Quel point commun entre les phoques et les cerfs-volistes ? Ils adorent Berck-sur-Mer !

Quel point commun entre les phoques et les cerfs-volistes ? Ils adorent Berck-sur-Mer !

Cerfs-Volants à Berck : cerfs-volants dans le ciel de BerckAncien village de pêcheurs devenu station balnéaire et médicale de renom dès le XIXeme siècle, Berck-sur-Mer ne fait pas aujourd’hui uniquement le bonheur des vacanciers … Cette station familiale de la Côte d’Opale est en effet aussi bien appréciée des phoques (veaux-marins et gris) pour l’environnement naturel exceptionnel que leur offre l’estuaire de la Baie d’Authie, que des cerfs-volistes pour la grande liberté de jouer avec le vent que leur offre son immense plage de sable fin.

Les 33eme Rencontres Internationales de Cerfs-Volants ont alors été l’occasion de rencontrer les uns et les autres en compagnie du collectif #BlogueursHdF, parlons en …

Il faut reconnaître que les vraies stars de Berck-sur-Mer sont assurément les phoques et les cerfs-volistes :

  • les premiers y vivent à l’année et attirent continuellement les touristes comme les marmottes savent nous attirer à la montagne.
  • les seconds y reviennent chaque printemps à l’occasion d’un festival haut en couleurs attirant des centaines de milliers de personnes …

Aucun point commun physique entre eux, heureusement diront certains, mais tout simplement le fait qu’ils aiment Berck-sur-Mer … Et ce ne sont certainement pas les commerçants locaux qui s’en plaindraient 😉

Avec notre mobilhome en Baie de Somme situé à seulement 20mn en voiture de Berck-sur-Mer, Valérie et moi y allons de temps à autre pour nous balader et observer parfois les phoques à marée basse. Mais par contre cela faisait bien longtemps que nous n’étions pas allés voir les RICV, les fameuses Rencontres Internationales de Cerfs-Volants se déroulant chaque année à Berck-sur-Mer. L’occasion s’étant alors présentée de pouvoir le faire avec le collectif #BlogueursHdF, j’y suis donc allé. Mais seul malheureusement, Valérie était en arrêt maladie à ce moment là 🙁

Avant de vous relater alors ce que j’ai pu y voir, et aussi pour vous mettre un peu dans l’ambiance de cette journée, je vous invite à regarder préalablement la vidéo suivante :

 

Berck-sur-Mer et les phoques de la Baie d’Authie

La toute première fois que j’ai entendu parler de phoques sur nos côtes, j’ai cru à une blague ! Je ne sais pas pourquoi mais je ne me les imaginais forcément dans des mers lointaines. C’est alors en allant régulièrement en Baie de Somme que je me suis peu à peu habitué à leur présence …

Pourquoi des phoques à Berck-sur-Mer ?

La question serait plutôt de se demander pourquoi ils avaient totalement disparu au milieu du XXeme siècle alors qu’ils étaient déjà présents à Berck-sur-Mer à la fin du 19eme siècle … L’explication est évidemment à chercher du côté de la chasse ! Quand on sait en plus qu’un phoque engloutit 2kg de poissons en moyenne chaque jour, on se doute bien ça agace certains pêcheurs qu’il se mette à proliférer …

C’est alors suite à la protection de l’espèce en 1972, puis à l’interdiction de la chasse en mer du Nord, que le phoque est réapparu en 2001 à Berck-sur-Mer. N’y voyez donc là un quelconque rapport avec les qualités thérapeutiques du climat Berckois 😉

En fait les phoques aiment particulièrement l’effet des marées dans les estuaires. Les bancs de sable qui s’y forment à marée basse leur permettent non seulement de se reposer mais aussi de pouvoir rejoindre rapidement l’eau en cas de danger. De ce fait les meilleurs endroits pour les rencontrer dans les Hauts-de-France sont Le Crotoy et Le Hourdel (Baie de Somme) ainsi que Berck-sur-Mer (Baie d’Authie).

Une population de phoques surveillée de près par l’association Picardie Nature. Ce qui n’est pas inutile quand on connait l’existence d’un collectif contre la prolifération des phoques …

Comment observer des phoques à Berck-sur-Mer ?

Pour pouvoir observer les phoques à Berck-sur-Mer, il faut tout simplement se rendre à la plage des phoques ! Pour cela, une fois arrivé à Berck-sur-Mer, il faut suivre le Chemin aux Raisins jusqu’au bout et se garer au parking gratuit situé près de la base nautique.

A savoir qu’il est possible d’observer les phoques par soi même. Il faut juste se munir d’une bonne paire de chaussures antidérapantes et d’une paire de jumelles. Et évidemment il faut aussi y aller au bon moment, c’est à dire à marée basse. Pour connaître alors les horaires des marées de Berck-sur-Mer, cliquez ici.

