturels parisiens.
  • pour le Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais (et surtout pour Lens), cela participait à la reconversion d’un territoire durement touché par la crise depuis l’arrêt de l’exploitation charbonnière.
Le Musée du Louvre Lens

De plus installer un tel musée à l’architecture contemporaine sur l’ancien carreau de fosse des puits 9 et 9 bis des mines de Lens, puis l’inaugurer le jour même de la Sainte-Barbe (sainte patronne des mineurs), n’était pas anodin ! Cela permettait de réaliser une bonne transition entre le passé minier de la région et son nouvel avenir. Par conséquent d’allier aussi tradition et modernité …

Car la Sainte-Barbe est une tradition encore bien ancrée dans le Bassin Minier. Même si l’extraction du charbon a cessé il y a une trentaine d’année. A tel point d’ailleurs que désormais plusieurs jours de festivités sont organisés dans l’agglomération de Lens-Liévin. Ce sont les Fêtes de Barbara (ouvertes au grand public) dont je vous parle dans l’article « On sait (bien) fêter la Sainte Barbe dans l’agglomération de Lens Liévin« . En voici un petit aperçu en vidéo :

 

Le Louvre Lens, une pépite pour le Bassin Minier !

Pour Valérie et moi qui habitons à moins de 20km de Lens, cette présence du Musée du Louvre Lens contribue assurément :

  1. à l’amélioration de l’image de notre Bassin Minier qui souffre encore de certains clichés tenaces (grisaille, pauvreté …)
  2. au développement d’un certain tourisme dans le Bassin Minier. J’en parlais justement dans l’article « Du tourisme sur Lens ? En plein coeur du Bassin Minier ? Et oui ! » … D’ailleurs la création récente de la destination touristique Autour du Louvre-Lens (ALL) en est une bonne preuve.
  3. à la mise à disposition de la culture à la portée de tous dans notre région. A la fois par la proximité de ce magnifique musée moderne mais aussi par sa politique tarifaire : gratuité permanente de la Galerie du Temps et du Pavillon de verre, gratuité à certaines occasions de l’exposition temporaire du moment ou, à défaut, ticket d’entrée moins cher qu’une place de cinéma plein tarif.

Pour moi qui n’étais pas un grand fervent des musées, je m’étonne d’ailleurs de commencer à aimer y aller régulièrement. C’est que je dois trouver là des animations intéressantes et un minimum d’intérêt aux expositions présentées 😉

Alors si certains ne comprennent toujours pas pourquoi le Bassin Minier était un bon choix pour accueillir le Louvre Lens, voire le dénigrent tout simplement, peut être que le petit film d’animation humoristique suivant saura les faire changer d’avis. Il a été réalisé en 2017 par la Mission Bassin Minier Nord-Pas-de-Calais.

 

Quand le Louvre Lens fête la Sainte Barbe ET son anniversaire …

Chaque année le Louvre-Lens fête son anniversaire en même temps que la Sainte Barbe, ce qui donne droit à certaines réjouissances au cours des Fêtes de Barbara. Bien qu’on puisse alors y croiser des membres de l’association « Les Gueules Noires » de Liévin, ces festivités gratuites ne sont pas réservées qu’aux anciens mineurs et à leurs familles. Elles sont bien ouvertes à tous 🙂

Des membres de l’association « Les Gueules Noires »

D’ailleurs il peut être utile de rappeler que Barbara, Sainte Barbe, est en fait la patronne de tous les métiers confrontés aux dangers du feu et des explosions. Donc non seulement des mineurs mais aussi des sapeurs-pompiers, des artificiers, des artilleurs … Barbara est considérée comme une véritable icône du Bassin Minier, elle a même sa géante depuis 2018.

La géante de Barbara

Si la Sainte Barbe se fête traditionnellement le 4 décembre, ce qui tombait un mercredi cette année, le Louvre Lens la fête plutôt en fin de semaine. Ce qui est bien mieux pour attirer plus de monde à sa fête d’anniversaire … Par contre c’est lui qui offre le cadeau puisque l’entrée du musée est alors gratuite tout le week-end 😉

Une oeuvre de Nespoon dans le hall du Louvre Lens

C’est ainsi que le vendredi 6 décembre on a eu droit à une soirée un peu spéciale. L’artiste lillois Loïc Henrio nous a tout d’abord fait une démonstration de BurnProd sur le parvis du Louvre Lens. Il a ainsi travaillé au chalumeau une sorte de totem rendant hommage aux Gueules Noires.

Puis Nespoon, une artiste de street art polonaise, nous a ensuite réalisé une de ses oeuvres en live dans le hall du musée pendant que Loïc, également DJ, s’occupait de l’animation musicale derrière les platines …

Démonstration de burnprod par Loïc Henrio
Création d’une oeuvre en live par Nespoon

Vin chaud, soupes et tartines étaient proposées à volonté. Et les expositions du musée étaient exceptionnellement ouvertes jusque 21h00. Bref une assez bonne soirée !

 

Fêtons aussi cela avec les polonais du Bassin Minier !

2019 était l’année du centenaire de la signature (le 3 septembre 2019) de la convention franco-polonaise « relative à l’émigration et à l’immigration ». Une convention qui avait permis à la France de bénéficier d’une main d’oeuvre polonaise abondante pour relancer son économie après la 1ere guerre mondiale.

Dans les 10 ans qui suivirent cet accord, des centaines de milliers de polonais se sont ainsi installés en France. Dont une bonne partie dans le Bassin Minier … Et bien évidemment ils sont venus en apportant leur culture et leurs traditions.

Je me rends compte aujourd’hui que cela a grandement influencé ma jeunesse. J’ai eu par exemple des copains polonais dans toutes les écoles où je suis allé. Et que ce soit lors de mariages, de communions, de passages à une nouvelle année … pas une fête ne se passait sans qu’on y danse la polka. Rien de tel en effet qu’un petit air de folklore polonais pour mettre une bonne ambiance dans une fête !

Christophe au Louvre Lens durant l’expo Pologne

Toujours est il que cet accord a influencé ma propre histoire puisque sans celui ci je n’aurais jamais connu Valérie (française par son père et polonaise par sa mère). C’est en effet grâce à cette convention franco-polonaise que son grand-père maternel a pu trouver un travail en France. En ayant perdu son père à la guerre 14-18 alors qu’il était l’aîné, il se devait de subvenir aux besoins de sa famille. Il est ainsi venu travailler dans le Bassin Minier à l’âge de 18 ans et a pu y faire venir ensuite sa mère et ses soeurs. C’est alors à Evin-Malmaison qu’il a fait la connaissance de sa future femme (la grand-mère de Valérie). Elle n’était autre que la fille du patron du restaurant où allaient manger les mineurs tous les midis 😉

L’histoire tient à peu de choses … C’est alors au contact de Valérie et de sa famille que j’ai peu à peu appris à connaître certaines traditions polonaises.

Toujours est il qu’aujourd’hui on peut remercier les polonais d’avoir aider la France à se reconstruire. Et d’avoir en plus enrichi notre culture. J’ajouterai même d’avoir mis Valérie sur mon chemin il y a 26 ans. Autant de bonnes raisons pour moi alors de fêter avec eux le centenaire de cette fameuse convention franco-polonaise … Et pourquoi pas en dansant avec eux un célèbre Ruki Zuki comme on a pu le faire à Lens au restaurant polonais Comme chez Babcia durant les Fêtes de la Sainte Barbe ? 🙂

 

La Pologne mise à l’honneur en 2019 au Louvre Lens

Etant donné l’impact de l’accord franco-polonais sur l’histoire du Bassin Minier, Le Louvre Lens ne pouvait pas passer à côté de son centenaire sans mettre la Pologne à l’honneur …

Deux expositions temporaires sur la Pologne

Le Louvre Lens propose deux expositions dédiées à la Pologne du 25 septembre 2019 au 20 janvier 2020.

* Exposition « Photographier la Petite Pologne »

La première exposition (gratuite) concerne Kasimir Zgorecki, un jeune polonais arrivé dans le Bassin Minier à l’âge de 18 ans. Tout comme le grand-père de Valérie. Installé à Rouvroy, il n’a cependant travaillé que 6 mois à la mine. Ayant repris l’atelier-librairie de son beau-frère photographe, il s’est ensuite lancé dans la photographie professionnelle. Son credo était alors de photographier la vie des émigrés polonais du Bassin Minier dans les années 1920 et 1930.

Cette exposition présente une centaine de ses photographies en noir et blanc. Et c’est assez amusant d’essayer d’y reconnaître des endroits de notre entourage qui ont quelque peu changé depuis. Voire même pour certain(e)s d’y rechercher quelques visages connus. Une partie de l’exposition nous interpelle aussi quelque part avec ses photos d’enfants prises post-mortem comme s’ils dormaient …

* Exposition « Pologne. Peindre l’âme d’une nation »

La seconde exposition (payante) concerne plutôt une rétrospective sur la peinture polonaise du 19eme siècle. Elle met l’accent sur la façon dont les artistes peintres polonais ont su, au travers de leurs oeuvres, faire revivre leur pays alors qu’il était rayé de la carte. Comment ils ont su alors créer une véritable identité polonaise appelée par la suite « Polonité ». Des choses intéressantes dont on ne prend pas forcément la pleine mesure sans une petite visite guidée 😉

Cette exposition réalisée en collaboration avec le Musée National de Varsovie et l’Institut Adam Mickiewicz réunit près de 120 tableaux des plus grands noms de la peinture polonaise.

Le grand bal polonais dans la salle de spectacles

Le Louvre Lens c’est aussi une salle de spectacles appelée « La Scène ». Et pour la 2eme année consécutive, il y était organisé un grand bal gratuit pour la Sainte Barbe (et l’anniversaire du musée).

Si l’année dernière c’était un Bal’Amour, proposé en marge de l’exposition « Amour » du moment, cette année c’était évidemment un grand bal polonais !

Grand bal du Louvre Lens

Et autant vous dire qu’il y avait une sacré ambiance dans ce Bal de Barborka placé sous le signe de l’humour … Valérie ne s’est d’ailleurs pas fait priée pour y participer, on ne peut pas renier ses origines polonaises 😉

 

Pour résumer, le Louvre Lens c’est :

  • une exposition permanente dans la Galerie du Temps avec plus de 200 chefs d’oeuvre (prêtés par le Musée du Louvre) exposés sur plus de 3000m2. Un renouvellement partiel de cette collection a lieu à chaque anniversaire du musée.
  • deux expositions temporaires chaque année. Celles ci mettent en lumière une époque, un artiste, une civilisation ou des thèmes transversaux à l’histoire de l’art.
  • des conférences, des spectacles, des ateliers …

et une date anniversaire coïncidant avec celle de la Sainte Barbe, c’est à dire le 4 décembre.

Le Musée du Louvre Lens
Galerie du temps et Pavillon de verre : Entrée libre et gratuite
Galerie d’expositions temporaires : Tarif plein : 10€ / 18 – 25 ans : 5€ / – 18 ans : gratuit
Tarif des visites guidées : de 4€ à 6€ (hors droit d’entrée à l’exposition)
Plus d’infos sur le site web du Louvre-Lens

 

La visite guidée des expositions du musée s’est déroulée dans le cadre d’un blogtrip du collectif #BlogueursHdF en partenariat avec Lens-Liévin Tourisme au cours des Fêtes de la Sainte-Barbe. Nous n’en sommes pas moins restés libres de notre avis sur cette visite, celui ci résultant de notre unique et entière appréciation.

Et vous sinon, que pensez vous du Musée du Louvre Lens ? Notre article ne vous donne t’il pas l’envie de le découvrir ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

Article suivantRead more articles

Cet article a 2 commentaires

  1. Cet article résume bien les fêtes de la Sainte Barbe et l’histoire du territoire 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.