Envie de connaître un hiver exotique ? Pani pwoblem, allez à la Martinique !

Hiver à la Martinique : l'Anse DufourEn France on a la chance de pouvoir bénéficier d’une grande diversité de paysages, patrimoines, cultures, gastronomies … Et cela va même jusqu’aux climats en hiver. A cette période là de l’année, on peut en effet tout aussi bien partir skier sur des pistes enneigées qu’aller lézarder sur des plages paradisiaques. Et oui, n’oublions pas que nos chers territoires d’Outre-Mer nous permettent aussi de pouvoir fuir le froid et la grisaille de l’hiver 🙂

C’est d’ailleurs ce que Valérie et moi avons fait en allant récemment à la Martinique. Et question exotisme, nous avons vraiment été bien servis ! Découvrez comment …

 

Pourquoi avons nous choisi la Martinique ?

Chaque année se pose la question de savoir où nous passerons nos prochaines vacances d’hiver. Justement à cause du choix qui s’offre à nous comme on l’avait mentionné dans notre article « Neige, douceur ou exotisme pour un séjour d’hiver en France ?« . Si l’hiver dernier nous avons alors choisi de profiter des paysages enneigés à Bonneval-sur-Arc, nous voulions plutôt pour cette année partir sous les tropiques.

Alors pourquoi la Martinique ?
– d’une part parce que nous souhaitons actuellement découvrir, voire même redécouvrir, les territoires d’Outre-Mer français.
– d’autre part parce que nous sommes déjà allés dans des destinations comme :

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Autant alors privilégier ce qu’on ne connaissait pas encore … Et contrairement à la Guadeloupe où nous avions déjà réalisé un séjour de 2 semaines, nous n’étions encore jamais allés à la Martinique. A l’exception d’une seule journée au cours de notre croisière dans les Caraïbes où le peu que nous en avions vu nous avait beaucoup plu … Comme les prix des vols pour la Martinique étaient en plus attractifs si réservés bien à l’avance, nous y avons rapidement planifié un séjour d’hiver. Une semaine à peine après notre retour de Bonneval-sur-Arc 😉

Le but était alors de passer 2 semaines à la Martinique en réservant des vols secs, des gîtes (un par semaine) et une voiture. Nous y sommes donc allés fin Janvier en ayant loué un bungalow à la Trinité et un autre à Le Diamant.

 

Que peut on bien rechercher pour un séjour d’hiver exotique ?

Quand on connait habituellement un hiver froid, gris et humide, que peut on bien espérer trouver à 7000km de là à la Martinique ? C’est ce que nous allons voir …

De la chaleur ? Pani pwoblem à la Martinique !

Qui dit exotisme dit forcément aussi soleil et chaleur … Quelle différence y a t’il alors en hiver à ce sujet entre la métropole et la Martinique ?
Prenons simplement l’exemple ci dessous de prévisions météorologiques pour une même nuit (en l’occurrence celle du 21 février 2018) :

Nuit d’hiver en métropole
Nuit d’hiver à la Martinique

On remarque tout de suite 2 choses :

  • d’une part une différence de 20° environ entre une nuit en métropole et une nuit en Martinique
  • d’autre part la température agréable des nuits d’hiver en Martinique avec cette vingtaine de degrés 🙂

Et encore cette différence peut même monter à 30° le jour. C’est ce que Valérie et moi avons pu constater en comparant les températures entre le nord de la métropole et le sud de la Martinique pour une même date. Il n’y a donc vraiment pas de problème (« pani pwoblem » en créole) pour avoir de la chaleur en hiver à la Martinique 🙂

Qui plus est c’est même une bonne période pour partir à la Martinique ! Il y a en effet 2 saisons sur cette île :

  • la saison sèche qui s’étend de Décembre à Avril. C’est le carême et la haute saison.
  • la saison humide qui s’étend de Mai à Novembre. C’est l’hivernage et la basse saison.

Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les températures sont plus élevées durant la saison humide que durant la saison sèche.

Une eau à 25° minimum !
Déjeuner en terrasse
Se prélasser sur une terrasse

Que fait on alors avec des températures si estivales ? On se promène constamment en short et en tee-shirt, on mange systématiquement en terrasse, on se rafraîchit régulièrement dans la mer … Bref on fait des choses impensables pour un hiver en métropole où les températures sont à peine positives, quand elles ne sont pas tout simplement négatives.

Imaginez vous une eau à 25° minimum toute l’année ! N’est ce pas une température idéale pour se baigner et faire du snorkeling ? En plein hiver … 🙂

Rien que le fait de pouvoir prendre son petit-déjeuner en terrasse tous les matins sous le chant des oiseaux tropicaux était déjà un vrai bonheur 🙂

Des couleurs ? Pani pwoblem à la Martinique !

Il est un fait indéniable que notre vie quotidienne en métropole manque cruellement de couleurs. Un constat encore plus flagrant en hiver lorsque la végétation et la luminosité sont en plus au repos. De manière consciente ou inconsciente, chacun de nous se fond alors dans la masse. Pour s’en convaincre il suffit d’observer les tenues vestimentaires des gens dans une foule, ce sont toujours les couleurs ternes voire sombres qui prédominent … Et, l’air de rien, cela influe beaucoup sur notre humeur.

Jolies couleurs de la mer
Des barques de pêcheurs colorées

Par contre la chromothérapie est assurée à la Martinique ! Les couleurs sont omniprésentes au niveau des paysages, des maisons, des jardins, des marchés, des vêtements … Qui plus est, celles ci sont sublimées lorsque le soleil est au zenith avec une belle luminosité ambiante 🙂

Jardins colorés
Maisons colorées

Le pouvoir des couleurs existe bien et celles ci apportent la gaieté. C’est donc typiquement ce qu’il faut lorsqu’on veut fuir l’hiver plutôt morose de la métropole.

Du dépaysement ? Pani pwoblem à la Martinique !

La Martinique est une petite île gâtée par la nature tant elle offre une belle diversité de paysages. Entre forêt tropicale, massifs volcaniques, collines verdoyantes, plages paradisiaques, criques, mangroves, falaises … le dépaysement est assuré.

Un dépaysement qui commence d’ailleurs dès la sortie de l’aéroport. Quel plaisir n’avons nous pas eu en effet de voir défiler sur notre route ensoleillée des palmiers, des champs de bananiers, des champs de canne à sucre … tout en écoutant du zouk à la radio. Et toutes ces couleurs, cette nature exubérante, ce climat tropical ! Puis le tout premier colibri aperçu dans le jardin dès l’arrivée à notre bungalow. Magique 🙂

On comprend vite aussi qu’à la Martinique on ne parle pas de petites baies ni de collines mais plutôt d’anses et de mornes …

Anse Dufour

Les paysages de la Martinique sont aussi bien différents du Nord au Sud :

  • au Nord on trouve un relief montagneux (Montagne Pelée et Pitons du Carbet), des plages volcaniques, une végétation luxuriante. C’est la partie la plus sauvage de l’île, avec un climat assez humide. C’est aussi là où se trouve la magnifique réserve naturelle de la Presqu’île de la Caravelle avec sa remarquable biodiversité.
  • au Sud ce serait plutôt des mornes et des belles plages sous un climat sec. C’est la partie la plus touristique de l’île.

Cela sachant que la côte Est est bordée par l’Océan Atlantique tandis que la côte Ouest est bordée par la mer des Caraïbes …

Le Carbet
Presqu’île de la Caravelle
Baie de Saint-Pierre
Grande Anse des Salines

De par cette diversité de paysages il était pour nous intéressant de scinder notre séjour en 2 afin de voir toutes les facettes de l’île. On a ainsi consacré la 1ère semaine de notre séjour à la découverte de la moitié nord, la seconde semaine à celle de la moitié sud 🙂

De magnifiques plages ? Pani pwoblem à la Martinique !

Avec ses 350km de littoral, la Martinique offre une grande diversité de plages. On a ainsi le choix entre des plages :

  • de sable blanc, blond ou noir
  • nichées dans des anses ou largement étalées
  • perdues en pleine nature ou en bordure de villages
  • sauvages ou touristiques
  • aux eaux tranquilles ou tumultueuses

Elles ont toutes leur charme … Et si vous demandez à différentes personnes quelle plage elles vous conseillent, vous obtiendrez différentes réponses. L’appréciation est en effet personnelle en fonction de ce qu’on y recherche. Vous pouvez d’ailleurs en trouver un référencement sur ce guide des plages.

Le bourg des Anses d’Arlet 
Anse Dufour
Grande Anse des Salines
Petite Anse

De notre côté nous sommes allés à peu de plages mais nous avons bien aimé :

  • le charme de celle du bourg des Anses d’Arlet qui fait face à une église et de vieilles maison créoles.
  • les fonds marins de celle de l’Anse Dufour. Jamais auparavant, et simplement en faisant du snorkeling, je n’avais rencontré autant de poissons (des bancs entiers) ni même de tortue dans son milieu naturel 🙂
  • la beauté de celle de la Grande Anse des Salines. Certainement d’ailleurs la plus belle de la Martinique. Longue de 2km, c’est la plage de carte postale avec son sable fin, ses cocotiers et ses eaux cristallines.
  • l’authenticité de celle de Petite Anse où nous sommes le plus souvent allés pour sa tranquillité.


Sans oublier la magnifique et longue plage du Diamant où nous allions plutôt en fin de journée pour admirer le coucher de soleil. Romantisme alors assuré 🙂

Coucher de soleil à Le Diamant

Une flore et une faune tropicales ? Pani pwoblem à la Martinique !

L’exotisme c’est aussi découvrir une flore et une faune que l’on ne trouve pas chez soi en métropole. Et ça ce n’est pas bien difficile à la Martinique. Cette île s’appelait d’ailleurs à l’origine Madinina, ce qui signifie « l’île aux fleurs » dans la langue des indiens Caraïbes, une chose que l’on peut notamment découvrir à l’Ecomusée de la Martinique. Et ce n’est pas étonnant quand on sait que la Martinique dispose de la flore la plus riche des Petites Antilles !

Oiseaux de paradis, hibiscus, bougainvilliers, roses de porcelaine, héliconias, balisiers, flamboyants, alpinias, anthurium … ne sont alors que quelques exemples de ces beautés botaniques que l’on trouve à la Martinique. Et parcourir un tel Jardin d’Eden en plein hiver, ça fait vraiment du bien 🙂

Quelques fleurs

La faune est moins diversifiée que la flore à la Martinique. Ce qu’on a le plus de chances de voir sont des oiseaux (rouge-gorges, sucriers, tourterelles queue carrée …), des mabouyas et anolis (types de lézards), des vaches accompagnées de hérons garde-boeufs, des crabes … Et bien sûr différentes sortes de poissons quand on fait du snorkeling. Malheureusement le manicou (oppossum) se rencontre plus souvent écrasé sur la route qu’autrement. La nuit par contre vous êtes assuré(e) d’entendre un véritable concert de petites grenouilles 🙂

Et pour qui sait être patient il est possible d’observer des colibris, ces magnifiques oiseaux mouches. Il y en a 4 espèces à la Martinique : le colibri madère, le colibri huppé, le colibri falle vert et le colibri à tête bleue. Personnellement j’ai pu en voir quelques uns dans les jardins des 2 bungalows que nous avons loué ainsi qu’au Jardin de Balata et au Domaine d’Emeraude.

Colibri sur une rose de porcelaine
Anolis

Mais ce qui m’aura le plus marqué durant ce séjour c’est certainement ma rencontre inattendue avec une tortue à l’Anse Dufour près des Anses d’Arlet. Car même si ici et là des panneaux indiquent qu’on se trouve dans un milieu naturel protégé pour les tortues, on pense alors :

  • qu’il y a peu de chances pour qu’on en voit en faisant simplement du snorkeling en bordure de plage
  • que ce n’est pas la bonne saison pour les voir
  • qu’on ne pourrait pas de toute façon l’approcher si d’aventure il y en avait une

Et pourtant, j’en ai vu une de très près à l’Anse Dufour alors même que j’observais des poissons dans à peine 1,5m d’eau. Celle ci m’a frôlé au moment même où je me retournais. Avant qu’elle ne s’éloigne alors avec grâce, j’ai tout juste eu le temps d’attraper la Gopro pour immortaliser ce moment magique … Un instant qui restera à jamais gravée dans ma mémoire 🙂

Des saveurs exotiques ? Pani pwoblem à la Martinique !

Il est un fait que l’histoire de la Martinique a été mouvementée. Une visite guidée dans la Savane des Esclaves permet d’ailleurs d’en connaître les grandes lignes. De par le métissage de la population qui en résulte, la cuisine martiniquaise fait la part belle aux épices et aux aromates. Celle ci mélange en effet des influences africaines, amérindiennes, asiatiques et européennes 🙂

Curcuma, gingembre, piment, cannelle, noix de muscade, bois d’inde, vanille … se retrouvent ainsi dans différents plats où le poisson, les crustacés et le poulet sont souvent mis à l’honneur.

Et, le riz mis à part, on trouve aussi des accompagnements peu communs à base de patates douces, d’ignames, de dachine (choux de Chine), de christophines … L’exotisme est aussi dans l’assiette, miam ! 🙂

Fricassée de chatrous, fricassée de lambis, poulet boucané, colombo de poulet

Parmi les différentes spécialités goûtées, il y a eu les accras de morue, le féroce d’avocat, le jambon de Noël, la fricassée de chatrous, la fricassée de lambis, le poulet boucané et le colombo de poulet. Sans oublier le blanc manger coco du côté des saveurs sucrées 🙂

D’ailleurs, à la distillerie La Mauny, nous avons nous même préparé un menu antillais en participant à un atelier culinaire proposé par Prisca Morjon du blog Ma Cuisine Creole. Accras de morue, colombo de poulet et blanc manger coco étaient alors au programme avec bien sûr quelques rhums à disposition. J’en salive encore 😉

N’oublions pas d’ailleurs que le rhum agricole fait partie du patrimoine martiniquais. Certains le considèrent même comme le meilleur rhum au monde puisqu’il est le seul à bénéficier d’un label AOC. On peut s’informer gratuitement sur le sujet en visitant le Musée du Rhum de Saint James 😉

Une bonne ambiance ? Pani pwoblem à la Martinique !

Il est certain qu’à la Martinique on vit plus en extérieur qu’en intérieur. Et cela même en hiver contrairement à la métropole. L’ambiance y est donc estivale. Pour prendre alors le pouls de la vie locale, rien de tel que d’aller faire un tour sur les petits marchés :

  • il y a ceux où l’on va trouver des fruits et légumes, des rhums arrangés, des épices, de l’artisanat … et qui ont lieu à des horaires fixes. Le plus grand étant le marché couvert de Fort-de-France qui se déroule tous les jours de 6h00 à 15h00.
  • il y a les marchés aux poissons qui ont lieu au retour des pêcheurs. Les horaires sont variables (fin de matinée, fin d’après-midi) et on n’y trouve pas toujours la même chose. Le plus typique est celui de Le Vauclin offrant l’ambiance authentique d’un marché de poissons à la criée.
Différents petits marchés

Et puis on a trouvé les martiniquais accueillants et sympathiques. Nous avons ainsi eu de belles rencontres aussi bien côté hébergements locatifs que côté visites réalisées. Juste quelques exemples avec :

  • le sympathique guide qui nous a fait visiter le Fort Saint-Louis à Fort-de-France
  • l’aimable jardinier qui nous a fait une visite guidée des jardins du Domaine d’Emeraude
  • l’intéressant guide du conservatoire du littoral avec qui nous avons visité la réserve naturelle de la presqu’ile de la Caravelle
  • la pétillante Prisca Morjon avec qui nous avons fait l’atelier culinaire
Quelques exemples de belles rencontres

Il y a aussi une belle ambiance festive à la Martinique en période de carnavals. Les préparatifs commencent dès le dimanche de l’épiphanie pour se terminer la veille du dimanche gras, début des 4 jours du carnaval (jusqu’au mercredi des cendres). Nous avons quitté la Martinique avant le vrai carnaval mais nous avons eu un petit aperçu au Diamant avec une parade de groupes carnavalesques lors du Carnival Kreol Show 🙂

Carnival Kreol Show

 

Quelques infos pratiques sur notre séjour à la Martinique

Voici quelques infos pratiques liées à l’organisation de notre séjour que nous avions un peu préparé en amont en nous inspirant des conseils du Guide Evasion Martinique :

Nos vols pour la Martinique

Nos vols A/R Paris – Fort-de-France ont été réalisés avec la compagnie low-cost XL Airways. Celle ci permettait en effet de réserver les billets un an à l’avance, à des tarifs compétitifs : 696,32€ pour nous 2.
En contrepartie :

  • le poids du bagage cabine est de 5kg maxi au lieu de 10kg habituellement
  • le choix de la place dans l’avion (réalisable 1 mois avant le départ) coûte 15€ par personne si c’est un hublot, 10€ sinon.
  • il n’y a pas d’écran multimédia disponible sur chaque siège. Pour pouvoir regarder un film, 4 solutions sont alors proposées :
    1) regarder une des TV collectives de l’avion (pas le choix du programme et avec une vision dépendant de la distance du siège à la TV)
    2) utiliser le service XL Cloud disponible en WIFI si on est équipé d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur (quelques films gratuits proposés, d’autres étant payants)
    3) louer au tarif de 15€ une tablette de type iPad mini proposant une sélection de films
    4) louer au tarif de 15€ des lunettes immersives SkyLights proposant aussi une sélection de films
Vols XL Airways

J’ai personnellement testé les lunettes SkyLights, tandis que Valérie a préféré prendre une tablette, et j’ai adoré ! Avec leur poids plume de 280g, ces lunettes (avec casque auditif) permettent en effet de bien s’isoler du monde extérieur et de se consacrer uniquement au film que l’on regarde …

A noter qu’à partir de cette année, XL Airways propose aussi des vols pour la Martinique au départ de Lille-Lesquin 🙂

Notre location de voiture à la Martinique

Une voiture est indispensable pour pouvoir visiter la Martinique en toute indépendance et rejoindre les endroits reculés de l’île. Le réseau routier est plutôt bon, les routes étant bitumées. Il peut arriver cependant de trouver des petites routes à double sens peu larges, en mauvais état ou bien très pentues. A noter aussi qu’il y a énormément de dos d’âne sur les routes secondaires et que ce ne sont pas les mêmes qu’en métropole car il faut quasiment se mettre à l’arrêt devant eux pour les franchir. Une chose à laquelle il faut prêter attention le soir lorsque les routes sont mal éclairées 😉

Sinon il est grandement conseillé de réserver sa voiture bien à l’avance pour la haute saison touristique (période d’hivernage). Les locations se font alors en flux tendu et il y a peu de chances de trouver sur place une voiture disponible. Pour trouver la meilleure offre de location de voiture et la réserver dans la foulée, nous avons utilisé comme à notre habitude le comparateur Carigami. Notre voiture a alors été louée chez Europcar (via Sunny Group) directement dans l’aéroport.

Conduire en Martinique

Par contre nous avions emmené notre GPS TomTom GO 610 en achetant préalablement une carte comprenant la Martinique et cela a été totalement inutile. Nous nous sommes en fait exclusivement servi de Google Maps sur mon smartphone pour gérer nos itinéraires. La couverture réseau Bouygues Telecom était assez bonne partout.

Nos hébergements à la Martinique

Pour visiter la moitié nord de la Martinique, nous avons loué un bungalow à la Résidence des Palmiers de la Trinité. Il s’agissait là de 2 cases traditionnelles (avec terrasses et hamacs) installées sur un terrain de 3000m2 partagé avec les propriétaires. Un endroit très calme où on entendait les oiseaux exotiques le jour et les petites grenouilles la nuit.
Et comme nous sommes arrivés un dimanche, il était proposé :

  • de fournir en préalable une liste de courses à faire pour prévoir de quoi manger le 1er soir et le 1er petit-déjeuner du lendemain matin.
  • de profiter d’un repas proposé le 1er soir à 10€/personne. C’est une option que nous avons prise et qui nous a permis de découvrir le colombo de poulet.
Résidence Les Palmiers à La Trinité

Pour visiter la moitié sud de la Martinique, nous avons loué le bungalow La Citronnelle à Le Diamant. Là nous étions par contre totalement seuls pour profiter d’un grand jardin de plus de 3000m2 à disposition. Situé sur les hauteurs de la commune, l’endroit était aussi très calme. Le bungalow était bien plus grand que celui de la 1ère semaine et disposait d’une magnifique terrasse avec aussi un hamac.
N’habitant pas sur place, les propriétaires étaient venus nous accueillir. Ils nous avaient offert un pot d’accueil (rhums, jus de fruits et petits gâteaux) et préparé aussi un super petit-déjeuner pour le lendemain matin (lait, café, jus de fruit, oeufs, jambon de Noël, viennoiseries, yaourts, beurre, confiture …).

La Citronnelle à Le Diamant

Là aussi nous nous y étions pris à l’avance en réservant ces bungalows au mois d’Avril pour le mois de Janvier. Et cela paraissait même un peu tard car certaines locations que nous avions alors repérées n’étaient déjà plus disponibles … Et oui, l’hiver c’est la haute saison !

 

Notre avis sur la Martinique

Que dire pour conclure ? Tout simplement que nous avons adoré ce séjour d’hiver à la Martinique … Valérie serait même déjà prête à y retourner 🙂

Nous avons d’ailleurs certainement mieux apprécié cette île en connaissant la météo qu’il faisait au même moment en métropole. Un hiver à la Martinique n’a en effet pas du tout la même saveur qu’en métropole … Bien sûr tous les points exposés dans notre article sont aussi valables toute l’année. Le décalage entre un hiver martiniquais et un hiver métropolitain étant cependant tellement important, il faut reconnaître qu’on sait mieux apprécier les choses à cette période là.

Ce qui est sûr c’est que la Martinique nous aura offert une vraie cure de chaleur, de couleurs et de saveurs …

Alors si vous aussi vous voulez connaître ce genre d’hiver exotique, préparez votre séjour de nombreux mois à l’avance afin de profiter des meilleures offres (vols, hébergements et location de voiture) 🙂

Pour savoir découvrir et apprécier les patrimoines de la Martinique, nous vous invitons à lire notre article suivant : Que faire en Martinique ? Nos 10 suggestions pour mieux connaître l’île
Et sinon :


 

Nous remercions Martinique Tourisme pour leur aide dans l’élaboration de notre programme de visites et Carigami pour la voiture mise à disposition.
Nous n’en sommes pas moins restés libres de notre avis sur ce séjour, celui ci résultant de notre unique et entière appréciation.

 

Et vous, connaissez vous la Martinique ? Aimeriez vous y réaliser un séjour ?

=> Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

, , , ,

4 Réponses pour Envie de connaître un hiver exotique ? Pani pwoblem, allez à la Martinique !

  1. Christine Bonnaud 27/02/2018 à 12:12 #

    Merveilleux clip
    Une seule envie….: vous copier et faire ce voyage grâce à vos recommandations!!
    Merci pour ce partage

    • Christophe 27/02/2018 à 12:47 #

      Merci pour ce gentil commentaire … Content de voir que notre vidéo et notre article vous ont inspirés 😉

  2. Linda 13/03/2018 à 14:49 #

    Super cet article. J’ai pleins de voyage en tête mais je n’ai jamais pensé à visiter la Martinique.
    Du coup Il faut que je remédie à ça Vous m’avez fait voyager.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne copiez pas notre blog !