Mais de cette façon vous n’apprendrez pas grand chose sur les phoques et sur l’environnement où vous vous trouverez alors. Vous ne saurez pas non plus distinguer les phoques gris des phoques veaux-marins. Et pour finir vous n’aurez certainement pas le meilleur équipement pour observer les phoques … J’en parle en connaissance de cause puisque Valérie et moi avons longtemps procéder de la sorte 🙂

Pour pallier à cela, le mieux est donc de prévoir une sortie commentée avec un guide de l’Association Les Sentiers de la Baie

C’est Jonathan qui était ainsi notre guide lors de la journée passée à Berck-sur-Mer avec les #BlogueursHdF. Avec lui nous avons parcouru 2km, depuis les dunes jusqu’à la digue d’observation des phoques, tout en profitant de ses grandes connaissances sur l’écosystème de la Baie d’Authie.

On a même découvert la laisse de mer, cette ligne de déchets naturels (mais pas que …) que nous laisse la mer au gré des flux et reflux des marées.

Et après 1h30 de balade je peux vous dire que l’estran, la slikke, l’argousier, l’euphorbe, l’oyat … ne sont plus des mots chinois pour vous ! Surtout que le guide sait rendre la balade ludique et interactive. Sans pour autant manquer de vous sensibiliser à la préservation de l’environnement, car c’est un sujet qu’il ne prend pas à la légère …

Cette sortie se termine évidemment par l’observation des phoques veaux-marins et des phoques gris. Et c’est là qu’on apprend (entre autre) que :

  • le phoque veau-marin est le plus petit des deux espèces de phoques, il se reconnait à sa tête ronde et à ses narines en forme de V.
  • le phoque gris est le plus gros des deux espèces de phoques, il se reconnait à son museau allongé.

Mais personnellement, pour pouvoir retenir plus facilement la distinction, je prend le V du phoque Veau-marin pour me rappeler ses narines en forme de V et le G du phoque Gris pour me rappeler qu’il est le plus Gros 🙂

 

Berck-sur-Mer et les Cerfs-Volants

Il n’est pas rare de voir des vacanciers jouer au cerf-volant sur les côtes des Hauts-de-France. Le cerf-volant fait en effet partie des traditionnels jeux de plage et loisirs de plein air qu’apprécient aussi bien les enfants que les adultes. Force est cependant de constater que ces cerfs-volants ne font pas souvent dans l’originalité au niveau de leurs formes et leurs couleurs. Pour découvrir alors les plus beaux et les plus grands cerfs-volants du monde, c’est plutôt à Berck-sur-Mer qu’il faut se rendre … mais pas n’importe quand 🙂

Pourquoi des Cerfs-Volants à Berck-sur-Mer ?

On pourrait effectivement se poser cette question alors que le cerf-volant est plutôt né en Asie il y a 2500 ans … Mais les chinois en avaient plus une utilisation militaire que ludique. En fait l’histoire des RICV est étroitement liée à celle de la photographie aérienne.

[box type= »info » style= »rounded » border= »full »]Tout commença avec le photographe et aéronaute français Gaspard-Félix Tournachon, dit Nadar, qui fit breveter son idée de photographier la terre vue du ciel en 1858. Il réalisa alors la 1ère photographie aérienne de Paris depuis un vol captif (en ballon) à 80m du sol.

30 ans plus tard, Arthur Batut perfectionne le concept en fixant une chambre noire sur un cerf-volant, inventant ainsi la photographie aérienne automatique par cerf-volant. Un autre photographe, Emile Wenz, utilisera ensuite la même technique pour photographier les plages de Berck en 1890. Ses clichés inspireront beaucoup de personnes qui se mettront aussi à l’aérophotographie …

C’est dans ce contexte que sera créé un club belge qui prendra pour habitude de réunir ses membres chaque printemps sur la plage de Berck-sur-Mer. Et c’est quand ils décideront de commémorer le centenaire de la première photographie aérienne autour d’un grand rassemblement de photographes cerfs-volistes que naîtront les RICV. C’était en 1987.[/box]

Désormais les RICV font de Berck-sur-Mer une capitale mondiale du vent incontestable. Ce sont en effet plus de 500 cerfs-volistes internationaux, pour près de 20 pays représentés, qui viennent chaque printemps à Berck-sur-Mer pour jouer avec le vent durant 9 jours … Et cela avec des cerfs-volants tous plus beaux et orignaux les uns que les autres 🙂

Mais ils ne font pas que jouer puisque tous les deux ans se déroulent aussi les Championnats du Monde de Cerfs-Volants. Une belle occasion pour les meilleurs cerfs-volistes internationaux de s’affronter en équipes. Ce n’était pas le cas pour cette année 2019 où les 33eme Rencontres Internationales de Cerfs-Volants avaient pour thématique « Le Voyage » … Cela ne pouvait être alors qu’une belle invitation pour les blogueurs voyage que sont les #BlogueursHdF. Après avoir observé les phoques le matin puis déjeuné avec les cerfs-volistes le midi, nous sommes donc allés voir les cerfs-volants l’après-midi 😉

Que voir lors des RICV à Berck-sur-Mer ?

Des Cerfs-Volants bien évidemment, mais pas que … Ce qui est certain en tout cas c’est que côté cerfs-volants, on est sacrément bien servis ! Les cerfs-volistes ont beaucoup d’imagination et c’est amusant de voir ce qu’ils savent réaliser avec de la toile et du fil.

On peut en effet découvrir toutes sortes de créatures volantes, multicolores et de toutes tailles. Des drôles de bestioles, des super héros, des animaux marins … flottent ainsi doucement dans les airs en égayant le ciel avec leurs couleurs chatoyantes. Un vrai plaisir pour les yeux ! Attention alors à ne pas attraper de torticolis car il est bien difficile de ne pas garder constamment la tête en l’air 😉

Et il y a là toutes sortes de cerfs-volants qui assurent le spectacle. Certains simplement avec leur forme et leur taille, d’autres avec leur aptitude à réaliser des figures acrobatiques dans le ciel. On peut ainsi assister aussi à de véritables chorégraphies réalisées en équipe. On en arrive d’ailleurs même à se demander comment ils font pour ne pas se mélanger les pinceaux … ou plutôt ici les ficelles 🙂

Depuis l’atelier de fabrication jusqu’à l’école de pilotage, il y a aussi là de quoi intéresser les cerfs-volistes en herbe … Et pour ceux qui en ont marre d’avoir la tête en l’air, les Jardins du Vent proposent aussi toutes sortes de créations jouant avec le vent mais en étant cette fois ci bien sur terre. Des réalisations faites alors par des passionnés à l’aide de matériaux recyclés. Hormis le fait qu’il y avait là un peu trop de monde (à aller voir plutôt le matin), j’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à regarder ces créations tant elles étaient originales … Je m’étais d’ailleurs demandé si certaines étaient en vente.

Autre expérience intéressante : traverser un cerf-volant géant. Une chose possible à certaines heures de l’après-midi, lorsque le vent daigne gonfler la turbine multicolore, et qui est assez plaisante à faire …

Mais pour moi, la meilleure façon d’avoir une vue d’ensemble sur ce festival a été de prendre la grande roue située sur l’esplanade (6€ pour monter). Du haut de ses 50m, j’ai ainsi pu profiter d’une vue panoramique sur les cerfs-volants, la plage et la ville de Berck-sur-Mer. La totale … Et cela tout en étant protégé du vent à l’intérieur d’une de ses 36 nacelles fermées 😉

Je ne sais plus si nous avons fait 3 ou 4 tours mais ce qui est sûr c’est que c’était largement suffisant pour avoir un bon aperçu de l’ampleur du festival et prendre toutes les images que je voulais …

 

Mon avis sur cette journée à Berck-sur-Mer ?

Avec :

  • la superbe météo que nous avons eu
  • la belle balade réalisée en Baie d’Authie avec Jonathan
  • les phoques qui étaient bien au rendez-vous
  • et tous les jolis cerfs-volants que j’ai pu voir

il serait bien difficile de dire que je n’ai pas aimé cette journée à Berck-sur-Mer, un pur mélange de nature et de culture au grand air 😉

En plus j’ai pu aussi participé à la photographie aérienne par cerf-volant réalisé par Alban Vasse de Garder le Kap sur la plage de Berck-sur-Mer. Durant les RICV celui ci photographiait chaque jour un message éphémère créé sur le sable par des personnes se prêtant au jeu. Et avec les #BlogueursHdF et les Igers Arras, nous avons participé au message ci dessous mais saurez vous trouver où je suis ? 🙂

A une époque on utilise des drones, mais où ils ne sont pas autorisés de filmer et photographier au dessus d’événements publics, c’était amusant de voir le travail d’un aérophotographe tel qu’il se faisait il y a bien des années … même si la méthode de déclenchement s’est tout de même modernisée 😉

Si vous voulez en savoir plus sur cette jolie station balnéaire de la Côte d’Opale, allez voir le site web de l’Office de Tourisme de Berck-sur-Mer

Et si vous voulez savoir ce que les autres membres du collectif #BlogueursHdF ont écrit à propos de cette journée, cliquez ici pour découvrir leurs publications 😉

 

Cette journée s’est déroulée dans le cadre d’un blogtrip du collectif #BlogueursHdF en partenariat avec Pas-de-Calais Tourisme. Y étant allé seul, je n’en suis pas moins resté libre de mon avis sur cette journée, celui ci résultant de mon unique et entière appréciation.

 

 

Epinglez moi …

Et vous sinon, êtes vous déjà allé(e) voir les Rencontres Internationales de Cerfs-Volants à Berck-sur-Mer ? Ou sinon êtes vous déjà au moins allé(e) à Berck-sur-Mer ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

Cet article a 5 commentaires

    1. Oui c’était bien sympa en groupe … et les prochains blogtrips ne tarderont pas 😉

  1. Une belle journée collective, et un super article pour lui rendre hommage! Tes photos de phoques sont parfaites, et pour le reste, je suis tout à fait de ton avis! (même si la poésie du Jardin des vents ne m’a pas plus émue que cela^^!) A bientôt pour la prochaine sortie (et bravo pour ce nouveau thème très sympa!)

    1. Merci Chloé pour ton appréciation, à la fois pour l’article et le nouveau thème du blog …
      On a bien d’autres aventures à vivre ensemble avec le collectif #BlogueursHdF, alors à très bientôt 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu