Que faire au cours d’un week-end art de vivre en Côte d’Or ?

Que faire au cours d’un week-end art de vivre en Côte d’Or ?

La Côte d’Or étant riche de patrimoines (naturel, culturel, historique, architectural, culinaire), il ne serait pas envisageable de vouloir découvrir l’ensemble de ceux ci en quelques jours. Et encore moins au cours d’un week-end orienté art de vivre dont l’essence même est de privilégier la qualité des découvertes à leur quantité et de prendre son temps pour pouvoir mieux apprécier celles ci.

Slow tourism et oenotourisme faisant bon ménage en Côte d’Or, nous avons donc voulu y passer un week-end art de vivre à la mi Août. L’occasion alors de pouvoir associer quelques visites culturelles à d’autres plus « gustatives » …

 

Un week-end art de vivre en Côte d’Or …

Prendre le temps d’apprécier les belles et bonnes choses est un vrai luxe que l’on peut rarement se permettre. Surtout à l’époque actuelle où nous avons toujours l’impression de vivre à 100 à l’heure … C’est pourquoi il faut se prévoir un petit « break » de temps en temps. C’est ce que nous avons voulu alors faire à l’occasion du long week-end du 15 Août en prévoyant un séjour art de vivre en Côte d’Or. Comme nous l’avons indiqué dans notre précédent article, la Côte d’Or est en effet pour nous une référence en art de vivre.

Comme il est important de s’intéresser au terroir d’une région aussi bien qu’à sa culture, il nous fallait réaliser quelques visites permettant de découvrir l’un et l’autre en partie.

La Route des Grands Crus (de Dijon à Santenay) offrait alors le cadre idéal à cela. Mais celle ci traversant une bonne trentaine de villes et villages, nous avons plutôt ciblé Beaune et Nuits-Saint-Georges pour réaliser ces visites. A une exception près, une visite réalisée au Nord-Ouest de Dijon et que nous voulions faire tant l’endroit concerné fait partie des plus visités en Bourgogne.

Voici donc ci après un petit échantillon de ce qu’il est possible de découvrir au cours d’un week-end art de vivre en Côte d’Or.

 

Week-end art de vivre : 2 visites « culturelles »

Parce que la nourriture de l’esprit fait autant partie de l’art de vivre que celle du corps, voici 2 exemples de visites permettant de s’intéresser au patrimoine culturel de la Côte d’Or.

L’Abbaye de Fontenay

Située à Montbard, l’Abbaye de Fontenay ne figure pas sur la Route des Grands Crus mais nous avons cependant jugé sa visite incontournable pour les raisons suivantes :

  • le site TripAdvisor la classe dans les 30 sites historiques les plus populaires de France et comme activité n°2 en Bourgogne (après le Musée de l’Hôtel Dieu de Beaune)
  • elle est non seulement classée dans les Monuments Historiques mais aussi dans le Patrimoine Mondial de l’UNESCO (patrimoine naturel et culturel)
  • elle dispose d’un parc paysager classé « Jardin Remarquable »

Et nous n’avons pas été déçus de la visite tant cette abbaye cistercienne datant du XIIième siècle est remarquablement bien conservée. Celle ci vaut le détour !

Outre une impressionnante église abbatiale, on peut y découvrir le dortoir des moines, un cloître, une salle capitulaire, une salle des moines, une forge … et d’agréables jardins où se balader. Et chose assez rare pour être précisée : les chiens sont acceptés ! Il n’était en effet pas envisageable de laisser le nôtre dans la voiture avec la chaleur qu’il faisait alors à ce moment là 😉

On a d’ailleurs beaucoup apprécié la fraîcheur des bâtiments visités ainsi que leur calme rendant cette visite quelque peu « spirituelle ». Cet endroit est en fait un véritable havre de paix …

10€ la visite libre + 2,5€ pour une visite guidée
Plus de photos en cliquant ici.

Plus d’informations sur l’Abbaye de Fontenay en cliquant ici.

Les Hospices de Beaune (Musée de l’Hôtel Dieu)

On ne peut aller à Beaune sans visiter l’Hôtel Dieu, au moins par curiosité. Cette ancienne institution hospitalière est en effet le monument emblématique de Beaune. Si sa façade extérieure ne paye alors pas trop de mine, il en est tout autre pour sa cour intérieure. La Cour d’Honneur de l’Hôtel Dieu est en effet entourée de 4 bâtiments aux façades gothiques et aux magnifiques toitures en tuiles vernissées. Et ceux ci renferment de véritables trésors, le plus célèbre étant est un polyptyque représentant « Le Jugement Dernier ».

Les Hospices de Beaune ont en fait été créées au XVième siècle pour soigner les plus démunis. Grâce à une belle dotation initiale (meubles, tapisseries, objets mais aussi vignes) puis à divers dons de la part de nobles et bourgeois, l’Hôtel Dieu a longtemps fait figure de véritable Palais pour les Pauvres.

Transformé aujourd’hui en Musée, l’Hôtel Dieu permet de découvrir la vie hospitalière de l’époque. On y retrouve aussi la Grande Salle des « Pôvres » rendue célèbre par le film « La Grande Vadrouille » tourné en 1966 avec Louis de Funès et Bourvil. Qui ne se souvient d’ailleurs pas de cette scène épique où Big Moustache se faisait passer pour malade dans l’un des lits de cette salle ? 😉

Nous avions déjà visité l’Hôtel Dieu il y a 10 ans mais ce nouveau séjour était l’occasion de constater que quasiment rien n’avait changé depuis, à l’exception des audio-guides maintenant fournies pour les visites.

7,5€ la visite libre (avec audio-guide)
Plus de photos en cliquant ici.

Plus d’informations sur l’Hôtel Dieu en cliquant ici.

 

Week-end art de vivre : 4 visites « gustatives »

Les plaisirs gustatifs s’associant très bien à l’art de vivre, voici 4 exemples de visites permettant de découvrir une partie du terroir de la Côte d’Or.

Les Caves du Patriarche

Imaginez un labyrinthe souterrain situé en plein coeur de Beaune.
Imaginez 5 km de galeries voûtées qui le composent (certaines remontant au XIIIième siècle).
Imaginez des millions de bouteilles de vin de tous âges reposant là (années 1900 pour les plus anciens).
Imaginez alors un parcours jalonné de bornes vidéos interactives vous faisant découvrir l’histoire de ces caves et des vins qui y sont élevés.
Puis imaginez ensuite des caveaux de dégustation (en fin de parcours) vous faisant découvrir les grands vins suivants :

  • vins blancs : Mercurey, Saint Romain, Meursault
  • vins rouges : Pinot Noir, Chorey-les-Beaune, Savigny-les-Beaune 1er cru, Aloxe-Corton, Gevrey-Chambertin, Beaune 1er cru, Pommard 1er cru, Nuits-Saint-Georges 1er cru, Mercurey et le choix d’un sommelier présent pour vous renseigner

Et bien c’est ce que vous pouvez trouver chez les Caves du Patriarche !

Situées dans l’ancien Couvent des Visitandines ces plus grandes caves de Bourgogne forment un véritable dédale. Mais il n’y a qu’à se laisser guidé par le parcours fléché pour apprécier la découverte à son rythme de ce lieu mélangeant vin et culture …

Il s’agit là des plus belles caves que nous ayons eu l’occasion de visiter. Et ce qui est sûr c’est que le trésor viticole qu’elles renferment est vraiment exceptionnel 😉

17€ la visite avec dégustation (tastevin offert)
Plus de photos en cliquant ici.

Plus d’informations sur la visite des Caves du Patriarche en cliquant ici.

Le Cassissium

Peut être ne le saviez vous pas mais le Cassis fait partie des spécialités de la Côte d’Or, et cela depuis plusieurs siècles. Il existe de ce fait en Côte d’Or une Route du Cassis permettant de découvrir tous les secrets de ce fruit. Et oui, on n’y trouve pas qu’une Route des Grand Crus …

Et c’est sur celle ci que se trouve le Cassissium, un véritable temple dédié à la petite baie noire. Créé à Nuits-Saint-Georges par la société Vedrenne, ce musée permet alors de découvrir l’histoire, la culture et l’utilisation faite du cassis. Et cela au travers de jeux, de bornes interactives et d’un film d’animation très intéressant. On découvre des applications faite du cassis en cuisine, en pharmacie (saviez vous que le cassis a des vertus médicinales ?) et même en parfumerie (saviez vous aussi que le cassis entrait dans la composition de Chanel n°5 ?). On apprend même l’origine du mot Kir …

Une visite guidée de la liquoristerie Vedrenne est ensuite proposée afin de découvrir entre autre les étapes de la fabrication du SuperCassis, la crème de cassis la plus médaillée au monde.

La visite se termine par une dégustation des plus généreuse ! En effet on a là tout loisir de déguster différentes associations à base de crème de cassis : nature, kir vin blanc, kir vin rouge, marcassin (marc de Bourgogne et crème de cassis) … A consommer avec modération bien sûr mais autant vous dire que la convivialité est au rendez-vous. Et pour ceux qui ne boivent pas d’alcool, une vaste gamme de sirops est alors proposée 😉

On a beaucoup aimé aussi pouvoir déguster librement de nombreuses moutardes aromatisées dans la boutique des lieux, on y a fait quelques découvertes étonnantes.

9€ la visite avec dégustation
Plus de photos en cliquant ici.

Plus d’informations sur le Cassissium en cliquant ici.

La Ferme Fruirouge

Située au Hameau de Concoeur sur le plateau de Nuits-Saint-Georges, la Ferme Fruirouge fait une production biologique de petits fruits rouges qu’elle transforme (et commercialise) sous forme de confitures, boissons et condiments. On y entre par le coin boutique où sont vendus des produits de terroir fabriqués en propre ou par d’autres producteurs locaux. Mais l’intérêt de l’endroit est de découvrir l’envers du décor …

Une visite est en effet proposée afin de découvrir leur manière de travailler (fabrication artisanale, travail en famille, utilisation de la biodynamie …) puis de déguster ensuite quelques uns de leurs bons produits. On découvre alors que cette Ferme Fruirouge est l’aboutissement d’une belle histoire d’amour :

  • d’abord entre Sylvain Olivier (issu de 3 générations de paysans) et le patrimoine rural de sa région dont il voulait valoriser le terroir.
  • ensuite entre Sylvain et Isabelle (issue de 3 générations de commerçants) qu’il a rencontré au cours de vendanges alors qu’il était en formation agricole et elle étudiante en philo.

De leur complémentarité naîtra une aventure commune dans le travail à l’ancienne des fruits rouges, en commençant par produire et vendre des sirops et confitures. 20 ans plus tard ils sont aidés de leurs 2 enfants, emploient 4 personnes à temps plein, cumulent diverses médailles pour certains de leurs produits, disposent d’un point de vente à Nuits-Saint-Georges et exportent à l’international. Ils travaillent aussi bien avec le cassis, qu’avec les fraises, les framboises, les groseilles, les cerises et les pêches de vigne.

Nous avons été touchés par la rencontre de Sylvain, un homme de convictions. Il nous a raconté son aventure tout en préparant ses confitures. Il nous a fait visiter son domaine et son champs. On a bien ressenti la passion qui l’animait pour son travail et son attachement au terroir.

Nous avons bien apprécié ensuite la dégustation de différents produits (sirop, crème, rattafia …). On a eu d’ailleurs un coup de coeur pour l’excellent beurre de cassis 🙂

8,5€ la visite avec dégustation
Plus de photos en cliquant ici.

Plus d’informations sur la Ferme Fruirouge en cliquant ici.

L’Or des Valois

Installée dans une des dépendances du Château d’Entre-deux-Monts, dans le hameau de Concoeur-et-Corboin près de Nuits-Saint-Georges, l’entreprise L’Or des Valois s’est donnée pour mission de faire (re)découvrir l’univers de la Truffe de Bourgogne au travers de prestations touristiques.

Véritable ambassadeur de la truffe, Thierry Bezeux propose ainsi avec son fils Yann des demi-journées découverte de la truffe (avec en option la visite du château dans le cas de groupes).

Le programme est alors le suivant :

  • une démonstration de cavage (recherche de truffes) dans la truffière du château.
  • des explications complètes sur la truffe et son environnement.
  • et, suivant la formule choisie, soit une dégustation de produits aux truffes soit un repas tout truffe à partir des produits vendus dans la boutique.

Une expérience des plus intéressante tant non seulement elle allie la théorie (explications sur la truffe) à la pratique (recherche de truffes) mais permet en plus de déguster quelques produits de terroir réalisés à base de truffe.

Nous ne connaissions rien de la truffe avant de passer chez L’Or des Valois, ce produit étant pour nous associé à l’univers du luxe. Thierry Bezeux nous l’a alors bien démystifiée avec ses explications intéressantes, lui aussi ayant un certain attachement au terroir de la Côte d’Or. Demandez lui d’ailleurs de vous expliquer pourquoi son entreprise s’appelle L’Or des Valois et vous obtiendrez en retour un passionnant récit lié à l’histoire de la région.

Nous avons beaucoup apprécié cette visite. Et particulièrement la démonstration de cavage avec Elfe, une petite chienne espiègle. C’était impressionnant de la voir fouiner et renifler partout puis de gratter la terre dès qu’elle avait senti une truffe … Une véritable complicité et complémentarité s’est installée entre l’homme et le chien.

Et les délicieux produits à base de truffe (jambon persillé à la truffe, ratatruffe, terrines, profiterolle …) goûtés ensuite, et vendus dans la boutique, se passent bien de commentaires 😉

23€ pour la prestation avec dégustation, 56€ avec repas
Plus de photos en cliquant ici.
Plus d’informations sur l’Or des Valois en cliquant ici.

 

Nous remercions Côte d’Or Tourisme pour nous avoir organisé ce week-end art de vivre.
Je n’en suis pas resté moins libre de mon récit sur cette expérience, celui-ci résultant de notre unique et entière appréciation.
Vous retrouverez sur le site http://www.cotedor-tourisme.com/ toutes les informations pratiques pour organiser votre propre séjour en Côte d’Or et bien d’autres suggestions de visites à réaliser.

 

Et vous, avez vous déjà séjourné en Côte d’Or ? Y a t’il des visites que vous recommandez en particulier ? 

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

Cet article a 2 commentaires

    1. L’automne étant déjà arrivé ça risque d’être chaud 😉

      Quoiqu’il en soit l’automne doit à mon avis être aussi une bonne saison pour prévoir un week-end en Côte d’Or …

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu